iPhone 5 et iPad 3 : les fournisseurs s'organisent

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
apple_logo

A Taiwan, les fournisseurs se prépareraient à la production des futurs iPhone 5 et iPad 3 en vue d'une annonce en septembre et d'une commercialisation en octobre.

apple_logoCe ne sont toujours que des rumeurs mais elles concernent l'assembleur et les fournisseurs de composants à Taiwan. Selon Digitimes, ces derniers se prépareraient activement à la production de l' iPhone 5 et de la tablette iPad 3 en vue d'une annonce au mois de septembre et d'une commercialisation à partir du mois d'octobre 2011.

Et les sources taiwanaises donnent des détails : Foxconn comme toujours pour l'assemblage général, Simplo et Dynapack pour les batteries, TPK et Wintek pour la partie tactile des affichages, Catcher pour le châssis et Largan Precision pour les APN, parmi l'ensemble des fournisseurs de composants qui bénéficieront des prises de commandes d' Apple.

Ces mêmes sources démentent l'existence du lancement de plusieurs modèles d' iPhone, infirmant l'existence d'un iPhone à bas coût pour les marchés émergents ( à moins qu' Apple n'utilise un terminal existant, comme l'iPhone 3GS, pour mener à bien cette stratégie ) : un seul modèle d' iPhone serait en cours de préparation.


Maintenir la pression sur la concurrence
Du côté de la tablette iPad 3, son programme de production serait finalisé, avec un premier lot d'échantillons en août et une production en masse en septembre / octobre. Au troisième trimestre, Apple pourrait compter sur un premier volume de 6 à 7 millions d'exemplaires du nouvel iPhone ce qui, additionné à la production d' iPhone 4, pourrait conduire à un volume total de 24 à 25 millions d'unités, et autant au dernier trimestre.

Avec de telles capacités, Apple pourrait écouler un volume respectable de 85 millions de smartphones en 2011. Pour les tablettes iPad, les volumes pourraient dépasser les 12 millions d'unités ( iPad 2 et futur iPad 3 ) au troisième trimestre, ce qui devrait permettre d'atteindre ou de dépasser l'objectif des 40 millions de tablettes iPad écoulées cette année.

Il s'agit de ne pas laisser de répit à la concurrence et surtout de ne pas la laisser s'installer, au risque de voir un produit prendre l'ascendant. Les fabricants de tablettes non iOS doivent pour le moment se battre entre eux pour la conquête des parts de marché et la multiplicité de produits aux caractéristiques très proches ne permet pas encore de faire sortir significativement un acteur du lot.

Ces éléments pourraient aussi servir à rassurer les investisseurs, après un premier semestre qui s'annonce un peu moins bon que d'habitude, entre conséquences du séisme du 11 mars au Japon et accroissement de la concurrence sur les produits et les services.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]