Billets d'avion sur le Web : rappel à l'ordre de Bruxelles

Le par  |  4 commentaire(s)
avion

La Commission européenne adresse un rappel à l'ordre à 50 % des sites de compagnies aériennes accusées de diffuser des informations trompeuses.

avionIl y aurait-il quelque chose de pourri au royaume de la réservation des billets d’avion par Internet ? C’est un peu le sentiment qui se dégage d’une récente communication de la Commission européenne selon laquelle 1 site examiné sur 3 du domaine est coupable d’infractions au droit européen de la consommation. Avec la participation de 15 autorités nationales de l’Union européenne et la Norvège, ce sont 386 sites qui ont été examinés au cours des 7 derniers mois avec plus de la moitié qui ont dû rectifier leurs informations.

Pour Meglena Kuneva, la commissaire européenne chargée de la protection des consommateurs : " Il est inacceptable qu’un consommateur sur trois qui souhaite réserver un billet d’avion soit escroqué, induit en erreur ou désorienté. Il existe dans l’ensemble du secteur des transports aériens, des problèmes graves et persistants en ce qui concerne la vente de billets. "

Parmi les pratiques trop monnaie courante dénoncées par l’exécutif européen :
  • Des prix trompeurs constatés pour 58 % des sites contrôlés
  • Des irrégularités dans les clauses contractuelles pour 49 % des sites : versions linguistiques manquantes ou fautives,  options facultatives pré-sélectionnées
  • Des problèmes liés à la non-disponibilité des offres annoncées pour 15 % des sites
Sont sur le banc des accusés, compagnies aériennes et voyagistes, et à leur égard la Commission européenne ne sera pas clémente : " agissez sans tarder, ou c’est nous qui agirons ". L’ultimatum est posé, avec un nouveau rapport prévu pour le 1er mai 2009 et une législation en la matière peut-être plus stricte si la situation ne s'est pas améliorée.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #226951
Tiens ... la commission européenne surfe ? elle contrôle en plus ?!!! J'y crois pas. Ben, si, elle veut, elle fait un petit tour sur nos sites français (j'ai des suggestions là ). Histoire de pincer très fort les vendeurs qui rajoutent des contrats "Or" de remboursement juste avant la validation de l'achat (d'office sans inviter à cocher), des vendeurs qui indiquent "en stock" alors que ce n'est pas le cas, etc, etc, etc.
A part essayer de se faire passer pour des gardiens du temple, Mademoiselle la commission: Y a encore du ménage à faire !!!!
Le #226971
John67, ne soit pas pressé, vu qu'au lieu de sanctionner les sociétés incriminées, qui sont en infraction, et bien pas la moindre amende ou condamnation, juste un attention ! en mai 2009 :? nous revenons!
Chouette encore prés d'un an à pouvoir arnaquer les clients.
Comme-ci il fallait un an pour corriger un site, 2 semaines que je leur aurais donné
Le #227201
Bé moi, j'ai eu un PV. il a fallu que je paie tout de suite.
Le #228651
Je ne vois pas en quoi c'est étonant de leur dire "vous avez ça, ça et ça à changer avant telle date et ne pensez pas pouvoir reprendre vos mauvaises habitudes, on continuera de vous surveiller". Après tout, c'est pareil dans la restauration, les cas où un restaurateur se prend un avertissement n'est pas rare et les restaurateurs savent très bien qu'il peuvent être à nouveau controlé n'importe quand même s'ils n'ont pas eu d'amende.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]