Internet et protection des données : les Français préoccupés

Le par  |  0 commentaire(s)
Arobase - Logo

L'ARCEP publie les résultats de l'enquête annuelle sur la diffusion des technologies de l'information dans l'Hexagone. Plus de la moitié des Français disposent d'une connexion à domicile mais les internautes se disent préoccupés par la protection des données.

Arobase   LogoConduite en juin 2007 par le CREDOC à la demande de l'ARCEP et du CGTI*, le principal enseignement de cette étude annuelle, la septième du genre, est que l'augmentation du taux d'équipement en micro-ordinateur s'est accompagnée d'une augmentation encore plus sensible du nombre d'accès à l'Internet depuis le domicile. Désormais, plus de 53% des Français (2 230 personnes interrogées dans le cadre de l'étude) sont équipés d'une connexion Internet chez eux, contre 43% en 2006 et très majoritairement à haut débit (92%) via l'ADSL (95%).

En faisant fi du piratage, question qui n'a pas été évoquée dans l'étude, le téléchargement sur Internet continue de progresser (en contradiction avec une récente étude GfK). Sur l'ensemble de la population, plus de 20% des personnes téléchargent de la musique ou des logiciels sur Internet et 14% des films, les 12-17 ans en étant les plus friands (56% pour la musique).


La protection des données au coeur de la préoccupation internaute
Le succès rencontré par l'administration en ligne et le commerce électronique se confirme chaque année et presque en toute logique, cette adoption de l'outil Internet s'accompagne d'une préoccupation de plus en plus répandue concernant la protection des données individuelles. Plus que le prix ou un SAV insuffisant, cette problématique est devenue le principal frein à l'utilisation d'Internet par les internautes (29% d'entre-eux), les non internautes étant plus préoccupés par la complexité apparente de l'outil.

79% des internautes souhaiteraient pouvoir s'opposer à la collecte des traces de leur passage sur les sites qu'ils visitent et ils sont autant à vouloir disposer de la possibilité d'interdire à ces sites de communiquer ces traces à des partenaires commerciaux. Dans un autre registre, les mauvaises rencontres du Net préoccupent les parents qui pour 12% seulement, ont installé un logiciel de contrôle parental sur leur système.


* CREDOC : Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des Conditions de Vie
ARCEP : Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes
CGTI : Conseil Général des Technologies de l'Information

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]