La France bon élève du haut débit

Le par  |  4 commentaire(s) Source : ARCEP
ADSL

L' ARCEP vient de publier mardi, les résultats provisoires de l'Observatoire de l'Internet haut débit pour l'année 2005.

L' ARCEP vient de publier mardi, les résultats provisoires de l'Observatoire de l'Internet haut débit pour l'année 2005.  

AdslL' Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes est un organisme français indépendant, en charge notamment de la régulation des télécoms. Comme à l'accoutumée, dans le cadre de son Observatoire de l' Internet haut débit, l' ARCEP nous gratifie des dernières tendances en matière d'abonnements.

Si AOL aux Etats-Unis semble contrarié par le nombre d'abonnés bas débit, il n'en est pas de même en France où le nombre d'abonnés haut débit flirte avec la barre des 10 millions. Ainsi, l' ARCEP annonce un total de 9 465 600 d'abonnés au haut débit, soit une croissance de 44,1 % ( 2,9 millions ) en un an, avec une progression de 11,6 % entre le 3ème et le 4ème trimestre 2005.

Avec 8,9 millions d'abonnés, l' ADSL qui prévoit 96 % de couverture nationale, se taille la part du lion, reléguant à 560 000 le nombre d'abonnés à un câblo-opérateur et 5 600 pour les autres technologies ( Boucle Locale Radio, fibre optique, ... )

Il faut dire qu'avec un foyer sur deux équipé en ordinateur, les FAI n'ont pas ménagé leur effets de séduction avec des tarifs de plus en plus compétitifs mais également des offres triple-play : ligne haut débit + téléphonie illimitée + chaîne de télévision.

Dans le détail, c'est l'opérateur historique comme il est de bon ton de l'appeler, qui occupe la tête du peloton avec 4,5 millions d'abonnés, suivi par Free avec 1,6 millions et Neuf Telecom – Cegetel avec 1,2 millions. Sur le plan européen, la France est deuxième derrière la " perfide Albion " ( 9,8 millions ) en terme de nombre d'abonnés.

Les chiffres établis restent toutefois provisoires et les résultats définitifs seront divulgués le 5 mai. Etablies sur la base de données fournies par les principaux FAI et complétées par l'estimation des non-réponses, les valeurs diffèrent pour l' ADSL de celles de France Télécom. Contrairement à ce dernier, l' ARCEP ne prend en compte que les offres commercialisées sur le marché final.

Une petite pensée à tous ceux qui par choix ou par obligation sont au bas débit : biiiiip, grrrrr, doing doing ( ou quelque chose du genre, je me souviens plus trop ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #90480
Prions pour les personnes possédant encore le bas débit...
Le #90573
d'autant plus qu'une autre news dit que le re-adsl tarde à se mettre en place.
Le #90593
ca existe encore cà le bas débit '''

Le #97170
lebas debit c'est quand meme tres pratique quand t'es pas degrouper et que ton acces se met a foirer, ca permet d'aller gueuler un bon coup sur les NG.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]