Test Beyond : Two Souls, une expérience aux confins du jeu vidéo

Le par  |  0 commentaire(s)

Le scénario de B2S est au centre de l'expérience que nous propose Quantic Dream. Son propos, sa mise en scène et sa construction lui sont propres même si des références existent bien.

Des références qui sont tout d'abord cinématographiques.

Mais commençons par évoquer le fil rouge de B2S.

beyond_screens4_0012 beyond_screens4_0009 

Dans ce jeu, vous incarnez Jodie Holmes à différents stades de sa vie oscillant entre l'âge de 8 ans et de 23 ans. C'est de manière déstructurée qu'on apprend à connaître Jodie via différents épisodes de sa jeune existence. Entre chaque épisode, on voit apparaître où il se situe dans la vie de l'héroïne.

Le terme "épisodes" semble d'ailleurs assez bien trouvé puisque B2S a aussi des affinités avec les séries télévisées tant les différents passages du jeu peuvent sembler déconnectés les uns des autres de prime abord.

Mais les références au 7ème art sont aussi bel et bien présentes. Comment ne pas penser à Carrie au bal du diable de Brian de Palma (sorti en 1976) lorsque, fillette, Jodie est invitée à un anniversaire. Enfin, l'histoire même du jeu fait penser à DARYL, ce film de Simon Wincer sorti dans les années 80 (en 1985) qui nous fait suivre le destin de Daryl, un androïde à l'apparence d'un jeune garçon qui, comme Jodie, est suivi dans un centre scientifique… La manière dont l'entité Aiden interagit avec l'environnement de manière fantomatique fait également penser à Ghost de Jerry Zucker (1990).

beyond_screens4_0005 beyond_screens4_0003 

Car Jodie n'est pas une personne comme tout le monde. Son corps est le refuge d'une entité dénommée Aiden avec qui elle a appris à vivre. Une relation particulière s'est nouée entre les deux. L'entité autonome ou plutôt semi-autonome protège Jodie mais l'empêche également de s'épanouir et de mener une réelle vie sociale.

Ce sont aussi les pouvoirs obtenus "grâce" à Aiden qui rendent sa vie compliquée. Détectée dès son plus jeune âge, Jodie est étudiée dans un laboratoire comme un monstre par des scientifiques à la tête desquels on trouve Nathan Dawkins ("interprété" par Willem Dafoe). L'homme est tiraillé entre son devoir professionnel et un côté paternaliste pour Jodie.

Des tiraillements et des personnages hauts en couleur tapissent tout le fil du jeu. Si certaines scènes semblent superflues (celle qui se déroule en Afrique notamment et paraît sortie d'un Call of Duty) et n'échappent pas à certains clichés, l'ensemble s'avère drôlement efficace.

On plonge à corps perdu dans ce jeu à l'ambition narrative.

Une histoire qui est servie par un gameplay quelque peu expérimental.

beyond_screens4_0004 beyond_screens4_0006 

Dans le même style
  • Test Test Drive Unlimited 2
    En recueillant de bonnes notes auprès de la presse spécialisée, la saga Test Drive a vu son destin s’éclaircir pour encore quelques années. Il aura fallu attendre plus de quatre ans avant qu’Eden Games réussisse à mettre sur ...
  • Test La Légende de Beowulf
    Sorti simultanément avec le long métrage du même nom, nous revenons un peu tardivement vers La Légende de Beowulf. Et plus que la version PC que nous avions imaginé vous présenter, c'est sur le support UMD destiné à notre PSP que ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]