Le service mobile, voie royale pour monétiser le Freemium ?

Le par  |  0 commentaire(s)
Analysys Mason Freemium logo pro

Partant du cas du service de streaming musical Spotify, le cabinet d'études Analysys Mason estime que les services mobiles sont un des moyens les plus efficaces pour faire migrer les utilisateurs Freemium vers le modèle Premium.

Analysys Mason logoEn annonçant avoir franchi le cap du million d'abonnés payants, le service de streaming musical Spotify est en train de créer une légitimité autour de son modèle économique en prouvant qu'il est capable de transformer une partie de ses abonnés Freemium ( qui accèdent au service gratuitement moyennant de la publicité ) en abonnés Premium ( qui paient un abonnement mensuel ).

Le cabinet d'études Analysys Mason note que l'accélération de cette migration coïncide avec la mise à disposition d'applications mobiles iOS et Android en septembre 2009, accessibles uniquement aux abonnés payants, mais qui apporte une valeur ajoutée au service, transformant les terminaux mobiles en véritables juke-boxes contenant des millions de titres ( hors problématiques d'accès via le réseau cellulaire et de consommation data mobile ).

Le pourcentage d'abonnés payants sur la base totale d'utilisateurs du service Spotify est désormais de 9%, contre seulement 3,6% en septembre 2009 ( Spotify l'évalue à 15% de sa base active de 6,67 millions d'abonnés, sur 10 millions de comptes pas forcément tous actifs ).

Analysys Mason suggère que le modèle mis en place par Spotify peut servir d'exemple aux autres acteurs Freemium. Certains d'entre eux proposent des services mobiles mais ils ne sont pas réservés aux seuls abonnés payants, ce qui limite le taux de conversion des abonnés Freemium au modèle Premium.

Analysys Mason Spotify
Le modèle Spotify décortiqué

Il est possible de faire mieux que 1% de conversion
Les analystes citent le cas du réseau social professionnel LinkedIn, dont le taux de conversion n'est que de 1%, et du fournisseur de services de prise de note en cloud Evernote, qui présente un taux de conversion de 3%.

En proposant un service mobile pour les abonnés Premium qui apporte une différenciation par rapport au service gratuit avec publicité et même au service payant limité qui sert de produit d'appel, l'exemple de Spotify semble apporter un début de réponse à la problématique de la conversion des abonnés, créant une nouvelle forme de monétisation tout en poursuivant la recherche de l'accroissement des utilisateurs Freemium accentuant les revenus générés par la publicité.

"...les fournisseurs de services devraient réserver les services mobiles avancés à leurs seuls abonnés payants. Dans d'autres secteurs, ils peuvent ne pas apparaître comme aussi attrayants que la musique mobile , mais appliquer la stratégie de Spotify côté mobilité peut aider les tenants du Freemium à faire mentir le sombre adage voulant que seuls 1% de leurs clients se transformeront en abonnés payants ", note Martin Scott, analyste chez Analysys Mason.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]