Triple boot MacOS Windows Linux chez Apple

Le par  |  26 commentaire(s) Source : Slashdot

Depuis qu'Apple a mis à disposition de ses clients un logiciel permettant d'installer, et de faire fonctionner, Windows XP sur un ordinateur Macintosh à plate-forme Intel, la course à l'armement est lancée.

Depuis qu'Apple a mis à disposition de ses clients un logiciel permettant d'installer, et de faire fonctionner, Windows XP sur un ordinateur Macintosh à plate-forme Intel, la course à l'armement est lancée...


Après la sortie de Boot Camp, il est rapidement apparu que les candidats à l'installation de Windows XP sur un ordinateur MacIntel seraient plus nombreux que prévu. Certes, des soucis techniques se sont faits jour, mais ils devraient rapidement être résolus. Prochaine étape : le triple-boot MacOS/Windows/Linux. En voiture !


Bien lire le mode d'emploi...
Imaginée par une bande de joyeux drilles, et détaillée sur le site OnMac.net sous la forme d'un wiki, afin de permettre à tous les aventuriers du triple-boot de rapporter leurs expériences, cette installation exige de respecter plusieurs étapes essentielles, sous peine de se retrouver avec une machine totalement inopérante.

Il convient d'abord de procéder à une réinstallation de MacOS X sous sa forme la plus basique, c'est-à-dire sans les logiciels qui lui sont associés en temps normal, ce pour gagner du temps. Une installation des correctifs de sécurité est toutefois vivement recommandée.

Une fois mis à jour les pilotes matériels de la machine, il faut ensuite installer Boot Camp, qui est gratuitement disponible au téléchargement depuis le site d'Apple. Une fois dans l'interface de Boot Camp, il faut alors créer un CD d'installation de Windows XP. L'étape suivante, cruciale, sera de partitionner le disque dur de votre Mac en trois partitions distinctes, puisque chacun des systèmes d'exploitation que vous allez y installer possède son propre système de fichiers (ext2 ou ext3 recommandé pour Linux, NTFS quasi-obligatoire pour Windows XP).

Au lancement du CD d'installation de Windows--il est préférable de commencer par lui--, il suffit de maintenir enfoncée la touche "c", et de duper un peu le système, en choisissant malgrè tout un format FAT32, même s'il est limité en capacité théorique à 32Go. Il semble en effet que le choix du NTFS entraîne quelques soucis de compatibilité avec le logiciel de multi-boot...


Programme libre... figures imposées !
Le reste de la procédure, détaillée ici, permet en théorie d'installer avec succès Windows XP ET Linux sur un MacIntel, avec MacOS X en système d'exploitation par défaut. Le tout tient encore un peu du bricolage, et quelques bogues subsistent, mais les développeurs qui se sont attachés à ce projet continuent de tout faire pour les éliminer. Par exemple, tous les choix ne s'affichent pas au démarrage : il faut d'abord choisir entre MacOS et Windows, puis une fois le choix porté sur ce dernier, attendre qu'un écran propose une autre alternative, entre Windows et Linux, cette fois. Ce ne sont que des broutilles, certes, mais elles montrent la complexité de la tâche qui attend nos aventuriers.

De son côté, Apple reste prudemment sur sa réserve. Des fois qu'on lui apprenne que Solaris est sur la liste des futurs prétendants...



Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #100671
Pourquoi diable vouloir faire tourner linux sur du FAT32 ' C'est pas fait pour, et je crain le pire niveau performances... Ext3 ou Reiserfs c'est déjà mieu...

Ensuite, c'est quoi cette histoire avec le FAT32 '
J'ai un disque dur de 80Go formaté en FAT32 entierement. Et sur mon autre disque de 160Go, j'ai une partition de 100Go formaté en FAT32.
Je n'ai eu aucun probleme ni eu de messages d'avertissement...
Le #100674
question de taille de cluster certainement
Le #100677
Maxime81 : +1

Hors sujet : il existe un petit driver bien utile sous windows qui permet d'associer des lettres de lecteurs aux partitions EXT2-EXT3 et ainsi avoir acces à ces partitions sous Windows, c'est gratuit, pratique et c'est ici : http://www.fs-driver.org/
Le #100679
Ben oui, le fat32 pour Linux, c'est uniquement par souci de compatibilité avec Windows. C'est plutôt pour y mettre une partition de données utilisable en dual boot. Mais pour le système en lui-même, il est généralement installé en ext3.
Je résume: système windows en NTFS, système linux en ext3, données en fat32.
Le #100680
A quand FreeBSD sur Mac '
Le #100687
Maxime, où as-tu vu que linux était installé sur du FAT32 ' (" Mount the ext3 partition you created and then create a swapfile ...")

Bon, sinon, lilo ou grub ne fonctionnent pas ' parce que c'est quand même plus simple que bootcamp il me semble
Le #100690
Lilo sur une architecture mac, je demande à voir ;-)
Le #100705
Là :
"L'étape suivante, cruciale, sera de partitionner le disque dur de votre Mac en trois partitions distinctes, puisque chacun des systèmes d'exploitation que vous allez y installer possède son propre système de fichiers (FAT32 recommandé pour Linux, NTFS quasi-obligatoire pour Windows XP)."
Le #100706
Wadzar, yellowdog (http://www.terrasoftsolutions.com/products/ydl/) doit sans doute le faire sur du PPC alors pourquoi pas...
Le #100708
ok, donc y'a une erreur dans la news. Par contre ici : http://wiki.onmac.net/index.php/Triple_Boot_via_BootCamp ils ne se sont pas trompés.
Tout ce qu'on peut faire en fat32, c'est comme dit mezcalbert, une partition de données (je ne suis même pas sur que linux soit installable sur du fat32)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]