L'anguille fluorescente du japon pourrait sauver des vies humaines

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Gizmag
anguille fluorescente

Les amateurs de sushis sauront sans doute ce qu’est l’unagi, une espèce propre au Japon de l’anguille très appréciée dans la cuisine locale. Cette anguille pourrait représenter un intérêt autre que culinaire et s’inviter dans la médecine.

Anguilla japonica, l’anguille du japon est une anguille qui mesure entre 50 cm et un mètre et qui a la particularité de briller dans l’obscurité. Les chercheurs ont étudié la protéine qui permet au poisson de briller ainsi et découvert qu’elle pourrait assister les médecins dans les diagnostics de maladies hépatiques.

eelbilirubin-2 Une équipe de médecins japonais vient ainsi d’isoler la protéine responsable de cette fluorescence et de lui donner un nom : la protéine UnaG ( G pour green, puisque la l’anguille présente une lueur verte).

Il s’agit de la première protéine fluorescente repérée chez un vertébré, et elle offre en plus la particularité de n’être fluorescente que lorsqu’elle est associée à la bilirubine naturellement présente dans les muscles de l’anguille.

eelbilirubin-1 Or, chez l’homme, la bilirubine est produite par la dégradation des globules rouges. Lorsqu’une quantité trop importante de bilirubine s’accumule dans le sang, elle devient toxique et cause communément ce que l’on appelle la jaunisse.

La mesure de la bilirubine chez l’homme est souvent utilisée pour surveiller l’activité du foie, et permet de détecter la perte de globules rouges et de repérer des signes d’anémie.

Dans le but de créer une méthode très sensible et précise permettant de mesurer la bilirubine présente dans le sang, les chercheurs ont commencé à cloner le gène fluorescent de la protéine UnaG. En étudiant son processus d’activation, ils ont été capables de créer un système permettant à la protéine UnaG de se fixer avec la bilirubine présente dans le sang humain et de le faire briller.

Les scientifiques espèrent que cette technique pourra permettre aux pays en voie de développement de mieux repérer les patients souffrant de défaillances hépatiques.

En outre, la découverte pourrait également être synonyme de sauvegarde pour l’anguille du Japon dont les stocks mondiaux s’épuisent depuis plusieurs années.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1364902
Une luciole qui prend du viagra, c'est quoi ? ... Un tube néon ..... Dégages Ulysse, ca va te tomber dessus ===>[]
Le #1365062
Le plus chiant c'est de se retrouver à dormi à l'hôpital dans la même chambre que celui à qui ont injecté ça....dormir à coté de quelqu'un qui brille vert fluo la nuit, ça doit être chiant
Le #1365152
C'est comme ça qu'à fini le docteur David Banner...
Le #1365172
Sicyons a écrit :

C'est comme ça qu'à fini le docteur David Banner...


Il en a sucé des anguilles alors le bougre !
Le #1365492
Voilà, peut-être pourquoi, les adeptes de l'évolution vont nous sortir qu'on vient du poisson.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]