BnF et numérisation : appel à des partenaires privés

Le par  |  2 commentaire(s)
BnF

La Bibliothèque nationale de France a lancé un appel à des partenaires privés pour la numérisation de ses collections. Google n'est pas persona non grata.

BnFUn projet de numérisation de 150 millions d'euros alors que l'enveloppe annuelle de la BnF pour la numérisation est de 7 millions d'euros. La Bibliothèque nationale de France a donc décidé de lancer un appel à des partenaires privés pour mener à bien son vaste chantier qui alimente la bibliothèque numérique Gallica ( et accessible via Europeana ).

Des partenaires privés en guise de catalyseurs et une alliance avec Google n'est pas exclue, pourtant si souvent diabolisé lorsqu'on évoque la numérisation du patrimoine sur lequel il faudrait faire " main basse ".

Dans un discours prononcé mercredi, le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, a souligné :

" Les partenariats conclus devront être équilibrés, et les avantages concédés aux entreprises soigneusement proportionnés à l'investissement et aux risques qu'elles acceptent de prendre. [...] Il s'agit ensuite pour l'État de conserver la maîtrise globale de sa stratégie de diffusion, en particulier lorsqu'il s'agit d'œuvres du domaine public qui, par définition, appartiennent à tous."

Dans un communiqué ( PDF ), la BnF indique avoir identifié 12 corpus, susceptibles d'être numérisés avec des acteurs privés qui souhaiteraient les valoriser commercialement :

  • le livre ancien de 1470 à 1700
  • un ensemble de 3 à 500 000 imprimés français du domaine public
  • la presse française de 1780 à 1940
  • les disques 78 tours et microsillons
  • les manuscrits médiévaux ou modernes
  • les collections de portraits
  • la généalogie et l'histoire des familles
  • les territoires : cartographie et représentations de la France et des pays étrangers
  • l'histoire locale
  • les partitions musicales
  • la photographie
  • le cinéma français des origines à la deuxième guerre mondiale

Si tout se passe bien, la finalisation de partenariats aura lieu au premier trimestre 2012.

Complément d'information
  • Numérisation : accord entre la BnF et l'État
    Le ministère de la Culture et de la Communication et la Bibliothèque nationale de France ont signé un accord-cadre pour la numérisation de 500 000 livres épuisés.
  • BnF et numérisation : l'indispensable Google
    Selon un rapport d'information de la commission des finances du Sénat, un recours à Google est indispensable pour faire face au défi de la numérisation du patrimoine de la Bibliothèque nationale de France.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #804141
Pourquoi payer pour quelque chose que Google fait gratuitement ?
Ils sont cons ces français !
Le #804221
J'aurai une idée plus intéressante, pourquoi ne pas mettre à contribution des communautés libre, du style wikipedia. Et surtout verser l'intégralité du fond obtenu dans le domaine public. (ce qui n'est pas le cas aujourd'hui)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]