Apple Pay : la firme de Cupertino va toucher une commission sur les transactions NFC

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Bloomberg
Apple Watch Pay

Apple essaie de convaincre sur le paiement mobile avec un système Apple Pay dont le groupe vante la simplicité et la sécurité mais les affaires continuent : le groupe obtiendra des institutions bancaires une commission sur chaque transaction via son système.

Le groupe Apple a finalement fait son entrée sur le segment convoité mais compliqué du paiement mobile en dévoilant un système Apple Pay reposant sur la connectivité NFC (Near Field Communication) des iPhone 6, iPhone 6 Plus et de la montre Apple Watch.

Lancé d'abord aux Etats-Unis, le service repose sur de multiples partenariats : avec les spécialistes des transactions bancaires American Express, MasterCard et Visa mais aussi avec plusieurs institutions bancaires.

Apple Pay Et parce qu'Apple veut toujours rester maîtresse des flux de son écosystème, l'entreprise touchera une commission sur les transactions réalisées via Apple Pay, selon des informations obtenues par Bloomberg.

Le sujet est sensible du fait des importants volumes d'opérations générées avec les cartes de crédit que le groupe veut faire oublier au profit de son système de paiement et parce que les institutions bancaires ont toujours été très chatouilleuses sur ce point.

Bloomberg souligne qu'Apple a noué des accords spécifiques à chaque partenaire du secteur bancaire pour toucher une commission sur chaque transaction effectuée via Apple Pay, de la même manière que le groupe récupère 30% de commission sur chaque transaction réalisée sur iTunes et interdit tout autre moyen de paiement. Cela va lui donner accès à une part du gâteau de 40 milliards de dollars générés annuellement aux Etats-Unis par ces coûts de transactions.

Apple Pay principe Alors que de nombreux systèmes de paiement mobile ont été proposés depuis plusieurs années sans grand succès, Apple fait le pari que les consommateurs sont désormais prêts à basculer vers cette possibilité à la faveur des améliorations techniques des smartphones et grâce à un système présenté comme fiable, sécurisé et simple d'utilisation.

L'un des obstacles récurrents au succès du paiement mobile a porté sur la difficulté de nouer des partenariats suffisamment forts et étendus pour atteindre la masse critique d'utilisateurs qui peut en faire un système incontournable.

Apple mise donc sur sa puissance économique et l'accès pour les partenaires financiers aux centaines de millions de possesseurs d'appareils iOS pour changer la donne. Il reste à voir si les arguments de l'ergonomie et de la sécurisation trouveront un écho dans le public visé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1808135
Bref, la carte de paiement Apple est accessible à partir de 709€
Le #1808142
iWatch your cash... lol
Le #1808150
Ce que je retiens avant tout c'est que les commissions sur CB représentent 40 MILLIARDS (!!! !!! !!!) de $ rien qu'au USA.

40 milliards pris directement dans le pouvoir d'achat du consommateur car c'est bien lui qui au final paye ces com´ par le biais de l'inflation (les professionnels répercutent leurs charges d'exploitation sur les prix de vente quoiqu'il arrive)

Tout ça parce que les gens ne sont plus capable de tirer des espèces dans les distributeurs.

Moi quand je fais mes achats c'est 100% cash ou pas (hors e-commerce, bien évidement)

Ensuite qui de Apple, Amex, Visa, Mastercard touche le pognon : tous les même, ils s'enrichissent sur notre dos le cul dans leurs chaises.
Le #1808154
Elbutcher a écrit :

Ce que je retiens avant tout c'est que les commissions sur CB représentent 40 MILLIARDS (!!! !!! !!!) de $ rien qu'au USA.

40 milliards pris directement dans le pouvoir d'achat du consommateur car c'est bien lui qui au final paye ces com´ par le biais de l'inflation (les professionnels répercutent leurs charges d'exploitation sur les prix de vente quoiqu'il arrive)

Tout ça parce que les gens ne sont plus capable de tirer des espèces dans les distributeurs.

Moi quand je fais mes achats c'est 100% cash ou pas (hors e-commerce, bien évidement)

Ensuite qui de Apple, Amex, Visa, Mastercard touche le pognon : tous les même, ils s'enrichissent sur notre dos le cul dans leurs chaises.


Ouep, les prix augmentent, les salaires ne montent pas autant, le pouvoir d'achat diminue, les gens consomment moins, les entreprises vendent moins, elles ferment, les gens se rammassent au chomage... La réalité 2014 quoi...
Le #1808174
"le groupe vante [...] la sécurité"

ROTFL... Si c'est aussi sécurisé que l'iCloud, les pirates vont bientôt pouvoir gagner en d'achat, grâce aux comptes bancaires des stars féminines américaines ))
Anonyme
Le #1808365
Donc si je comprend bien:
1) On achète un Smartphone hors de prix. Apple se fait du fric.
2) On utilise ce Smartphone pour payer nos achats. Apple touche une commission.
3) Avec toutes les technologies "Amazing" intégrées, Apple pourra sans doute savoir ce que a acheté (quoique ça paraisse peu probable dans un premier temps) et où (pas compliqué, possible dès maintenant). Le jour où ils veulent revendre ces infos c'est le jackpot.

Après, qu'on ne dise pas qu'Apple n'a pas innové pour l'iPhone 6:
Au niveau hardware ça n'innove pas, mais ils ont trouvé une méthode pour potentiellement se faire un max de blé. Ça peut être considéré comme de l'innovation...

J’espère être à coté de la plaque, voir le mal partout. On verra bien...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]