Presse numérique : Apple assouplit légèrement ses règles

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Associated Press
apple_logo

Apple revient finalement sur les règles appliquées d'ici la fin du mois à l'édition numérique pour ses produits mobiles sous iOS, ouvrant une fenêtre pour des ventes hors de son App Store.

apple_logoD'ici la fin du mois, Apple va mettre en place un dispositif spécifique pour l'édition numérique et la vente de journaux et périodiques sur ses produits mobiles depuis l' App Store. Les nouvelles règles lui donnent un contrôle étendu sur l'ensemble de la chaîne, lui permettant de s'intercaler entre les éditeurs et les clients, et de prélever 30% de commission sur chaque achat à l'unité ou abonnement, sans possibilité pour ces mêmes éditeurs de disposer d'autres canaux de vente.

Ces dispositions ont plus qu'agacé les éditeurs, qui ont largement critiqué cette ingérence dans leurs relations avec leurs clients. La plupart ont tenté de négocier, certains ont accepté ces règles du jeu, d'autres ont obtenu de menues concessions, et d'autres encore ont mis en place des alternatives tout en restant dans le rang.

A quelques semaines de la mise en place des nouvelles dispositions pour l'édition numérique, Apple a finalement décidé d'assouplir légèrement son dispositif en prévoyant la possibilité pour les éditeurs de distribuer leurs contenus sans forcément passer par l' ensemble iTunes / App Store.


Un peu moins de contraintes globales
Le Monde FR iPadTout en affichant sa puissance, grâce aux 25 millions de tablettes iPad écoulés depuis le lancement du produit en avril 2010, Apple tente ainsi de calmer un peu les tensions persistantes avec les éditeurs en leur ouvrant aussi la possibilité de décider en partie du prix et de gérer eux-mêmes d'éventuelles réductions, qui pourront être répercutées en dehors de l'univers iOS, ce qui n'était pas possible selon les règles initiales.

La tablette iPad reste une plate-forme de choix pour la presse numérique qui y teste de nouvelles formes de présentation des contenus avec l'interactivité permise par l'affichage tactile et les performances multimédia de l'appareil.

Le fait qu' Apple contrôle encore très majoritairement le segment des tablettes lui donne un grand pouvoir dans les négociations, lui permettant d'imposer des règles que les éditeurs suivent bon gré mal gré. Cette domination risquant de persister ces prochaines années, il leur est difficile de tourner complètement le dos au modèle proposé par le groupe de Cupertino, aussi dur soit-il.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]