Amazon Prime Air : tous les détails du projet de drone de livraison

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Ars Technica
Amazon Prime Air

Amazon en dit plus sur les objectifs de son projet de drone de livraison Prime Air qui doit pouvoir livrer les clients en l'espace de 30 minutes.

Amazon Prime Air 02Le géant de l'e-commerce avait jeté un pavé dans la mare en évoquant un projet de drone de livraison entrant dans le cadre d'un service Amazon Prime Air qui pourrait livrer les clients en un temps record, répondant à l'obsession du groupe de réduire le délai entre la commande sur son portail en ligne et sa livraison.

Dans le cadre d'un entretien pour Yahoo News, Paul Misener, directeur exécutif chez Amazon, a donné quelques indications sur les attentes autour de ce projet emblématique et devant encore obtenir l'accord des autorités de régulation.

Parmi les attentes, le service Prime Air devra être en mesure de livrer les clients en l'espace de 30 minutes après leur commande sur le portail. Il pourra fonctionner pour des colis allant jusqu'à 2,2 kilogrammes et dans un rayon d'une quinzaine de kilomètres.

Le drone lui-même, dont le nouveau design est apparu dans une vidéo il y a quelques mois, pèsera tout de même dans les 25 Kg. Le choix d'un charge utlie de seulement 2,2 Kg est assumé puisque, indique Misener, la très grande majorité des produits écoulés par Amazon est en-dessous de ce poids.

Amazon ne semble pas trop inquiet de l'arrivée des drones de livraison dans le paysage, dont il estime qu'ils seront bientôt aussi anodins que des camions de livraison. Quant à la circulation des drones dans l'espace aérien, le groupe a fait des propositions qui réserverait une bande entre 200 et 400 pieds (60 et 120 mètres d'altitude) pour les drones, introduirait une zone-tampon entre 400 et 500 pieds, et au-delà de 500 pieds un espace aérien réservé uniquement aux engins volants avec pilote à bord.

La zone sous les 200 pieds serait interdite aux drones sauf pour les phases de décollage et d'atterrissage ou pour des missions spécifiques comme la photographie ou la maintenance. Il reste à voir quand seront autorisés les premiers services commerciaux, sujet sur lequel Amazon ne donne pas d'indications particulières.

Paul Misener affirme toutefois que quand la démonstration de l'absence de danger des drones de livraison sera faite, la situation de blocage par les régulateurs pourrait évoluer positivement assez rapidement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1876066
Moi c'est la reception du colis qui m'intrigue
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]