F. Mitterrand : le danger c'est les blogs !

Le par  |  38 commentaire(s)

Dans une émission diffusée sur France 4, le ministre de la Culture décrit "le danger" représenté selon lui par les blogs. Dont acte.

France 4 recevait le 20 janvier dernier, dans son émission "Questions de génération", le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Celui ci s'est alors exprimé sur le "danger" des blogs :

 

 

il y a un vrai danger, c'est les blogs avec les informations que les gens diffusent, dans un relatif, voir complet anonymat. On peut dire n'importe quoi, n'importe quoi avec un air de vérité. On signe Zorro, on signe n'importe quoi, on n'arrive pas vraiment à vous retrouver. Et ça devient, quand c'est repris, repris, repris, ça devient une information. C'est à dire que ça passe de l'intox à l'information. Il n'y a pas vraiment de moyen de savoir ce qui est vrai de ce qui n'est pas vrai.

 

Regardez par exemple, Tiger Woods, le golfeur, un type tout à fait extraordinaire, il a été démoli mais démoli par une vague de blogs gigantesque. On a dit des tas de choses sur lui, qui évidemment étaient fausses. Bon il y avait des choses vraies, mais après on a fait l’amalgame, on a rajouté, rajouté, et finalement on l’a démoli comme ça, alors c’est quelque chose qui ressemble un peu à ce qu’étaient les lettres anonymes autrefois, hein, il y a une impunité. Je suis pour réguler le marché mais sans contraintes, sans trop de loi, mais je voudrais simplement qu’on développe peut-être une éducation sur internet, qu'on soit méfiant avec toutes les informations qu'on peut avoir.

 

On appréciera, au passage, le sous-titre employé par l'émission en incrustation pour ce qui se voulait un débat sérieux : "Internet rend-il con ?" ... Tout un programme donc...

Peut-être le ministre de la culture n'a t il pas "apprécié" le buzz dont il a fait l'objet récemment à propos de son livre polémique.

Rappelons également que la notion d'anonymat n'existe pas vraiment sur Internet. Toute personne écrivant dans un blog, ou ailleurs d'ailleurs, peut être facilement identifiée après une demande à un juge qui forcera l'hébergeur à lui fournir la véritable identité de l'individu.

Dernier point, les bloggeurs ne sont pas des journalistes, mais de simples citoyens qui expriment un avis. S'il fallait les museler pour les empêcher de parler, nous basculerions alors d'une démocratie à un régime totalitaire. La liberté d'expréssion est la, et tout le monde peut en user, voir en abuser, tant que cette dernière ne rencontre pas des limites légales (diffamation, appel à la haine, racisme, insultes,...).
C'est bien la d'ailleurs la grande différence avec des journalistes qui ont eux une obligation professionnelle de vérifier leurs sources avant de publier un article.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #586891
et il croit que les infos a la télés ne disent que la vérité :?

il vit dans quel monde encore lui ??
Le #586911
Montigny >il n'est pas idiot, mais c'est un homme politique, il défend son steak. Voir des informations circuler sur le net sans être contrôlées/orientées un minimum, comme celles diffusées par les mass media, ne lui plaît pas.
Le #586921
En même temps les 3/4 des blogs ne représentent vraiment aucune utilité et il faut vraiment être fou pour croire sur parole ce qui est dit.

Par contre le gros intérêt, c'est l'opinion des gens. Et ça c'est pas bon pour eux.
Le #586931
Le problème c'est pas d'orienter les informations, le problème c'est de contrôler la véracité des faits qui sont invoqués ou supputés ... et là les blogs font des ravages, car pas mal de monde balancent n'importe quoi en faisant des amalgames grossiers, en simplifiant des problèmes ou en ignorants volontairement (ou pas) des faits ... bref ce qu'il dit à du bon sens, rien de spécial ...
La liberté d'expression ne signifie pas dire n'importe quoi, surtout sur internet où on ne contrôle pas le public qui nous lit, où le fait de passer par l'écrit plutôt que l'oral et le visuel ne permet pas de faire passer des messages au second degré sans que de nombreuses personnes ne le prennent au premier degré ...
Le #586951
C'est vrai que la télé et les journalistes eux, ne disent jamais de connerie et que leurs infos sont toutes vérifiées et pas du tout orienté politiquement.

Nos journaleux sont de la merdes et les blogs et internet sont une chance pour nous d'échapper à leurs vacuité et leur propension à la corruption intellectuelle.
Le #586961
catseye -1

Controler la parole du citoyen c'est tout sauf démocratique, tu as l'air d'être d'accord avec F. mitterand vu ton commentaire et c'est bien dommage.

A présent tout tes commentaires seront supprimés du fait que sur GNT on est tous de gauche !!! et pan !!!

T'imagines le truc ?

Et bas c'est justement que ce veux François et surtout sont président Sarkozy veulent.
Le #586981
catseye
"La liberté d'expression ne signifie pas dire n'importe quoi"

Et bien si! La liberté c'est le droit d'être con, raciste, homophobe, Néo-nazi, infecte, diffamatoire, puant.....

La loi, elle, c'est la maitresse d'école qui tente de garder un semblant d'équilibre et de cohérence dans sa grande cour d'école du chaos et de la liberté.
Le #587011
@bruno.C
tu veux parler de ce devoir que vous oublier de plus en souvent?
ex:
http://www.generation-nt.com/commenter/college-arras-piratage-informatique-actualite-941411.html
ou encore:
http://www.generation-nt.com/zimuse-ver-windows-disque-dur-malware-actualite-950541.html

Enfin je dis ca, mais c'est clair que vous n'etes pas encore au niveau de TF1 par exemple.
Le #587021
Internet est pour les chaines TV un concurrent pour notre temps de loisir. (ceci juste pour "l'internet rend-il con?"


Le #587031
@PROMMIX: ne pas mélanger liberté d'expression et liberté de pensée
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]