Attention à vos Tweets en avion !

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Mashable
southwest airlines

Partager son mécontentement et critiquer certains services est devenue une véritable tradition sur Twitter. Au moindre accroc, les twittos n'hésitent plus à dégainer leur smartphone pour en faire part au monde entier... Mais bien vous en prendra parfois de surveiller vos actes sur cet espace de liberté que sont les réseaux sociaux et Internet en général, tout n'est pas bon à dire, ou plutôt à écrire.

C'est ce qu'a pu ainsi constater un homme de Minneapolis qui a attiré l'attention d'une compagnie aérienne sur les réseaux sociaux.

southwest airlines Duff Watson disposait d'un statut prioritaire à l'embarquement du vol 2347 de Southwest Airlines en partance de Denver pour Minneapolis ce dimanche. Malheureusement, lors de sa présentation à l'enregistrement, ses deux enfants l'accompagnant n'ont pas été autorisés à l'accompagner pour un embarquement anticipé.

L'homme dégaine son téléphone, et partage l'information sur Twitter en décrivant une confrontation avec l'un des agents les plus grossiers de Denver tout en citant le nom de l'employé et la porte d'embarquement.

Finalement, une fois à bord de l'avion avec ses enfants, un agent revient le trouver et lui demande, ainsi que ses enfants, de quitter l'avion. L'agent lui indique qu'elle s'est sentie menacée et qu'il devait effacer le tweet. " Vous ne pourrez reprendre l'avion que lorsque vous aurez supprimé ce tweet" lui aurait-elle partagé.

Face à cet ultimatum, il s'exécute et peut finalement prendre son vol.

Interrogée concernant l'affaire, la compagnie Southwest a confirmé que l'homme avait bien été débarqué : " Une employée de Southwest Airlines et un client ont discuté à propos des procédures d'embarquement des familles et la situation s'est envenimée. Le client a été débarqué du vol 2347 de Denver vers Minneapolis le temps de terminer la conversation et le problème en dehors de l'appareil et à l'écart des autres passagers."

 

Suite à l'incident et à la plainte déposée par Duff Watson, la compagnie aérienne a finalement proposé un dédommagement sous la forme d'un bon de réduction de 50$ pour chaque membre de sa famille.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1803312
50$ de réduction pour une journée de merde ! Ils se foutent vraiment de leurs clients !
Le #1803330
Un truc m'interpelle: selon l'article, le premier réflex de cet homme est de tweeter ses états d'âmes? Qu'aurait-il fait sans Twitter? Demander à voir un supérieur de l'agent? Non, on tweet...
Le #1803336
ici il aurait été attaqué en justice et condamné à payer une amende à l'image de l'affaire du commentaire facebook de la mécontente qui a critiqué le restaurant dans lequel elle est allée.
Le #1803337
cycnus a écrit :

50$ de réduction pour une journée de merde ! Ils se foutent vraiment de leurs clients !


50 $ par personne ..... ça représente quand même 200 $ pour la famille de 4 personnes ....

Le #1803338
wayan>Bah... il aurait surement gueuler à qui mieux mieux afin qu'un max de gens l'entend sur place puis se serait épanché sur sa famille, ses amis, ses collègues,... et fait jouer le bouche à bouche. Mais un tweet est indéniablement plus efficace.
Le #1803345
D'un autre côté, si on va tous sur Cui-cui, dés qu'un truc nous déplaît .... bienvenue chez Orwell.

C'est bien la peine de gueuler pour la neutralité du web, un internet libre et non censuré, la protection de notre vie privée, si dés que tu dis à un client :
"désolé Monsieur, votre voiture ne sera prête qu'à 18H, car il nous manquait une pièce",
le type fonce écrire :
"ma bagnole est chez Dupond-Dupond, garagiste de merde, respecte pas ses délais, évitez !"

Dans la "vraie" vie, je porte plainte pour diffamation, si je suis le garagiste !
Le #1803350
frèzetagada a écrit :

D'un autre côté, si on va tous sur Cui-cui, dés qu'un truc nous déplaît .... bienvenue chez Orwell.

C'est bien la peine de gueuler pour la neutralité du web, un internet libre et non censuré, la protection de notre vie privée, si dés que tu dis à un client :
"désolé Monsieur, votre voiture ne sera prête qu'à 18H, car il nous manquait une pièce",
le type fonce écrire :
"ma bagnole est chez Dupond-Dupond, garagiste de merde, respecte pas ses délais, évitez !"

Dans la "vraie" vie, je porte plainte pour diffamation, si je suis le garagiste !


Euh... oui sauf que le twitt était pas aussi chargé que ça. Apparemment il disait juste que l'employée en question était malpolie... "Wow, rudest agent in Denver. Kimberly S, gate C39, not happy @SWA" http://minnesota.cbslocal.com/2014/07/22/family-asked-to-leave-sw-plane-after-tweet/
Le #1803357
fitfat a écrit :

wayan>Bah... il aurait surement gueuler à qui mieux mieux afin qu'un max de gens l'entend sur place puis se serait épanché sur sa famille, ses amis, ses collègues,... et fait jouer le bouche à bouche. Mais un tweet est indéniablement plus efficace.


Lol, je préfère le "bouche à bouche" aux tweets

Le #1803384
Bien fait pour lui, ce n'est pas par ce que je tweets que tout m'est permis.
Le #1803394
jeanlucesi a écrit :

Bien fait pour lui, ce n'est pas par ce que je tweets que tout m'est permis.


Ah, et la pouffiasse d'embarquement, tout lui est permis à elle par contre ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]