Les atmosphères influencent la rotation des planètes

Le par  |  2 commentaire(s)
planète bleue  HD 189733b

Toutes les planètes de notre système solaire tournent sur elles-mêmes, et c'est aussi grâce à ce ballet cosmique que la vie est possible sur Terre. Pourtant, cette rotation n'a rien d'évident.

Le fait que notre Terre tourne sur elle même nous permet de bénéficier de cycles de jour et de nuits, de ne pas être surexposés à la lumière solaire ni au froid de la nuit, et cela contribue en partie au maintien de la vie.

Malgré tout, la force de gravité exercée par le soleil devrait avoir des conséquences sur cette rotation, au moins au niveau des plus petites planètes de notre système, freinant cette dernière jusqu'à les stopper définitivement.

exoplanète eau C'est d'ailleurs ce qu'il se passe entre la Terre et la Lune : la gravité de la Terre a suffisamment influencé la rotation de la lune pour qu'elle se synchronise et nous propose toujours la même face observable.

Pourquoi donc les planètes continuent de tourner sur elles même ? Les forces qui ont entrainé ces rotations lors de leur formation ne seraient plus les seules responsables d'après une nouvelle étude qui pointe du doigt l'importance des atmosphères dans la rotation des planètes.

Selon le chercheur français Jérémy Leconte, l'atmosphère d'une planète, aussi fine soit-elle, a des répercussions importantes sur la rotation de l'astre. Le rayonnement solaire ne réchauffe ainsi pas les atmosphères de façon uniforme, ce qui crée des mouvements d'air chaud. Les frictions engendrées par les vents sur la surface rocheuse peuvent alors influencer sur le ralentissement ou l'accélération de la rotation de la planète entière.

exoplanète "Selon notre modèle, il n'est pas nécessaire d'avoir une atmosphère très épaisse comme celle de Vénus pour maintenir une rotation significative. Au contraire, plus l'atmosphère est fine, plus l'effet est marqué."

Les atmosphères épaisses réfléchissent une grande partie des rayons solaires . " Les couches basses de l'atmosphère, qui influencent le plus fortement la rotation de la planète, sont alors plus difficiles à réchauffer et à mettre en mouvement. Cela semble évident après coup, mais nous avons d'abord été très surpris par ce résultat avant de réussir à l'interpréter."

"C'est vraiment un travail impressionnant sur lequel tout le monde se cassait les dents depuis dix ans " explique Franck Selsis, responsable du groupe [exo] Terres à l'observatoire de Bordeaux.

En quoi la découverte est-elle importante ?

Une grande partie des exoplanètes rocheuses découvertes et situées dans la zone habitable de leur soleil se situent très proche de leur étoile. Une grande quantité de planètes de ce type, de petites tailles laissaient supposer qu'elles ne tournaient pas sur elles même, du fait d'une trop forte influence gravitationnelle de leur étoile.

Le fait de savoir aujourd'hui que même une fine atmosphère est capable de maintenir la rotation d'une planète relance d'autant la probabilité qu'une forme de vie se développe en dehors du système solaire, y compris sur ces exoplanètes situées à proximité de naines rouges.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1830155
Mouais ... c'est là, qu'on voit l'importance et la précision des phénomènes physiques
planétaires !
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/contenu/alternative/alter2_textes.html
Le #1830537
Je croyais que la Terre était carré. Je suis déçu.
Les continents se sont les surfaces.




Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]