BEREC : P2P et VoIP trop souvent bridés sur les réseaux

Le par  |  0 commentaire(s)
BEREC logo

Lancée en décembre 2011, l'évaluation du régulateur européen sur les bridages des usages sur les réseaux mobiles fournit ses premières conclusions et note leur réalité pour la VoIP et le P2P, au détriment de la Neutralité du Net.

La Neutralité du Net, qui garantit un accès d'égale qualité à tous les services disponibles, fait l'objet d'attaques régulières du côté de l'Internet fixe...et de bridages par défaut pour l'Internet mobile sur certains usages, comme la VoIP ou le P2P.

Cette situation est critiquée par la Commission européenne qui a demandé en décembre 2011 au régulateur ( ou superviseur ) télécom européen, le BEREC ( Body of European Regulators of Electronic Communications ), de mener une enquête sur la réalité du bridage des services mobiles.

Ce dernier doit rendre son étude au deuxième trimestre 2012 mais il vient de fournir à la Commission un rapport d'étape soulignant l'existence de pratiques régulières de filtrage, voire de blocage, de certains services.

BEREC logoIl a observé des pratiques de limitation d'accès pour le trafic P2P, aussi bien sur réseaux fixes que mobiles, et le blocage des services Voix sur IP ( VoIP ) principalement sur les réseaux mobiles.

Ces limitations volontaires se retrouvent chez de nombreux opérateurs à des degrés divers, avec différentes justifications associées : gestion de trafic pour éviter les points de blocage, sécurité et pour un tiers des opérateurs interrogés, gestion des services spécialisés ( comme l'accès à la TV ou à la téléphonie IP ) en parallèle de l'accès Internet proprement dit.


Neutralité vs réalité économique
Le BEREC note également de nombreuses barrières sous forme de fair use mais note qu'il ne s'agit pas ici vraiment de création d'accès différencié à Internet. Si les limitations d'accès aux services existent depuis bien longtemps sur les réseaux mobiles ( ces petites lignes dans les contrats qui stipulent un accès data mobile hors VoIP, P2P, newsgroup, etc ), c'est la première fois qu'un panorama est dressé  au regard des retours d'expérience des utilisateurs.

Le BEREC doit encore affiner ses résultats, issus de 250 opérateurs fixes et 150 opérateurs mobiles, avant de présenter la version définitive de son rapport. Ce dernier pourrait déclencher en retour des recommandations voire une régulation de la Commission en vue de maintenir la Neutralité du Net partout.

Mais le concept même de neutralité est de plus en plus contesté par les opérateurs qui souhaiteraient faire participer les plus gros consommateurs parmi les fournisseurs de services aux investissements nécessaires pour répondre à la hausse de la demande.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]