Anonymous : nouvelle vague d'arrestations

Le par  |  1 commentaire(s)
Anonymous

Le FBI annonce l'arrestation aux USA de plusieurs individus notamment impliqués dans la cyberattaque contre PayPal revendiquée par Anonymous. D'autres interpellations ont également eu lieu en Europe.

AnonymousLe FBI ( Federal Bureau of Investigation ) et le département US de la Justice se sont fendus d'un communiqué pour annoncer l'interpellation aux États-Unis de seize individus qui auraient joué un rôle dans des cyberattaques. Dans le même temps, cinq autres personnes ont été arrêtées au Royaume-Uni et aux Pays-Bas pour des attaques similaires, sans toutefois plus de précisions.

Aux USA, quatorze personnes ont été arrêtées pour leur implication présumée dans une attaque informatique qui a ciblé le site Web de PayPal. Une cyberattaque qui avait été revendiquée par le les hacktivistes d'Anonymous.

Cette attaque par déni de service distribué pour rendre indisponible le site avait eu lieu en décembre 2010 sous la forme de représailles suite à la décision de PayPal de geler le compte de WikiLeaks utilisé pour sa collecte de dons. Quelques semaines auparavant, WikiLeaks avait publié des câbles diplomatiques US.

Parmi les quatorze interpellés, des pseudonymes aussi exotiques que Toxic, Anthrophobic, Absolem, Jeffer derrière lesquels se cachent des individus à l'identité bien réelle âgés de 20 à 42 ans.

Un home de 21 ans est lui accusé d'accès non autorisé au site de InfraGard ( et de la mise en ligne de trois fichiers ), un prestataire qui travaille avec le FBI. Également âgé de 21 ans, le dernier des seize interpellés aux USA serait impliqué dans le vol et la divulgation d'informations confidentielles appartenant à l'opérateur AT&T. Une attaque qui serait liée non pas à Anonymous mais LulzSec qui est récemment sorti de sa retraite anticipée.

Le communiqué précise que les peines encourues peuvent allées jusqu'à dix ans de prison et 250 000 dollars d'amende. Cher payé s'il ne s'agit que d'une simple participation à une attaque DDoS via le logiciel libre LOIC.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle vague d'arrestations a lieu et des enquêtes sont toujours en cours. Des arrestations liées à Anonymous ont déjà été médiatisées en Espagne, Turquie ou encore en Italie avec aucun impact sur les actions d'Anonymous qui ne se définit d'ailleurs pas tant comme un groupe. Difficile alors de démanteler ce qui n'est pas un groupe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #809801
<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]