Atos Origin : ambition zéro-mail dans l'entreprise

Le par  |  5 commentaire(s)
email

D'ici trois ans, Atos Origine souhaite tourner le dos à l'e-mail pour adopter la messagerie instantanée, les réseaux sociaux, les outils collaboratifs.

emailLe courrier électronique dans l'entreprise est-il en train de vivre ses dernières heures ? Pour Thierry Breton, le PDG d'Atos Origin, il ne fait en tout cas apparemment nul doute que l'e-mail est en voie d'extinction et ne doit plus être considéré comme la " meilleure manière de travailler et d'échanger ". La société de services informatiques prévoit ainsi de devenir une " entreprise zéro e-mail " d'ici trois ans.

" Nos managers passent de 5 à 20 heures par semaine à lire et écrire des e-mails ", indique Thierry Breton qui précise que sur 200 e-mails reçus par jour par les usagers, 18 % sont des spams et seulement 10 à 20 % se révèlent être réellement utiles. La solution de remplacement est déjà toute trouvée, elle passe par le recours aux réseaux sociaux et outils collaboratifs, la messagerie instantanée.

Les réseaux sociaux sont notamment présentés comme déjà plus populaires que l'e-mail et les moteurs de recherche. Atos Origin fait probablement référence aux chiffres de quelques instituts qui ont constaté qu'un réseau social comme Facebook est parfois passé devant Google en termes de visites des internautes.

Au sein d'Atos Origin, plusieurs initiatives ont déjà été menées à l'instar de l'utilisation d'Office Communicator et de plateformes communautaires pour partager et garder la trace d'idées sur certains sujets. Les premiers résultats indiqueraient que ce type d'outils réduit le volume des e-mails de 10 à 20 %.

Sauf que Atos Origin ne se passera pas totalement de l'e-mail, du moins pour ses employés qui devront entretenir une correspondance avec des clients hors de l'entreprise. Par ailleurs, on comprend bien que le groupe, en tant que SSII, cherche aussi à donner l'exemple pour ses clients. Un virage à toutefois surveiller de près car pris à l'échelle d'un grand groupe.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #749011
un coup de buzz pour AtosOrigin ?
Le #749061
L'idée a du bon, néanmoins envoyer un message privé revient sensiblement au même que de faire un mail. Je ne suis pas sûr que l'efficacité en soit réellement améliorée.
Le #749111
Plutot que de proposer un outil de travail collaboratif, atos nous proposerait un ms messanger rebadgé atos...
kikollol sandrine je t'envois le rapport annuel confidentiel.. hoplà voilà.. ah merde je viens de l'envoyer à un client.
allez hop j'envois une note à tout le monde par messagerie instantannée, comment faire ? ah je l'envois un par un...
Bon allez j'envois le dossier médical d'une patiente a son médecin, sans cryptage.. 3 jours plus tard.. merde je sais plus a qui je l'ai envoyé, bon je vais recherché la discussion dans les archives parmi les 10 000 kikoolol envoyés

Aussi mettre des infos confidentielles, même dans un groupe dit restreint sur facebook, c'est cherché les ennuis.
Nul doute que les correspondants ne seront même pas étonnés de recevoir de la pub pour la prostate (dans le cas de médecins).
les technologies informatiques ce ne sont pas des modes mais des technos éprouvées. c'est comme croire que les forums remplaceront ou remplacent les newsgroups.
Qu'atos fasse ce qu'ils veulent en interne, mais qu'ils ne se fassent pas d'illusion, ils ne vendront jamais ça aux clients ( car c'est le but ! ) car ça ne marchera.
D'ailleurs en cas de fuites ou de vols d'informations, nul doute qu'Atos ne pratiquera pas l'obscurantisme et continuera à glorifier leurs solutions quitte à patcher, re-patcher sous forme de contrats d'assistances...
Et encore là c'est grossier, mais leur solution ne vaut rien, il vaut mieux :

1) Développer la signature numérique
2) Améliorer les outils groupware, le travail collaboratif
3) Arréter de se prendre pour google. Même eux se sont plantés avec leur Googlewave.
S'ils veulent améliorer la productivité de leurs employés, qu'ils les déconnectent des réseaux sociaux et filtrent les mails (spams).I
lls ne le feront pas car facebook, c'est génial pour trouver une cause réelle et sérieuse...
Le #749601
Oui effectivement, ça ressemble à du buzzz totalement gratuit. Les entreprises sérieuses ont adopté depuis longtemps les NewsGroups pour échanger des dossiers confidentiels. De plus les solutions de travail collaboratif nomades (extranet) ou réseau local sont bien implantées sur le marché : Citadel, Kolab, Zimbra, OBM... pour ne citer que les plus connues. Alors que Facebook soit plus populaire que le mail ou que Google, peut avoir des conséquences en terme d'économie immédiate, mais ce n'est pas un argument pour développer un système bancal au sein d'un groupe. Les pros raisonnent toujours du point de vue de l'efficacité et de l'évolutivité des besoins, pas du nombre de connexions ou de la popularité d'un outil !!!
Le #749671
bonne idée, mais quid de la valeur juridique d'un message instantanée a t-il la même valeur qu'un mail ou un vraie lettre?

Et comment classer les discussions instantané, ça doit être vachement pratique quand on doit faire l'historique des correspondances sur un projet que votre patron vous demande pour hier.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]