Bio-informatique : vers des composants à base de bactéries

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Nature Communications
Bacterie E.Coli

Une équipe de chercheurs du Centre de biologie synthétique et d'innovation de l'Imperial College de Londres sont parvenus à concevoir des portes logiques informatiques basées uniquement sur des bactéries dont l'ADN a été redéfini.

Bacterie E.ColiLe champ de recherche de la bio-informatique se poursuit avec des avancées de plus en plus flagrantes. Pour le coup, des scientifiques du Centre de biologie synthétique et d'innovation de l'Imperial College de Londres viennent d'annoncer la création de portes logiques à partir de bactéries.

Les portes logiques, élément central des systèmes informatiques, est basé sur des lampes ou des transistors pour traiter la masse d'information numérique à base de calculs des fonctions logiques de l'algèbre de boole.

Les chercheurs ont redéfini l'ADN de bactéries, ce qui a permis de les utiliser pour en faire des portes logiques dont l'application est quasi-similaire celle des équivalents électroniques actuels. Toutefois, cette mise en place permet une modularité nettement plus importante, avec la possibilité de combiner plusieurs portes ensembles pour découler sur d'autres composants.

Les prototypes de portes logiques ET et NON actuellement fabriqués se basent sur des bactéries Escherichia coli ( E.Coli ) que l'on trouve habituellement dans la flore intestinale. Leur ADN a été altéré afin qu'elles se comportent comme un interrupteur suivant une stimulation chimique. Théoriquement, les scientifiques indiquent qu'il est possible de concevoir une porte logique NAND à partir de bactérie, puisqu'il s'agit d'une combinaison des portes ET et NON.

L'objectif mis en exergue est de créer des composants à base de plusieurs portes logiques, afin d'effectuer des calculs plus poussés et ainsi traiter un maximum d'informations numériques. Concrètement, un nouveau type de circuit biologique pourrait voir le jour.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #864071
J'avoue que je suis assez scié aussi

"oui bonjour je modifie l'ADN d'une bactérie pour en faire un composant logique" -Badass scientist is badass

Et du coup niveau application pratique ils prévoient des trucs ?
Le #864111
Et dans quelques années nous serons bien content que nos PC chauffent pour que les RAM n'attrapent pas la grippe
Dans le cas contraire il nous faudra vacciner avec une piqûre
Le #864171
les antivirus vont vraiment avoir un nom adapté pour le coup.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]