Rapport Bonnell : propositions anti-piratage et sur la chronologie des médias

Le par  |  7 commentaire(s)
Cinema-fauteuils

Le rapport Bonnell propose une cinquantaine de mesures pour sauver le cinéma et répondre aux problèmes posés par l'adaptation à la révolution du numérique.

Après le rapport Lescure en 2013, c'est le rapport Bonnell pour début 2014 avec des recoupements sur plusieurs aspects. Portant sur le " financement de la production et de la distribution cinématographiques à l'heure du numérique ", il a été remis au gouvernement par le producteur René Bonnell qui est passé par Gaumont ou encore Canal+.

Rene-BonnellLe rapport formule cinquante propositions. Parmi celles-ci, on retrouve la lutte contre le " fléau du piratage " accusé de provoquer " d'importants ravages " et en particulier pour l'essor du marché de la vidéo dématérialisée.

Suite à la fin de la sanction de la suspension de l'accès à Internet dans le cadre de la loi Hadopi, le rapport demande l'établissement rapide d'un " système de sanction par voie d'amendes ". " Le niveau de l'amende doit être dissuasif et progressif et lié à la fréquence et la gravité de l'acte ". Aucun montant n'est précisé à titre indicatif.

À l'instar du rapport Lescure, le rapport Bonnell veut néanmoins que l'accent soit en priorité mis sur la lutte contre ceux qui tirent un bénéfice économique de la contrefaçon dont certains sites de streaming par exemple. Il est ainsi fait allusion à une " action anti-piratage " associant " tous les acteurs qui participent à la monétisation des activités illicites " (annonceurs, régies publicitaires, établissements financiers).

Pour relancer l'offre légale, le rapport Bonnel estime que les prix doivent être plus attractifs et le plus rapidement possible en passant par une baisse de la TVA. Sans véritable surprise, le cas de la chronologie des médias est également évoqué afin de rendre l'offre de vidéo en ligne plus intéressante. Pas question cependant de revenir sur les 4 mois en salles avant une disponibilité en VOD même si de " légères adaptations à la marge " sont mentionnées pour certaines catégories de films.

C'est plus pour la vidéo à la demande par abonnement qu'une évolution est souhaitée avec une fenêtre de tir de 18 mois et non plus 36 mois après exploitation en salles.

Dans le rapport touffu mis en ligne par le Centre national du cinéma et de l'image animée ( CNC ), des propositions portent aussi sur le recours au crowd-funding via Internet avec un label CNC pour élargir les modes de financement du cinéma, la mise en œuvre de la taxe sur les appareils connectés avec une répartition entre copie privée et un fonds de soutien et d'investissements.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1620172
Mouais, comme d'hab: "Donnez-nous des sous, parce qu'on en gagne pas assez à cause de ces vilains pirates.... Et puis aussi il faudrait taxer tous ceux-là qui s'achètent des smartphones/tablettes/etc, parceque eux, ils en ont encore des sous..."

Et puis j'aime bien celle-là aussi: "...les prix doivent être plus attractifs et le plus rapidement possible en passant par une baisse de la TVA."... et réduire leurs marges, c'est pas envisageable, n'est-ce pas?
Le #1620202
Il faudrait déjà peut-être inciter les gens à aller au cinéma. Et c'est pas avec des entrées à plus de 8€ (A Bourg en Bresse, j'ai entendu des plus de 10€ a certains endroits) que les gens vont y aller. Et quand on fait l'effort de payer c'est pour quoi ? Se retrouver en salle avec des gens qui n'ont aucun respect et passent leur temps sur leur téléphone, à parler, faire du bruit, ... (quand c'est pas tout en même temps). Donc qu'ils commencent par faire le ménage dans les salles , réduire un peu le prix des entrées et on verra.
Le #1620372
Je suis tout à fait d'accord.les dernières fois que je suis allé au cinéma c était pour supporter tous ces abrutis qui savent pas rester 5 minutes sans tel et les gens mange m.... Qui sont la pour emm... Le monde. Le cinéma est en berne a cause des pirates, le marché automobile c est a cause de quoi?
c est sur on gagne tellement bien nos vies on se fait tellement peu ponctionner par les taxes qu on épargne tous
Le #1620662
pourquoi baisser la tva ? qu'y a t'il de "premiere nécessité" dans les oeuvres cinématographiques d'aujourd'hui ?? Comme dit plus haut qu'ils baissent un peu tous leurs marges, et la priorité en ce moment c peut etre pas d'aller au ciné.

Le #1620712
L'excuse du piratage pour mieux contrôler l'internet.
Le #1621172
jeanlucesi a écrit :

L'excuse du piratage pour mieux contrôler l'internet.


ça et les pédophiles c'est tip top comme excuses !!!
Le #1622082
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]