Débits révisés et portée dopée : le Bluetooth prépare l'avenir

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Bluetooth SIG
Bluetooth logo

Avec un peu moins de 7 milliards d'objets connectés attendus dans le monde en 2016, la technologie Bluetooth a plus que jamais une carte à jouer pour se maintenir au rang de connectivité sans fil numéro 1.

Le Bluetooth SIG ( Special Interest Group) vient de présenter sa feuille de route pour l'année 2016 avec en ligne de mire la croissance exceptionnelle de la diffusion des objets connectés et intelligents. Pour se maintenir au coeur de ces dispositifs, la connectivité Bluetooth devra miser sur trois volets de développement : les débits, la portée et le réseau maillé.

Bluetooth mini

En termes de débit, on évoque une vitesse multipliée par deux, sans surconsommation énergétique. Cette hausse des débits devrait permettre de répondre à de nouveaux usages et inscrire le Bluetooth dans le milieu professionnel, et notamment dans le cadre d'un usage médical. La réduction du temps de latence devrait permettre de l'intégrer dans des dispositifs de précision.

La connexion Bluetooth devra évoluer pour consommer toujours moins en jouant sur son étiquette "intelligente" et ne communiquer avec les appareils que lorsqu'il est nécessaire tout en maintenant l'appairage des dispositifs même lorsqu'ils ne communiquent pas, afin de proposer une utilisation fluide et sans contraintes pour l'utilisateur. Cela devra prochainement être conjugué avec une augmentation de la portée du signal sans fil. En 2016, le Bluetooth mise sur une portée multipliée par 4 pour atteindre une centaine de mètres. Un mariage portée / consommation qui parait complexe à mettre en oeuvre, mais qui reste toutefois réaliste selon le SIG.

Il est enfin évoqué la nécessité pour le Bluetooth d'être capable de s'intégrer dans un réseau maillé, afin notamment de se présenter comme une option sérieuse de connectivité dans le cadre des équipements domotiques qui s'installent de plus en plus dans les foyers des particuliers. Cela ouvrirait également certaines portes au Bluetooth dans le domaine industriel, notamment celui de l'automatisation ou de la géolocalisation en intérieur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1868020
Même multipliée par deux, la vitesse du bluetooth ça n'a rien de transcendant, hein...
Le #1868021
Je me demande si le bluetooth est au wifi ce qu'est le firewire à l'usb
Le #1868026
JCDentonMale a écrit :

Même multipliée par deux, la vitesse du bluetooth ça n'a rien de transcendant, hein...


Je ne sais pas si ça jouera sur la latence, mais si c'est ça c'est tout bénef. Regarder la télé avec un casque bluethoot, c'est un calvaire à cause de la latence.
Pareil pour les manettes bluetooth (qui peuvent cependant passer en mode wifi s'il y a trop de lags)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]