Bilan de 10 ans d'Internet en France

Le par  |  10 commentaire(s)
Internet 1 @

10 ans = 10 millions de foyers français connectés Depuis 1997 jusqu'à aujourd'hui, le nombre de foyers français connectés à Internet a été multiplié par 100.

10 ans = 10 millions de foyers français connectés
Internet 1Depuis 1997 jusqu'à aujourd'hui, le nombre de foyers français connectés à Internet a été multiplié par 100. En effet, au premier trimestre 2006, on recensait 9 911 000 foyers français équipés d’une connexion Internet contre 95 000 foyers au dernier trimestre 1996.

François-Xavier Hussherr, Directeur du Département Internet et Nouveaux Médias précise :

" Internet est le phénomène de cette décennie. La croissance spectaculaire d’Internet en France s’est faite en trois étapes que nous avons traduites en une équation, 10 ans = 6 ans + 1 an + 3 ans. On note le remarquable succès de l’ADSL en France, même si notre pays reste encore en retrait par rapport à l’Allemagne et à la Grande-Bretagne en termes de pénétration d’Internet dans les foyers. Cet écart est constant dans le temps et ne se réduit pas. "


Progression : 10 ans = 6 ans + 1 an + 3 ans
Entre 1997, début de l' Internet commercial ( 1,5% des foyers équipés ), et 2002, le Web arrive doucement sur notre territoire et " va jusqu’à séduire 1 foyer français sur 4 ".

Entre 1997 et 1999, Internet progresse régulièrement mais ce n'est vraiment qu'à partir de 1999 que le nombre d'abonnés prend son envol fulgurant. Ainsi fin 2000, 3.143.000 foyers ont une connexion Internet. C'est cette année-là qu'arrive l'ADSL qui ne séduit au départ que 65.000 foyers puis c'est l'époque de l'éclatement de la bulle d'Internet qui n'aura pas " d’incidence immédiate sur la progression de l’accès Internet en France ".

En 2001, on enregistre 2 millions de foyers supplémentaires raccordés au Web ; fin 2001, la France en compte 5.196.000.

Evolution internet mediametrie png small
Cliquer pour agrandir

C'est donc naturellement en 2002 que le cap des 6.219.000 foyers connectés à Internet est atteint, soit 25,2 % des foyers français.


    2003 : l'année charnière. C'est cette année-là que les Français se tournent massivement vers l'ADSL. 31% des 6.881.000 lignes en profiteront à la fin 2003. Parrallèlement, le temps passé sur Internet augmente de 30% en moyenne.

     2004 à 2006 : la démocratisation du haut débit. La concurrence et le nombre important d'offres commerciales, dont le triple play, favorisent la pénétration d'Internet dans l'Hexagone et la croissance reste forte.

Deux dates historiques :

  • Octobre 2004 : plus de 50% du pays surfe en ADSL, qui dépasse à cette date la part de bas débit. Fin 2004, on compte 7 700 000 foyers français connectés à Internet, dont plus de la moitié le sont en haut débit (53%).
  • Décembre 2005 : " Le cap des 50% d’internautes est franchi. Plus d’un Français sur 2 est internaute c’est-à-dire que plus de 50 % des Français ont surfé sur un site internet au cours du dernier mois. "
Fin 2005 : 78 % des 9 532 000 foyers connectés au web le sont en haut débit. Aujourd'hui, on recensait, en avril 2006, 16 550 000 internautes connectés au haut débit au domicile soit 84,3% des internautes. Moins de deux internautes sur 10 surfe en bas débit.


10 ans de croissance et une fracture numérique toujours présente

Le constat de Médiamétrie est simple : la France accuse toujours du retard dans la proportion de français connectés au web. Aux Etats-Unis, on compte plus des 2/3 de la population reliée à Internet. En Allemagne, ce chiffre est à plus de 50%. En France, on en " compte moins de 4 foyers sur 10 (38,8%). En comparaison de ces voisins européens, la pénétration de l’Internet en France avait déjà pris du retard en 2000. L’écart qui est toujours resté supérieur à 10 points en termes de pénétration n’est pas encore parvenu à se résorber depuis. "


Les plus belles " percées " de l’Internet en France

Selon Médiamétrie et NetRatings, les plus belles " percées " de l’ Internet  entre 2000 et 2006 regroupent trois catégories d’acteurs ( voir le classement complet sur cette page ) :

  • les " comètes " : Blogger, CanalBlog, OverBlog, Wikipedia
  • les " fusées " : 01 Net, Doctissimo, L’Internaute, Skyrock, ViaMichelin
  • les " stratocumulus " : Allociné, auféminin.com, Française des Jeux, Google, Mappy, M6

Par contre, d'autres sites ont disparu de la circulation comme le portail et moteur de recherche Altavista, " 13ème du classement en août 2000 " et " seulement 281ème en avril 2006 ". De même, Netscape se retrouve désormais 462ème en avril de cette année contre 26ème en 2000 !

Il y a également les irréductibles qui depuis 6 années sont toujours aux avant-postes dont voici quelques noms connus : Alice (ex Libertysurf devenu Tiscali puis Telecom Italia), Aol, Club-Internet, Free, Lycos, Msn, Pages Jaunes, Voila, Yahoo ! et Wanadoo. Ces sites sont restés pendant toutes ces années dans les 30 premières places du classement et représentent les acteurs de référence sur Internet.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #114988
Ah souvenirs
les débuts de caramail ... avec ses 1500 connectés !
Le #114989
Petit complément pour ceux qui ont connus l'explosion de la bulle : Le site Les Echos a donné la parole à 29 entrepreneurs de l'Internet, afin de faire un petit bilan de ces 10 ans.
C'est lisible ici : http://blogs.lesechos.fr/lesauteurs.php'id_rubrique=7

Mais, je vous conseille tout particulièrement le billet d'Orianne GARCIA, emprunt d'un humour et d'une nostalgie touchante.

La souris a accouché d?une montagne... : http://blogs.lesechos.fr/article.php'id_article=159
Le #114991
Altavista, skoi ça '

En plus, il a quand même de bons résultats, parfois meilleurs que Google.
Le #114999
"Alice (ex Libertysurf devenu Tiscali puis Telecom Italia), Aol, Club-Internet, Free, Lycos, Msn, Pages Jaunes, Voila, Yahoo ! et Wanadoo."

WANADOOOOOO !!!! (Orange maintenant pour les nouveaux venu dans le monde de l'Internet !)
Le #115002
Pas dur pour wanadoo, c'est la page d'acceuil par défaut une fois qu'on installe le kit d'install...
Pareil pour msn ou google, il doit y en avoir d'autres...
Les gens ne surfent pas obligatoirement dessus, ils appellent la page quand ils ouvrent leur explorateur.
C'est vrai qu'il y a du changement depuis mon bon vieux modem 33.6 ko...
Le #115007
@panurge :

La grande époque des connexions en 14,4, puis 28,8. Je me souviens qu'à l'époque un paquet de monde se moquait de moi : Internet ' Bah... on a le minitel...

Pas de messenger ou de chat à l'époque, seulement l'IRC. Hotmail qui était indépendant, MSN qui était un fournisseur d'accès. Pas de piratage non plus, pas de RIAA. La grande époque Usenet, les forums "graphiques" étant bien trop lents...



C'était chouette quand même...

En extrapolant, on peut même revenir à BeOs et OS/2 Warp que j'avais successivement installés parce que je les trouvait mieux que Windows 95...
Le #115015
Arrêtes LordFFM : toute ma jeunesse. A l'époque où IE était une sombre bouse (quoique...)... La première guerre des navigateurs...

AOL 3.0 et son interface à pleurer.... Netscape 3.0 Gold, les premières versions d'Opera utilisable...

Et dire que cela fera 10 ans l'an prochain qui j'ai surfé sur mon premier site... Celui d'Id Software un peu avant la sortie de Quake2...

Comment cela, ferme-là l'ancêtre '
Le #115016
LordFFM : pas de piratage c'est vite dit Disons pas trop via Internet , mais même à l'époque des disquettes 5" ¼ ou des cassettes, c'était déja très répandu (juste que ça se faisait plus de main à la main)
Le #115042
@Chitzitoune : pas disquette c'était du piratage '''

@Cleaner1974 : je me souviens avoir downloader la demo de Quake I. J'ai bavé sur les screenshots de Quake II pendant des mois (et ils mettaient des plombes à s'afficher en 800x600...). IE était une grosse bouse, jusqu'à IE 4 avec ses supers idées pas utilisables à l'époque (ActiveDesktop, j'en rêve encore, Apple l'a fait , les chaînes censées permettre de surfer comme on utilise une télé, le bureau windows avec les icones sous forme de lien qui avaient été reprises sous Win98...).

On va rigoler dans 10 ans quand on parlera de la gueguerre Windows/Linux qui auront, peut être, fusionné d'ici là pour contrer un Google omnipotent.

Ok... là je vais vraiment me coucher
Le #1470972
Au début, c'était les forfaits mensuels limités à 50 heures .... peu encourageant pour "capturer" de nouveaux internautes;
Puis les FAI ont lâchés du lest, internet illimité, offre triple play, et quadruple play même, et en peu de temps, les nouveaux abonnés sont devenus quasi indénombrables sur un laps de temps assez court !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]