Réseaux GSM : encore 100 000 personnes en zone blanche

Le par  |  2 commentaire(s)
Logo arcep

L'Arcep fait un bilan de la couverture des réseaux GSM des différentes opérateurs et note que 100 000 personnes environ, réparties sur 477 communes, n'ont toujours pas accès au téléphone portable.

Logo arcepDans son rapport sur la couverture mobile en France, l' Arcep note que, au 1er janvier 2009, 97,8% de la population était couverte par les trois opérateurs mobiles simultanément, soit une couverture de 86% du territoire.

En considérant les zones grises, dans lesquelles un à deux opérateurs seulement sont présents, la couverture de la population monte à 99,8% et celle du territoire à 97,7%. Les zones blanches, c'est à dire celles où aucun opérateur n'est présent, représentaient au 1er janvier, 0,18% de population, soit environ 100 000 personnes, ou 2,3% du territoire, principalement en zone montagneuse ( Alpes, Pyrénées, Massif Central et Corse ).

Les 477 communes encore en zone blanche font l'objet d'un programme national qui prévoit leur englobement d'ici la fin 2011, avec une couverture obligatoire de leur centre-bourg  ( mais pas forcément des alentours ).

L' Arcep rappelle donc que même au terme du programme d'extension de couverture, il restera en France des zones non couvertes car très peu ou pas du tout habitées. Les zones grises représentent quant à elles 2% de la population.

Arcep zones blanches
En bleu, les zones blanches (vous suivez ?)

Infrastructures partagées pour couverture accélérée
Orange ayant la couverture GSM la plus étendue ( 99,57% de la population, contre 98,7% pour SFR et Bouygues Telecom ), elles représentent donc principalement des zones dans lesquelles SFR ou Bouygues Telecom ne sont pas présents.

Si la couverture de ces zones grises dépend essentiellement du bon vouloir des opérateurs, il leur est possible d'y être présent sans avoir forcément à installer de nouveau site. Ils peuvent faire appel à la mutualisation des équipements ( sites partagés ) ou à l'itinérance locale ( le réseau d'un opérateur peut être utilisé par les autres ), dans certaines limites.

Le déploiement mutualisé doit également être utilisé pour accélérer la couverture 3G, pour laquelle l' Arcep fera un bilan à l'automne. Il est possible d'obtenir les cartes de couverture détaillées de chaque département à cette adresse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #500791
On peut donc dire que la France est trop forte.
Le #500891
C'est bien, on pourra y envoyer les prétendus électrosensibles.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]