BnF et numérisation : l'indispensable Google

Le par  |  0 commentaire(s)
Google-Books-Logo

Selon un rapport d'information de la commission des finances du Sénat, un recours à Google est indispensable pour faire face au défi de la numérisation du patrimoine de la Bibliothèque nationale de France.

Google-Books-LogoUn rapport de la commission des finances du Sénat sur la politique du livre face au défi du numérique a été rendu public lundi. Ce rapport estime qu'avec les moyens actuels de la Bibliothèque nationale de France, il faudrait 750 millions d'euros et 375 ans pour numériser tous les ouvrages.

Cette somme de 750 millions d'euros n'est pas anodine. C'est la somme préconisée par le rapport Tessier dans le cadre du Grand Emprunt. Reste tout de même ce temps de 375 ans ! Si la commission des finances adhère aux pistes dégagées par le rapport Tessier, elle se demande " dans quelle mesure elles pourront être effectivement mises en œuvre ".

" Même en prenant en compte l'emprunt national, sur les 400 millions d'euros qui paraissent nécessaires pour mener à bien le projet, seulement 160 millions sont actuellement financés "

, peut-on lire dans un communiqué où il est indiqué qu'un " changement d'échelle, et donc un recours à Google, paraissent en effet indispensables ".

À l'instar du rapport Tessier, la commission des Finances estime qu'un partenariat avec Google est souhaitable afin d'échanger des fichiers, ou à défaut de mettre en place une filière commune de numérisation.

Aujourd'hui en France, seule la bibliothèque municipale de Lyon a accepté la numérisation de Google pour de 400 000 à  500 000 volumes. Sans l'aide de Google, cette numérisation aurait coûté 60 millions d'euros pour un laps de temps de 20 ans. Avec Google, cette numérisation est gratuite et durera 6 ans. La contrepartie est l'exclusivité des droits commerciaux pendant 25 ans pour Google. Le genre de clause que la France ne veut pas pour la BnF.

Complément d'information
  • Numérisation du patrimoine : avec Google mais différemment
    La commission sur la numérisation du patrimoine écrit a rendu son rapport au ministre de la Culture et de la Communication. Elle préconise la création d'une plate-forme en ligne mixte public-privé et des accords d'un nouveau genre ...
  • Numérisation patrimoine : une commission anti-Google ?
    Le ministre de la Culture a procédé à l'installation d'une commission sur la numérisation des fonds patrimoniaux des bibliothèques. Des conclusions sont attendues à la mi-décembre avec pour principale interrogation le cas Google.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]