USA: les bibliothèques peu adeptes des PC, malgré la demande

Le par  |  0 commentaire(s)
Livres

Bien que les demandes d'ordinateurs soient très fortes aux Etats-Unis, une récente étude montre que les bibliothèques n'envisagent pas d'augmenter le nombre de machines dans leur parc informatique.

LivresAvec le boom de la vidéo en ligne, des portails emploi et autres sites d'aides scolaires, Internet est désormais une mine d'informations davantage organisée et complète qu'auparavant. Mais selon l'American Library Association, la majorité des bibliothèques états-uniennes n'envisagent pas d'investir dans des ordinateurs.

Pour la plupart, leurs locaux ne leur permettent pas d'en accueillir davantage de même que la facture d'électricité peut être un frein à l'achat. D'autres préfèrent se concentrer sur l'achat de livres, le respect des horaires d'ouverture et l'encouragement des jeunes à lire des livres.

D'après le rapport, le nombre moyen d'ordinateurs par bibliothèque est resté inchangé depuis 2002, si bien qu'aujourd'hui seulement 1 sur 5 estime avoir assez d'ordinateurs pour répondre à la demande des usagers. Mais lors des pics de fréquentation, certaines n'hésitent pas à annoncer qu'il y a une heure ou une heure et demie d'attente avant de voir un poste se libérer.

Afin de réduire les files d'attente, de plus en plus de bibliothèques optent pour un réseau sans fil, ce qui désengorge un peu le trafic, certains utilisateurs profitant du réseau pour y accéder avec leur propre ordinateur. 17 % des établissements prévoient ainsi d'en installer un dans l'année qui vient.

Reste le problème du débit puisqu'avec un accès par Wi-Fi partagé entre des dizaines voire des centaines d'internautes, il reste difficile d'accéder rapidement à des portails comme YouTube ou Google Video, amenant une lenteur de navigation similaire à celle connue en 2002 lors de la mise en place de points Internet dans de nombreuses bibliothèques.

Cette étude a été réalisée auprès de 4 027 établissements publics entre septembre 2006 et septembre 2007 avec une marge d'erreur d'environ 5 points, et financée par l'université de Floride et la fondation Gates.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]