Arte : les programmes en VOD

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Zdnet
arte-vod-logo.png

La chaîne franco-allemande Arte a ouvert le 23 février dernier un service et un site Internet nommés ArteVOD.

La chaîne franco-allemande Arte a ouvert le 23 février dernier un service et un site Internet nommés ArteVOD.

Arte vod logo pngArte, chaîne culturelle par essence, présente donc un service de vidéo à la demande avec pas moins de 400 titres déjà disponibles.

Vous pourrez donc voir et revoir des émissions déjà passées à la télévision, mais également des films, documentaires et autres pièces de théâtre...

La chaîne précise :

" Le site propose à l'ouverture près de 400 titres et s'enrichira au fur et à mesure des diffusions antenne. "

Quant aux tarifs, ils varieront de 0,99 à 3,99 euros. Jusqu'ici, on pourrait penser qu'il s'agit là d'une offre alléchante pour revoir des programmes, le plus souvent de qualité, mais la réalité est tout autre.

En effet, il s'agira d'un service de location, l' internaute pourra " regarder immédiatement les programmes choisis ou les télécharger sur son ordinateur pour les visualiser plus tard dans un délai de 30 jours ".

Dès que vous choisissez de regarder la vidéo, vous aurez 48 heures pour la regarder mais vous pourrez toujours acquérir les DVD lorsque ceux-ci sont disponibles sur le catalogue.

Autre média, autre façon de voir; en attendant la disponibilité de cette offre via Firefox et les Mac, le service ArteVOD n'est disponible que sous Windows 98, 2000 ou XP, Internet Explorer 6.0 ou supérieur et lecteur Windows Media Player 9 minimum. Est-ce un gage de succès ' Hum, à voir...


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #89623
Ridicule!

Je m'y suis intéressé, ayant besoin de voir un doc récemment diffusé sur arte.
Comme tu l'écris, Cedric, pas de firefox. Et hop, on redémarre avec I.E.. Ca s'annonçait mal.

Enfin, je regarde quand-même comment ça fonctionne:
- arte propose de télécharger entièrement le fichier, en le visionnant pendant l'opération ou non. Dans ce dernier cas: "Vous devez être connecté au réseau Internet durant le temps du téléchargement, mais cela n'est plus nécessaire pour regarder le programme." Mais un peu plus loin, on explique comment paramètrer WMP et, là, c'est drôle!
"Afin d'éviter l'apparition de cette fenêtre d'acquisition de licence, il vous suffit de configurer votre lecteur Windows Media comme précisé dans le menu « Options » de Windows Média Player, onglet « Confidentialité » (cf. aperçu ci-dessous)." et "Il semble que dans certains cas, le lecteur considère que vous n'êtes pas connectés à Internet !" Heureusement qu'une fois qu'on a tout téléchargé on n'a pas besoin d'être connecté au net le jour où veut voir le film!

Et, vu les règlages, il ne faut pas aimer xp-antispy.
- On ne peut voir le fichier que sur l'ordinateur sur lequel on l'a téléchargé (avant téléchargement de licence' <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" /> ), dixit arte . Imaginons que je le télécharge sur un poste fixe et veuille finalement le voir avec un ami chez lui en utilisant un portable. Imaginons que je le télécharge sur mon réseau domestique et décide de le voir sur ma TV. J'aurais tout intérêt, donc, à le télécharger sur la pc relié à la TV, parce qu'avec cette contrainte et WMP obligatoire, on n'utilisera pas le freeplayer non plus (par exemple).
- Enfin, on parle de MAC sur le site mais les linuxiens ont tout intérêt à ne pas être fan d'arte! On n'en parle même pas! Dès fois qu'un étudiant désargenté veuille rester dans la légalité en rachetant une vieille config (comme mon celeron 850 sur i810) sans OS payant, il ne faudra pas qu'il veuille regarder les fichiers d'artevod.

Donc, bravo la TV publique d'illustrer l'interopérabilité dont parle si bien le ministre de tutelle. Merci de montrer que les DRM établissent de fait un monopole privé sur l'accès à une grande partie de la culture sur le net (et la loi DAVSI sauf profond remaniement lors de la prochaine lecture/présentation va l'entériner) et merci de montrer, par l'oubli de linux, qu'on écarte d'emblée toute solution plus économique pour le client et qu'on encourage de facto l'émergence d'alternatives libres: l'accès à la culture pour tous, monsieur le ministre'
Le #89628
agrippa ->
Tu a tout compris sur la non interopérabilité qui se met en place et crée un monopole de fait pour les majors, Apple, M$, etc...
La loi DADVSI en l'état ne changera rien à ce qui se prépare puisque le but est de faire plaisir aux majors
Ce sont les admnistrations qui se mettaient au libre qui vont avoir des problèmes et bonjour la facture pour les contribuables pour revenir aux OS Apple ou grosSoft
Le #89685
Finalement, la chaîne qui se veut accessible au plus grand nombre pratique comme les chaînes comerciales.
C'est bien plus simple sur l'offre Canalplay au travers de Free : je paye (2 à 5 euros TTC), je visionne dans un intervalle de 24 h et basta. Pas besoin de lecteur spécialisé là-dedans.
db
Le #89729

salut

au fait, quelqu'un peut il m'expliquer comment fonctionne la protection limitant dans le temps, l'usage d'un DVD
Le #89754
Note au rédacteur : Toujours glisser la signification des termes, surtout s'ils sont récents. VOD = Video On Demand
Le #89819
c'est bien de nous mettre toujours des abréviations commce ça dans les titres, mais en effet si vous ne mettez pas on ne comprends pas.
Le #89820
Merci John !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]