La RFID pour protéger les sujets d'examens en Angleterre

Le par  |  4 commentaire(s)
Edexcel

La technologie sert parfois aux tricheurs pendant les examens, mais elle peut également être appelée à la rescousse par les institutions.

EdexcelLa technologie sert parfois aux tricheurs pendant les examens, mais elle peut également être appelée à la rescousse par les institutions. Au Royaume-Uni, l' Edexcel, société de services à l'éducation d'ampleur nationale, annonce avoir fait appel aux marqueurs RFID pour protéger les sujets d'examens dont elle a la charge.

Les marqueurs permettront de déterminer si les enveloppes sécurisées contenant les sujets ont été ouvertes avant l'heure et si des documents ont été subtilisés. L'Edexcel a distribué en 2006 pllus de 620 000 enveloppes, pour lesquelles environ 70 anomalies ont été enregistrées (enveloppes ouvertes par erreur avant la date de l'examen) et ont fait l'objet d'une investigation.

" Les incidents concernant des vols de sujets d'examens sont très rares, mais peuvent avoir des conséquences importantes ", explique Jerry Jarvis, reponsable technique d'Edexcel. " La logisitique pour redistribuer des sujets alternatifs aux écoles et aux universités est compliquée et coûteuse, et ne se fait pas dans un contexte propice aux candidats. "


Les temps deviennent durs pour les tricheurs
La technologie RFID a été jugée la plus intéressante pour détecter des vols potentiels et identifier l'origine d'un document perdu ou volé. Mais ce n'est pas la seule mesure : Edexcel fait également appel à un système informatique pour repérer d'éventuels tricheurs.

Les copies des étudiants sont scannées, numérisées et vérifiées par des examinateurs. Le système lance une alerte lorsque les résultats d'un candidat ou d'un groupe de candidats sont anormalement bons par rapport à ses précédents enregistrements. Les copies sont alors vérifiées manuellement à la recherche d'une éventuelle fraude.

Ces mesures entrent dans le cadre du Joint Council for Qualifications, une série de mesures destinées à assurer l'égalité des moyens de sécurité dans tous les établissements pour accorder aux étudiants les mêmes chances face à l'examen.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #171610
Je deviens un poil trop parano mais j'ai l'impression que le Big Brother est au-dessus de nos têtes.

"Le système lance une alerte lorsque les résultats d'un candidat ou d'un groupe de candidats sont anormalement bons par rapport à ses précédents enregistrements."

Admettons que l'étudiant a merdé son examen et qu'il a revisé comme un taré pour se rattraper après.
C'est alors qu'il obtient une super note. Que se passe-t-il ensuite ?
Le système vire au "rouge". L'étudiant, arrivera-t-il à faire comprendre ce qu'il s'est passé ?

Quoiqu'il en soit, je n'aime pas du tout cette manière de ficher les gens.
Le #171613
Suis d'accord avec toi. Autant l'utilisation des RFID pour éviter le vol des copies ou le vol des sujets d'exams ne me choque absolument pas, au contraire, que ce dernier point (alerte en cas de trop bons résultats) m'effraie un peu. C'est jeter la suspicion sur tous ceux qui auraient bossé plus que d'habitude... Cela jette le doute, sans pouvoir d'aucune façon donner la moindre preuve de la culpabilité ou de l'innocence...
Le #171634
J'imagine que c'est plutot dans l'optique "0 toute l'annee et 20 au dernier exam super important qui permet le passage/diplome".
Le #171697
Les copie sont alors vérifiées manuellement =>les copies
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]