BioHack : il s'implante un ordinateur dans l'avant-bras

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Mashable
Circadia implant bluetooth biohack

Tim Cannon se présente lui-même comme un "Cyborg fait maison", adepte de la modification corporelle et fan de technologie, ce dernier n'hésite pas à tester sur a propre personne des implants électroniques de sa conception.

Tim Cannon a véritablement la technologie dans la peau, au sens littéral puisqu'il vient de se greffer une puce Circadia 1.0 au niveau de l'avant-bras.

Circadia 1 Un module de la taille d'un smartphone qui ne passe pas inaperçu et qui a fait l'objet d'un développement de plus de 18 mois par Tim Cannon lui-même et un ami à lui.

L'implant se recharge sans fil et surveille divers signes vitaux de Tim qui sont renvoyés directement par Bluetooth vers son dispositif opérant sous Android.

Le biohacker a indiqué que le Circadia 1.0 pouvait lui "envoyer un message s'il pense que j'ai de la fièvre ", le implant circadia dispositif peut ensuite analyser les diverses constantes vitales de Tim pour tenter quel est la cause de cette fièvre.

Une prochaine version de l'implant devrait être capable de surveiller la fréquence cardiaque, mais aussi se rendre beaucoup plus compacte.

On notera que puisque l'implant est de fabrication maison et qu'il n'a pas été autorisé par l'administration médicale, Tim Cannon a dû faire appel à des professionnels de la modification corporelle pour effectuer l'intervention, le tout, sans anesthésie.

Le bioHacker précise " Je pense que notre environnement doit être davantage à l'écoute de ce qu'il se passe dans notre corps." " Par exemple, si j'ai eu une journée stressante, le Circadia peut communiquer avec mon domicile et préparer une atmosphère relaxante lorsque je rentre : une lumière tamisée et un bain chaud."

Tim Cannon souhaite faire partager son module avec d'autres pionniers des implants cybernétiques, sa première production de puces devrait être parée à la vente d'ici quelques mois. Chaque implant devrait coûter environ 500 $, mais puisqu'ils ne seront sans doute jamais approuvés par le corps de la médecine, il faudra se renseigner auprès des spécialistes de la modification corporelle pour y accéder. Steve Haworth, un expert dans le domaine a déjà indiqué qu'il proposerait d'implanter le module pour 200 $.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1551162
Pratique, en plus il dispose de beaucoup d'espace entre les oreilles pour stocker l’hydrogène pour la pile à combustible.
Le #1551202
En bref, c'est absolument dégueulasse et vraiment très très con.
Le #1551302
@penseurodin


bah si il se l'était mis ou je pense y'aurait pas eu a se préoccuper du combustible.

et pour la place entre les oreilles je pense qu'il aurait fallut des truc pour caler,car le vide me semble immense
Le #1551312
oups doublette
Le #1551462
ce mec est totalement taré. il faut pas que son truc tombe en panne.
quid des complications médicale avec une batterie dans le bras??
Le #1551522
Prochaine étape ... relation sexuelle avec sa femme (ou copine) assistée par informatique ... et là, ce ne sera pas du virtuel ...!
Le #1551562
penseurodin a écrit :

Pratique, en plus il dispose de beaucoup d'espace entre les oreilles pour stocker l’hydrogène pour la pile à combustible.


Tout est dit .
Le #1551642
Kyll a écrit :

En bref, c'est absolument dégueulasse et vraiment très très con.


Ben non, c'est pas totalement con, c'est juste un pionier. Dans 40 ans on aura peut être tous une puce de 2 micromillimètres dans le bras gauche sous l'aisselle et grâce à elle, on se soignera peut être nettement mieux.

Mais bon, c'est plus facile de cracher que d'ouvrir les yeux quelques instants...
Le #1552062
oldjohn a écrit :

Kyll a écrit :

En bref, c'est absolument dégueulasse et vraiment très très con.


Ben non, c'est pas totalement con, c'est juste un pionier. Dans 40 ans on aura peut être tous une puce de 2 micromillimètres dans le bras gauche sous l'aisselle et grâce à elle, on se soignera peut être nettement mieux.

Mais bon, c'est plus facile de cracher que d'ouvrir les yeux quelques instants...


Nous verrons dans 40 ans si la miniaturisation et la bio-compatibilité se développent, et si des applications intéressantes apparaissent [ je dis ça parce que prendre un bain chaud, on peut le faire AUSSI les jours où on n'est pas stressé ! ... ].....
mais... pour l'instant, c'est vrai que c'est plutôt immonde.
Le #1838443
Cette vague de Biohackers prend de l'ampleur, ils commencent vraiment, avec aussi peu de moyens, à innover dans des secteurs très convoités par les grands industriels. De l'implantation d'ordinateurs sous la peau au développent un collyre pour voir dans la nuit, à moins que leurs expérience aillent au militaires, je pense que leurs expériences seront d'une grande utilité pour le futur, espérant juste qu'il seront utilisés à des fins bénéfiques ...
http://www.industrie-techno.com/des-biohackers-developpent-un-collyre-pour-voir-dans-la-nuit.37507

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]