Amazon : Kindle pollué de contenus de mauvaise qualité

Le par  |  3 commentaire(s)
Kindle DX nouveau

La liseuse numérique Kindle se révèle envahie de contenus de mauvaise qualité, en raison du soutien financier des auteurs qui s'auto-publient sur le service d'Amazon. Aussi, des spammeurs se lancent dans cette opération fructueuse, au détriment de la qualité des livres électroniques.

Kindle DX nouveauLe lecteur d'ebooks Kindle, mis au point par Amazon, permet de consulter en ligne de nombreux ouvrages. Toutefois, la bibliothèque de contenus se révèle de plus en plus polluée par des livres numériques de très faible qualité.

Fabriqués au travers de la ferme à contenu Private Label Rights ( PLR ), ces ouvrages proviennent d'informations vendues à bas prix sur Internet, avant d'être reformatées en tant qu'ebook pour un usage sur le Kindle d'Amazon.

La forte publication de ce genre d'ouvrages, devenue indésirable pour l'utilisateur noyé dans le volume, s'explique par une initiative lancée par la boutique en ligne afin de soutenir les auteurs qui s'auto-publient. Comme Amazon reverse aux auteurs jusqu'à 70 % des recettes générées par la vente de chaque livre numérique, le business peut rapidement s'avérer lucratif pour les spammeurs.

Pour faciliter cette opération, un DVD appelé « Autopilot Kindle Cash » permet d'apprendre rapidement comment publier dix à vingt livres par jour sur le service d'Amazon sans avoir à écrire un seul mot. Cette pollution numérique prend d'ailleurs une certaine propension ces dernières années. Albert Greco, chercheur à l'université Fordham, a indiqué que 2,8 millions de livres numériques ont été publiés en 2010, contre 316 000 ouvrages en papier. En 2009, il était question de 1,33 million d'unités électroniques et 302 000 exemplaires au format papier. En 2002, c'était 33 000 contre 215 000 livres.

Plus inquiétant, certains ouvrages numériques sont publiés chez Amazon sous un autre nom d'auteur, illustrant ainsi une nouvelle dimension de copie pure et simple dans un but purement financier.

Complément d'information
  • Test du livre électronique Amazon Kindle DX
    "Le livre électronique est sans doute l'avenir du livre papier..." Voici une formule que l'on peut lire ou entendre de tous côtés ces temps-ci. Aujourd'hui, nous vous proposons du concret avec le test effectif de l'Amazon Kindle DX qui ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #797631
et oui, comme le cd audio, le dvd etc... le livre numérique ce n'est plus un livre, il faut repenser la distribution, le contenu, et ne pas se contenter de passer en pdf un truc scanné.

Les sociétés d'éditions prennent le même chemin que les majors musicales. la proportion merdes numériques / livres papier est énorme !
Le #797911
Ayant un kindle depuis environ 8 mois je dois dire que ça fait un bout de temps que je n'attend plus rien d'Amazon en matière de contenu français. Je me débrouille autrement pour me procurer de la lecture de bonne qualité et récente. Bien sur tout ceci n'est pas légal mais cela est inévitable, quand on voit la différence de qualité entre les livres issus de la distribution, et ceux proposés par les amateurs. Il n'y a pas photos au niveau de la mise en page et les fautes d'OCR non corrigées, c'est les amateurs qui gagnent haut la main (et pourtant ça n'est pas parfait c'est dire).
Le #798551

Les "spammeurs de contenus" est d'ailleurs l'une des raisons qui ont conduit à changer d'algo leur moteur de recherche y'a pas si longtemps.

Leur but étant de reprendre et diffuser du contenu "bateau", sans intéret, mais rapide à faire, et innonder les gens avec. Ca coute presque rien, et avec la quantité ça rapporte...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]