Anonymous : un hacker condamné à trois ans de prison

Le par  |  8 commentaire(s)
anonymous-masques

Un jeune homme de 22 ans vient d'être condamné à trois ans de prison et une amende de 227 000 dollars. Lié au mouvement Anonymous, il avait piraté des sites Web d'autorités policières.

Se drapant de la bannière Anonymous, John Anthony Borell III a plaidé coupable de fraude informatique. Début 2012, cet hacktiviste habitant la ville de Toledo dans l'Ohio aux USA avait piraté plusieurs sites Web dont de la police de plusieurs États.

ItsKahunaLa semaine dernière, le jeune homme de 22 ans a été condamné à une peine de trois ans de prison et 227 000 dollars de dommages-intérêts (170 000 €) pour les dégâts causés aux serveurs attaqués qui ont dû être réparés ou renforcés au niveau de leur sécurité.

John Anthony Borell III a reconnu avoir agi en sachant que ce qu'il faisait était illégal. Il a admis avoir mis en péril la sécurité de données personnelles de nombreux individus qui pour la plupart travaillaient pour les forces de l'ordre.

Sous le pseudonyme de ItsKahuna, il a pris part à une opération baptisée #OpPiggyBank et menée avec le groupe CabinCr3w qui a notamment revendiqué le piratage et la publication de plus de 500 données personnelles (numéros de sécurité sociale, adresses et numéros de badges...) d'officiers de police.

C'est a priori via son compte Twitter que ItsKahuna a été démasqué. Selon The Daily Dot, le service de microblogging a coopéré avec les enquêteurs en leur fournissant les données IP nécessaires à la traque de John Anthony Borell III.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1484522
Celui là n'était pas si anonyme que ça .... sinon il serait passé au travers !
Le #1484642
"le jeune homme de 22 ans a été condamné (...) pour les dégâts causés aux serveurs attaqués qui ont dû être réparés ou renforcés au niveau de leur sécurité"

Condamné pour les avoir obligé à renforcer leur sécurité, c'est pas mal ça...
Anonyme
Le #1484672
Yukai a écrit :

"le jeune homme de 22 ans a été condamné (...) pour les dégâts causés aux serveurs attaqués qui ont dû être réparés ou renforcés au niveau de leur sécurité"

Condamné pour les avoir obligé à renforcer leur sécurité, c'est pas mal ça...


Il y a toujours des failles dans un système. il faut plus ou moins de temps pour les détecter.
Mais 3 ans, il s'en sort très bien. Trente ans par infraction c'est la sentence habituelle.
Il va sûrement être recruté par une instance fédérale après avoir purgé sa peine, et il est fort possible qu'il soit déjà dans un service...
Le #1484752
"C'est a priori via son compte Twitter que ItsKahuna a été démasqué. Selon The Daily Dot, le service de microblogging a coopéré avec les enquêteurs en leur fournissant les données IP nécessaires à la traque de John Anthony Borell III."


Faut quand même être un sacré abruti pour penser que Twitter ne va pas aider le FBI en fournissant notre IP quand on fait ce genre de choses...
Le #1484862
"John Anthony Borell III a reconnu avoir agi en sachant que ce qu'il faisait été illégal"

"été illégal" ? Non, "était"
Le #1484942
Ils lui diront simplement " soit tu restes en taule pendant 3 ans, soit tu bosse pour nous"
Le #1488452
zozolebo a écrit :

"C'est a priori via son compte Twitter que ItsKahuna a été démasqué. Selon The Daily Dot, le service de microblogging a coopéré avec les enquêteurs en leur fournissant les données IP nécessaires à la traque de John Anthony Borell III."


Faut quand même être un sacré abruti pour penser que Twitter ne va pas aider le FBI en fournissant notre IP quand on fait ce genre de choses...


Oui enfin déjà je vois pas le rapport entre tweeter et le hack d'un site web de la police...

Le seul sénario que j'entrevois est :
1. il s'est vanté sur tweeter de ses exploits (*)
2. la boîte a filé aux flics les IP de connexion à ce compte
3. les flics ont remonté les IP jusqu'à la sienne (**), puis ont géolocalisé

S'il n'a pas fait (**), il est con, s'il a fait (*), il est TRÈS TRÈS con !

Le #1494172
Pourquoi associer directement ce pirate à Anonymous ?

D'une part, et comme le stipule DeepBlueOcean, il n'est pas resté si anonyme que cela puisqu'il s'est fait coffrer. D'autre part, il serait bon de rappeler qu'Anonymous à pour objectif de dénoncer les pratiques sectaires de l'eglise de scientologie, de défendre la liberté du Net par certaines actions envers des sites gouvernementaux qui veulent cloisonner nos libertés.

1. Il est nullement question de publication de données privées dans leurs objectifs
2. Attaquer un site policier ? Autant vouloir éradiquer une fourmilière en écrasant une seule fourmi C'est du cyber-vandalisme, sans plus.
3. Leurs actions ne sont jamais nominatives et associées à un pseudo particulier hormis certains communiqués. Se vanter de ce genre de méfait est contradictoire à l'esprit d'Anonymous.

Les autorités aiment se targuer de contrôler cette mouvance mais ils sont loin du compte ... Très loin même ... Propagande policière sans plus

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]