Antivirus gratuit pour 12% des entreprises d'une étude

Le par  |  5 commentaire(s)
Kaspersky_logo

D'après une étude Kaspersky Lab, 12% des entreprises françaises avec au moins 100 postes de travail ont recours à un antivirus gratuit pour leur protection.

Une enquête en ligne a été réalisée pour le compte de Kaspersky Lab en mars 2012 auprès de 820 informaticiens d'entreprises européennes et nord-américaines avec au moins 100 postes de travail. Pour la France, elle montre que 12 % des entreprises utilisent un logiciel gratuit de protection contre les malwares.

C'est le taux le plus élevé de l'étude. Pour les entreprises dans d'autres pays, le recours à un antivirus gratuit fait en effet plus figure d'exception avec par exemple 3 % au Royaume-Uni et en Espagne, 2 % en Italie et 1 % en Allemagne. Aux États-Unis, le taux de l'étude est à 2 %.

Kaspersky Lab ne voit évidemment pas d'un très bon œil la situation en France. Il y a d'abord le cas des licences des antivirus gratuits qui sont généralement réservés à un usage personnel ( voire pour de très petites entreprises ) et donc une installation interdite en entreprise ( comme pour l'étude avec au moins 100 postes de travail ).

L'éditeur russe de solutions de sécurité a surtout la dent dure envers le gratuit pour les entreprises :

" Elles prennent un risque. Les antivirus gratuits sont fiables jusqu'à un certain point. En effet, la menace réside là où les antivirus payants sont les plus performants puisqu'ils intègrent les corrections des toutes dernières menaces. Le problème d'un antivirus gratuit utilisé en entreprise est qu'il ne peut garantir un niveau de protection optimal. "

Un autre argument est par contre moins polémique quand il s'agit de souligner les fonctionnalités des solutions payantes adaptées pour le monde professionnel avec l'administration centralisée, la protection des machines virtuelles.

Kaspersky_logoAvec Windows 8, Microsoft intègre sa solution de sécurité antimalware en temps réel Windows Defender basée sur Microsoft Security Essentials. De quoi sans doute aussi causer quelques inquiétudes à Kaspersky Lab et autres.

Ce Windows Defender amélioré est toutefois désactivé lorsque l'utilisateur choisit une autre solution de sécurité fournie par un tiers ou quand un fabricant OEM a fait ce " choix " pour la vente d'un ordinateur avec l'OS préinstallé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1006432
Quand on voit le prix des licences, rien d'étonnant. Il est clair que certains antivirus gratuits sont plus des "excuses" que des protections mais certains sortent vraiment du lot et prouvent une très bonne efficacité. Par expérience professionnelle, j'assiste même à une explosion de ce type de configuration dans un parc client/serveur :

Serveur principal sous GNU/Linux avec un antivirus (ex : Clam) pour le contrôle rapide des POP et comptes utilisateurs. Des stations sous Windows 7 ("Ghostées" avec l'outil de maintenance fourni avec l'OS) et un Microsoft Essential Security derrière. Ca semble faire ses preuves en stabilité à long terme dans un environnement d'entreprise classique et tout cela pour un coût en licence dérisoire.

Pour les "surfeurs fous" (des particuliers majoritairement), un antivirus payant (une suite de sécurité même) semble indispensable. Et ce n'est pas gagné pour autant sauf sous ... /troll on ... GNU/Linux ... /troll off
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1006442
@Ulysse2K: sauf que ces "surfeurs fous" n'ont généralement pas les compétences nécessaires pour changer de navigateur, alors changer d'OS...
Le #1006462
patheticcockroach a écrit :

@Ulysse2K: sauf que ces "surfeurs fous" n'ont généralement pas les compétences nécessaires pour changer de navigateur, alors changer d'OS...


Exact ! Mais il ne faut pas désespérer D'un autre côté, et pour être franc, mon entreprise a plus de 25% de son chiffre d'affaires pour les audits de sécurité et les désinfections en tout genre donc, si l'âne n'a pas soif, ce n'est pas grave, je ne vais sûrement pas l'obliger à boire car cela me rapporte ... "le malheur des uns fait le bonheur des autres"
Le #1006722
Ulysse2K a écrit :

Quand on voit le prix des licences, rien d'étonnant. Il est clair que certains antivirus gratuits sont plus des "excuses" que des protections mais certains sortent vraiment du lot et prouvent une très bonne efficacité. Par expérience professionnelle, j'assiste même à une explosion de ce type de configuration dans un parc client/serveur :

Serveur principal sous GNU/Linux avec un antivirus (ex : Clam) pour le contrôle rapide des POP et comptes utilisateurs. Des stations sous Windows 7 ("Ghostées" avec l'outil de maintenance fourni avec l'OS) et un Microsoft Essential Security derrière. Ca semble faire ses preuves en stabilité à long terme dans un environnement d'entreprise classique et tout cela pour un coût en licence dérisoire.

Pour les "surfeurs fous" (des particuliers majoritairement), un antivirus payant (une suite de sécurité même) semble indispensable. Et ce n'est pas gagné pour autant sauf sous ... /troll on ... GNU/Linux ... /troll off


"Des stations sous Windows 7 ("Ghostées" avec l'outil de maintenance fourni avec l'OS) et un Microsoft Essential Security derrière. Ca semble faire ses preuves en stabilité à long terme dans un environnement d'entreprise classique et tout cela pour un coût en licence dérisoire."

MES est interdit à l'utilisation sur les postes gouvernementaux, accadémique et pour les entreprises de plus de 10 personnes semble t-il, donc on va pas très loin avec ça (et interdiction de l'utiliser sur du 7 entreprise).

"Pour les "surfeurs fous" (des particuliers majoritairement), un antivirus payant (une suite de sécurité même) semble indispensable."

Dans un contexte non entreprises, des solutions comme MSE, Avira ou AVG font l'affaire, sont gratuites et proviennent d'éditeurs professionnel. Donc pas de payant néçéssaire là non plus.

"sauf sous ... /troll on ... GNU/Linux ... /troll off "

/troll on oui forcément, là le surfeur fou il fait plus rien, vu qu'il y a plus rien qui marche /troll off
Le #1006862
oldjohn a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Quand on voit le prix des licences, rien d'étonnant. Il est clair que certains antivirus gratuits sont plus des "excuses" que des protections mais certains sortent vraiment du lot et prouvent une très bonne efficacité. Par expérience professionnelle, j'assiste même à une explosion de ce type de configuration dans un parc client/serveur :

Serveur principal sous GNU/Linux avec un antivirus (ex : Clam) pour le contrôle rapide des POP et comptes utilisateurs. Des stations sous Windows 7 ("Ghostées" avec l'outil de maintenance fourni avec l'OS) et un Microsoft Essential Security derrière. Ca semble faire ses preuves en stabilité à long terme dans un environnement d'entreprise classique et tout cela pour un coût en licence dérisoire.

Pour les "surfeurs fous" (des particuliers majoritairement), un antivirus payant (une suite de sécurité même) semble indispensable. Et ce n'est pas gagné pour autant sauf sous ... /troll on ... GNU/Linux ... /troll off


"Des stations sous Windows 7 ("Ghostées" avec l'outil de maintenance fourni avec l'OS) et un Microsoft Essential Security derrière. Ca semble faire ses preuves en stabilité à long terme dans un environnement d'entreprise classique et tout cela pour un coût en licence dérisoire."

MES est interdit à l'utilisation sur les postes gouvernementaux, accadémique et pour les entreprises de plus de 10 personnes semble t-il, donc on va pas très loin avec ça (et interdiction de l'utiliser sur du 7 entreprise).

"Pour les "surfeurs fous" (des particuliers majoritairement), un antivirus payant (une suite de sécurité même) semble indispensable."

Dans un contexte non entreprises, des solutions comme MSE, Avira ou AVG font l'affaire, sont gratuites et proviennent d'éditeurs professionnel. Donc pas de payant néçéssaire là non plus.

"sauf sous ... /troll on ... GNU/Linux ... /troll off "

/troll on oui forcément, là le surfeur fou il fait plus rien, vu qu'il y a plus rien qui marche /troll off


"MES est interdit à l'utilisation sur les postes gouvernementaux, accadémique et pour les entreprises de plus de 10 personnes semble t-il, donc on va pas très loin avec ça (et interdiction de l'utiliser sur du 7 entreprise)."

T'as lu cela où ? Tu peux citer tes sources ?

Et concernant GNU/Linux, je ne vais pas relancer un débat vieux comme le monde. Je te laisse à tes virus, ca doit t'occuper suffisamment
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]