Android Honeycomb : pour le code source, il faudra patienter

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Bloomberg
Android Honeycomb

Rompant avec l'habitude prise pour les versions précédentes, Google ne fournira pas rapidement le code source d'Android Honeycomb pour tablettes.

Android HoneycombAndroid Honeycomb marque plusieurs tournants dans la stratégie mobile de Google. Il crée une seconde branche au sein de la plate-forme, avec une version 2.x restant dédiées aux terminaux mobiles tandis que la version 3.x se tourne vers les tablettes tactiles et produits nomades possédant un plus grand affichage.

Il semblerait aussi que la stratégie de diffusion du code source soit modifiée. Si jusqu'à présent, Google fournissait le code dans la foulée de leur arrivée sur le marché, permettant à chacun de le modifier pour l'adapter à ses besoins et à de nouveaux produits, ce ne sera pas le cas pour Android Honeycomb.

Bloomberg rapporte que Google ne prévoit pas de fournir rapidement le code source de Honeycomb au sein de l' Android Open Source Project....et pourrait bien ne jamais le faire. Autrement dit, seuls les partenaires directs de Google y ont accès, mais pas les développeurs externes.

Pour l'expliquer, Andy Rubin, architecte d' Android, en revient à l'expérience utilisateur sur Honeycomb. Il apparaît déjà que Google ne souhaite pas que les fabricants intègrent leur propre surcouche tactile sur les tablettes Honeycomb, afin de conserver une unité au sein des différents produits ( Microsoft ne fait pas différemment avec Windows Phone 7 ).


L'expérience utilisateur au coeur de la décision ?
C'est sans doute l'une des raisons ayant poussé HTC à ne pas utiliser Android Honeycomb sur sa première tablette HTC Flyer, afin de pouvoir y proposer sa propre surcouche HTC Sense, et conserver sa propre unité au sein de sa propre gamme d'appareils.

Or, indique Andy Rubin, fournir le code source de l' OS mobile pour tablettes aurait pour conséquence d'inciter certains développeurs à tenter de le porter sur des smartphones alors qu'il n'est pas conçu pour ça et va conduire à une expérience utilisateur dégradée.

Malgré tout, Rubin a réaffirmé qu' Android était bien un projet open source et que la stratégie globale n'était pas modifiée. Une affirmation qui risque d'avoir du mal à passer auprès des tenants de l'open source et qui laisse tout de même apparaître les limites de l'exercice pour un groupe comme Google.

Toujours selon Bloomberg, la prochaine livraison open source chez Google pourrait en fait concerner la prochaine version d' Android, dite Ice Cream.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #764211
Depuis quand est-il possible de diffuser un produit utilisant du code openSource sans en diffuser le code modifié ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]