L'usurpation d'identité sur Internet sera punie par la loi

Le par  |  7 commentaire(s)
Michèle_Alliot-Marie

Lors du 3e forum international de Lille consacré à la cybercriminalité, la ministre de l'Intérieur a annoncé plus de cyberenquêteurs et a mis en exergue plusieurs dispositions du projet de loi LOPPSI 2.

Michèle_Alliot-MarieHier, Michèle Aliot-Marie a annoncé le doublement en trois ans du nombre de cyberenquêteurs de la police et de la gendarmerie. La ministre de l'Intérieur a indiqué que les cyberenquêteurs formés par la police ont atteint le nombre de 200 à la fin de l'année 2008 et seront 300 d'ici la fin 2009. Du côté de ceux formés par la gendarmerie, ils seront 214 d'ici fin 2009.

Au cours de son intervention, la ministre a également révélé quelques chiffres du portail de signalement des contenus illicites de l'Internet. Ce portail qui à ses débuts ne permettait que le signalement automatique des sites à caractère pédopornographique a été étendu en janvier dernier au signalement de " toute forme de malversation constatée sur Internet ". Depuis le début de l'année, près de 450 000 connexions ont été enregistrées pour plus de 12 500 signalements effectués.

Afin de renforcer l'action de lutte contre la cybercriminalité, Michèle Alliot-Marie a rappelé avoir fait inscrire dans le projet d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2) plusieurs mesures. L'usurpation d'identité sur Internet sera ainsi mieux sanctionnée.

" Usurper l'identité d'autrui par courrier est interdit par la loi. Ce n'est pas le cas pour l'usurpation d'identité sur Internet. Et pourtant, la diffusion sur Internet est plus large que celle que peut connaître le courrier "

, a déclaré la ministre et de rappeler également que le projet de loi prévoit le blocage des contenus à caractère pédopornographique par les fournisseurs d'accès à Internet.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #432371
On commence "officiellement" par la pédophilie, puis "discrètement" on étend à "toute forme de malversation constatée sur Internet" ce qui veut dire n'importe quoi car c'est une question de jugement personnel du délateur
On vous le disais bien que ces sites de dénonciations aboutirait à la délation tous azimuts
Le flicage à la Chinoise n'est pas loin
Vichy est de retour !
Le #432401
Totalement d'accord. Le filtrage n'en est qu'à ses débuts Pauvre de nous.
Le #432411
Vive le grand n'importe quoi en ce moment! Enfin c'est toujours du n'importe quoi mais maintenant ça devient grave! REVOLUTION !

Sans rire, la justice n'est même pas capable d'être juste et correcte pour ce dont elle doit déjà s'occuper et maintenant elle voudrait s'occuper de l'informatique?! Mdr... ils ont des siècles de retards, ça va encore être le bordel!

Moi je file m'acheter une antenne 1200dbi pour capter les marsiens et squatter leur connection. Au moins j'risque rien (enfin j'espère... chez eux la loi s'apelle HADOPOILUS)
Le #432431
non mais encore n importe quoi, comment croit t on appliquer cela ? Internet ne dispose pas de frontiere, arretons de faire croire que l on va pouvoir lutter contre l usurpation d identite ?

Que faire si l usurpateur habite dans un autre pays ? Russie, Japon ?


Le #432441
"Moi je file m'acheter une antenne 1200dbi pour capter les marsiens et squatter leur connection"

Le WiMax suffira
En effet, quand le WiMax sera suffisamment développé, les utilisateurs pourront créer leur propre réseau Internet en se passant des FAI. Ben oui, c'est du Wi-Fi à longue portée, donc plus besoin de passer par un prestataire pour se connecter à son voisin, et pour peu que chaque voisin soit connecté à son voisin, ça fait un réseau à part entière ! (portée théorique : 50 km, ça laisse rêveur !)
Le #432511
ça marche aussi quand on usurpe le pseudo d'un autre?

@zozolebo
L'utilisation du wifi en dehors du domicile (en France) est interdit sauf dérogation pour les lieux public (cybercafé, université, etc...) soumis à déclaration en préfecture comme la CB.
Le paradoxe aujourd'hui c'est que Fon est autorisé mais pas qu'on se connecte au réseau Fon quand on est dans la rue.
Le #432781
Mme la ministre, un "pirate" m'a volé mon fichier de crédit emule, un autre m'a piraté mon compte xboxlive t m'a volé mes armes et mes pouvoirs magiques que j'ai acquis au bout de 2 ans, puis-je demander l"intervention d'un cyber-enqueteur ?

je voudrais dire aussi a nadine morano, une racaille virtuelle m'a insulté sur GTA4, il a aussi volé ma voiture, puis-je porter plainte contre les créateurs du jeu ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]