Clauses abusives : Amazon condamné par la justice française

Le par  |  3 commentaire(s) Source : AFP
logo UFC

La justice française a rendu son verdict dans une affaire opposant UFC-Que Choisir à Amazon.

logo UFCLa première chambre sociale du TGI ( Tribunal de Grande Instance ) de Paris a très récemment rendu son verdict dans une affaire opposant l'association de consommateurs UFC-Que Choisir à la filiale européenne du site de vente en ligne Amazon.

La première reprochait au deuxième la présence de plus de 30 clauses abusives dans ses contrats de vente proposés en 2006. On peut citer notamment celle qui " permet au professionnel de partager les données avec d'autres sociétés ", celle qui " autorise toutes les offres commerciales d'entreprises affiliées " ou encore celle qui " autorise le professionnel à résilier de manière discrétionnaire l'inscription au forum ".

Amazon_logoRetenant 18 clauses abusives ou illicites, le juge a condamné le marchand en ligne à verser 34 000 euros à l'association de défense du consommateur. 30 000 euros à titre de dommages-intérêts et 4 000 euros pour le remboursement des frais de justice. Amazon dispose d'un mois pour retirer les clauses incriminées.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #352221
"La première chambre sociale du TGI ( Tribunal de Grande Instance ) de Paris a très récemment son verdict dans ..."
Il manquerait pas un mot là?

"Amazon dispose d'un mois pour les retirer. "
Retirer quoi? Avec le paragraphe qui ne parle quasiment que d'argent et qui se termire par cette phrase, j'ai crus que vous parliez des "34 000 euros" qu'Amazon doit payer alors qu'en fait vous parlez des clauses abusives.
Une autre tournure aurait pu être plus claire.
Le #352321
La modification de la dernière phrase était absolument facultative et amplement compréhensive à l'origine. Aucun besoin d'être assisté pour comprendre que ce dont on parle est quelque lignes plus haut et en gras.
Le #352401
Si ufc que choisir n'était pas là, ce serait la jungle en france !!! ce qui est dommage c'est quand un particulier saisit la justice pour ça,il se fait recalé !

A quand les class actions demandées par les acheteurs/clients et promises par sarkozy !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]