Boeing présente l'intérieur de sa capsule spatiale commerciale

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Mashable
NASA Boeing CST-100

Boeing vient de faire la présentation de l’habitacle de sa nouvelle capsule spatiale commerciale qui sera prochainement utilisée pour amener les astronautes de la NASA vers l’ISS.

C’est dans ses locaux situés à proximité du Centre Spatial Johnson de la NASA que Boeing a fait la présentation de la représentation à l’échelle 1 de sa CST-100, une capsule spatiale capable d’accueillir jusqu’à 7 passagers.

boeing-interiorDeux astronautes de la NASA se sont installés dans la capsule, équipés de leur combinaison spatiale pour valider le design intérieur de celle-ci, une étape obligatoire avant tout vol commercial.

Boeing a précisé qu’il s’agissait là de la seconde version de leur capsule et que la réalisation et l’étude de l’espace intérieur sont le fruit d’une collaboration avec les ingénieurs de la NASA à l’origine des navettes spatiales et du module de commandes du programme Apollo.

Boeing CST 100 (3) La CST-100 est toutefois un tout nouvel appareil, une navette commerciale détenue, exploitée et partiellement financée par la société plutôt que par la NASA. Boeing est actuellement l’une des trois sociétés américaines à avoir un contrat de transport d’astronautes de la NASA vers l’orbite terrestre basse.

À ce jour, la NASA a alloué un budget de 570 millions de dollars à Boeing pour la réalisation de la CST-100.

Boeing s’est tournée vers Bigelow Aerospace pour la construction de la coque externe du module, la capsule Boeing CST 100 mesurant 4,5 mètres de diamètre.

C’est l’équipe de Boeing travaillant sur les plus gros avions de ligne qui est à l’origine de l’agencement de l’intérieur de la capsule. Un agencement qui permet non seulement d’accueillir 7 passagers, mais qui propose également un compartiment réfrigéré pour le stockage des expériences organiques. Sa modularité permet également de sacrifier 2 places pour stocker davantage de fret.

Presque terminée, la CST-100 n’a plus qu’à se voir greffer Boeing CST 100 (2) un module de stockage des eaux usées. Diverses pistes sont étudiées à ce niveau à l’heure actuelle.

Le premier vol test de la capsule devrait intervenir en 2016, la NASA devant commencer à réserver les premiers sièges l’année suivante. La CST-100 devrait être positionnée au sommet d’une fusée de type Atlas V, son retour sur terre étant assuré par des parachutes et un système d’airbags.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1416352
Où est l'extincteur ?
Le #1416862
billgatesanonym a écrit :

Où est l'extincteur ?


Pas besoin de cette chose .... Boeing assure
Le #1417022
Les joints en mousse d'isolation pour plomberie, ils se fouentent de nous ??? Des centaines d emillions pour cete petite merde ??? Je pense qu'on surpaye fortement nos cerveaux...
Le #1417032
"Presque terminée, la CST-100 n’a plus qu’à se voir greffer un module de stockage des eaux usées."

Euh.. c'est aller un peu vite en besogne... tout au long de l'article d'origine ils parlent de "mockup", donc de maquette... et le "module de stockage des eaux usées", c'est les chiottes...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]