AppStream : App Store unifié pour Linux ?

Le par  |  14 commentaire(s)
Tux lit un journal

Quelle que soit la distribution Linux, le projet AppStream a pour ambition de proposer à l'utilisateur un installeur d'applications unifié.

Tux lit un journalActuellement, chaque distribution Linux applique sa propre recette afin de permettre à l'utilisateur de trouver et installer des applications. Un projet pourrait permettre à l'utilisateur final de jongler plus facilement d'une distribution à une autre en retrouvant un même type d'environnement pour se fournir en applications et les installer.

Contributeur KDE et mainteneur d'openDesktop.org, Frank Karlitschek a indiqué avoir assisté le mois dernier en Allemagne à une réunion de plusieurs développeurs de distributions majeures. Des développeurs Red Hat, Fedora, Debian, Ubuntu, openSUSE, Mandriva et Mageia ( fork de Mandriva ).

Frank Karlitschek écrit que la discussion a eu pour objet un projet mené de concert afin de concevoir une API d'installation pour les applications et une infrastructure communes. " Nous nous sommes mis d'accord sur une architecture et nous allons travailler au cours des prochains mois pour apporter tout cela aux distributions majeures ".

Ce projet fait partie de l'initiative Bretzn de KDE, mais il est désormais également fait référence au projet AppStream. Il semble que du côté de l'interface graphique, le choix se tourne vers le portage de l'Ubuntu Software Center qui serait intégré au gestionnaire de paquets unifié PackageKit.

Si par une forme d'abus de langage on peut parler d'App Store unifié, il n'est toutefois pas prévu pour l'heure de centraliser les applications Linux de toutes les distributions en un même lieu. Il s'agit plus d'une " manière unifiée d'aider les utilisateurs à trouver, évaluer et installer les applications qui sont disponibles pour leur distribution ", observe ComputerWorld UK.

À voir ce qu'il sera plus exactement proposé d'ici les prochains moins donc.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #749691
Et ce qu'il y aurait windows comme package à installer, histoire de plus avoir à recomp...
Le #749821
"une API d'installation pour les applications"
Et le monde Linux découvrit les setup d'installation, courage encore un peu d'effort et cela deviendra enfin utilisable...
Le #749851
C'est triste les gens qui ragent sur les commentaires des news.
Le #749881
@Remic : Essaye de déployer un logiciel sur 1000 postes en moins d'une heure avec ton setup.... Sous Linux ça se fait en quelques lignes de commande. Sous Windows, il faut payer puis installer un logiciel qui va bien, résoudre tous les problèmes qui surviennent, tester, recommencer parce que bien sûr ça ne va jamais du premier coup,... Bref, 3 semaines après tu y es encore.
Le #749891
Par ailleurs, c'est 100 fois plus simple d'installer un logiciel sous une distribution comme Debian que sous Windows. Il suffit d'aller dans le gestionnaires de paquets, de double-cliquer sur le logiciel qu'on veut, de cliquer sur Appliquer, et tout se charge depuis Internet et s'installe automatiquement sans même demander l'endroit où l'on souhaite l'installer (puisque tout est déjà configuré).

Sous Windows, combien y a-t-il d'étapes avant d'arriver sur le bouton Terminer ?? Généralement une dizaine. Et il faut aller chercher le logiciel sur Internet, qu'il faudra mettre à jour à chaque fois d'une façon différente pour chaque logiciel.

Niveau simplicité on a vu mieux hein. Et si tu penses qu'il faut encore compiler les logiciels manuellement pour pouvoir les utiliser, mon pauvre, c'est que tu n'as jamais utilisé une distribution Linux !!
Le #749931
@Remic

$ man yaourt
tu peux remplacer yaourt par pacman, apt-get, synaptic, ou n'importe quel gestionnaire de paquets.

De rien, bonne journée, merci pour ton commentaire très intelligent, et à la prochaine pour de nouvelles aventures dans le pays merveilleux des trolls ignares.

PS: avant le "oé mé man c tou pouri" qui ne devrait pas tarder, apprendre à lire et comprendre un texte font partie des fondamentaux acquis normalement dès le début de l'école primaire.
Le #749961
vous démarrez toujours autant au quart de tour...

Eh les gars je connais apt-get, rpm, synaptic, kynaptic et les autres je les ai oublié, c'est vrai que sur certain aspects cela peut être pratique, mais dans d'autre cela peut ce révéler catastrophique, j'ai en mémoire quelques souvenirs destructif d'apt-get, des installs de paquets qui m'avait nické ma config, ou qui vous mette à jour des parties que vous ne voulez pas mettre à jour, ou tout simplement l'impossibilité d'installer le paquet car il traine une dépendance introuvable.
Bref c'est loin d'être le monde parfait que vous décrivez.
Si vous ne sortait jamais des sentiers battus, vous n'avez probablement jamais eu de problème, si je devais compter les heures perdus dans les merdouilles des trucs qui marche mal ou qui tombe en marche, il y en aurait un beaucoup beaucoup plus en comparaison de Windows, mais bon il faut avoir un usage un peu geek pour s'en apercevoir...

Le #749991
Vive le niveau des commentaires sur les news Linux de GNT, c'est effroyable. Et comme si on n'avait pas assez de crétinjohn, on doit aussi en subir d'autres....

Bref, cette uniformisation ne changera rien under the hood puisque les deb, rpm & Co seront toujours de la partie. Mais vu la qualité du USC (même si je lui préfère toujours Synaptic), c'est une bonne chose pour les futurs newbies de toutes distributions qui vont découvrir la puissance, la rapidité inégalable et la simplicité ultime d'une installation sous Linux, dorénavant graphiquement unifiée.
Le #750101
Je vais me faire detruire par les fanboy, mais je suis presque d'accord avec Remic.

Quand t'install un soft faut constamment verifier d'avoir les dependances, essaie d'installer Python, c'est une galére sous ubuntu. Alors que sous windows c'est 3 click.

De même si tout Linux avait un type de paquet universel, comme le .exe sous Windows ou .msi plus axé commande ou je sais pas sur MacOSx, ça serait plus combien de fois je cherche un soft et je trouve pas de .deb mais autres. Va sur les forum et un mec te diras : mais gars c'est simple tu fais 50 ligne commande et c'est adapté a ta config.

En gros l'unification, c'est ça qui fera la force vers OSx et Windows. Ne plus avoir a se dire pour je me plutot ubuntu que Debian. Et Linux aura une plus grosse part de marché des OS grand public.

Je vous rappel qu'il est quand même le plus utilisé au mondre dans les server, Telephonie IP ou même micro onde et machine a laver. Donc pleurer pas du Linux tout le monde en bouffe.
Le #750121
@Remic

"des installs de paquets qui m'avait nické ma config"

Dans le cas des paquets deb (debian, ubuntu), quand on fait n'importe quoi en rajoutant des dépôts non officiels sans faire un minimum de pinning, c'est on ne peut plus normal de tout foutre en l'air et/ou de se retrouver avec des problèmes de dépendances.

C'est marrant, mais ça fait bien dix piges que ça ne m'est pas arrivé, et t'inquiète, je suis tout aussi "geek" que toi… et que ce soit sur mon desktop et l'eeepc sous Arch, sur le vieux powermac sous debian PPC, ou sur un vieux bousin sous Gentoo que je garde pour la bidouille. Pour se merder dessus, faut vraiment en vouloir, d'où l'intérêt de *lire* le man de son gestionnaire de paquets et les différents tutoriaux s'y rapportant quand on commence à sortir des sentiers battus - tout comme je n'irai pas m'amuser à trifouiller une base de registres sans m'être renseigné…

"mais bon il faut avoir un usage un peu geek pour s'en apercevoir..."

Aah, le ton condescendant du type qui ne gère même pas le pinning de ses repositories, parcequ'il n'a pas lu une simple page de man

@jymmy le fou

"essaie d'installer Python, c'est une galére sous ubuntu."

gneh? un IDE Python? Eclipse, ou vim, avec les plugins qui vont bien (project, supertab, vimclipse, etc). Sinon il (l'interpréteur en ligne de commande) est normalement installé avec ta distrib - mais pas toutes les libs par contre: tu auras les libs "standard", ie celles qui permettent de manipuler des fichiers, du texte, des tableaux, etc, mais pas celle qui permet, par exemple, de causer à OpenGL.
Mais sinon, sur une install fraîche d'ubuntu, tu ouvres un terminal, tu tapes python à l'invite de commande, normalement l'interpréteur se met en branle…

C'est aussi le même problème, d'ailleurs, sous OS X à partir du moment où tu codes en python: t'es obligé, à un moment ou un autre, d'installer une floppée de libs. Et j'imagine que sous windows ça doit être similaire (m'étonnerait qu'il installe l'interpréteur et TOUTES les libs python d'un coup, même celles dont tu ne te serviras jamais… )

"De même si tout Linux avait un type de paquet universel, comme le .exe sous Windows ou .msi"

.exe et .msi ne sont *pas* universels… pour la simple et bonne raison qu'ils ne tournent que sous windows ou "environnement compatible" (wine & co). Après, c'est sûr qu'un système de paquetage "unique" ne serait pas forcément un mal à première vue, mais dans ce cas, si je prends un paquet de la distro X qui utilise telle lib en version 11.2, et que je l'installe sur la distro Y qui ne fournit pas cette lib dans cette version sur ses dépôts… case départ ;p - un peu comme Remic qui foire son système, ou se retrouve avec des problèmes de dépendances, parcequ'il a, au hasard, essayé d'installer un paquet de debian sid sur woody à l'arrache…

À moins, comme sur mac os X, ou slaX,de tout faire en statique. ie, chaque paquet arrive avec ses propres libs (suffit de regarder "l'intérieur" d'une "application" Mac OSX pour s'en rendre compte: suffit de faire cd /Applications/UneAppliAuHasard.app/ et de fouiller un peu pour trouver un joli /bin/, un joli /lib/, etc).

Mais au bout d'un certain temps et d'un nombre certain d'applications installées, ça finit par bouffer *vraiment* beaucoup de place par rapport à une distro linkée dynamiquement, vu la quantité de doublons et de versions différentes de la même lib, pour chaque appli installée. C'est aussi le même problème sous windows (du moins XP et antérieurs), entre les .dll dans /system32/ et /system/ , et les .dll installées par différents programmes dans leur répertoire d'installation (qui a dit opengl.dll ? )

Et en même temps, n'en arriverait-t-on pas à une uniformisation complète de l'écosystème gnu/linux autour d'une distro principale (au hasard, debian/ubuntu et dérivés), au détriment d'autres méthodes parfois plus rapides (pacman, les bons vieux tar.gz, tar.xz sauce slackware, etc), ou plus "précises" (cf gentoo par exemple)? et quid des projets comme stali ( http://sta.li/ ) ou SlaX et ses modules .lzm?

Ce serait peut-être plus simple pour "Mr. ToutLeMonde", mais est ce que ça ne se ferait pas au détriment de l'innovation? Quid des distros en rolling release, toujours au "top" des dernières versions des derniers paquets, ou des distros "stables" comme debian lenny, n'ayant pas le même objectif ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]