L'offre Neo coûte cher à Bouygues Telecom

Le par  |  9 commentaire(s)
Bouygues logo

Souvenez-vous, le premier mars dernier, l'opérateur Bouygues Telecom proposait deux nouveaux forfaits, Exprima et Neo.

Bouygues logoSouvenez-vous, le premier mars dernier, l'opérateur Bouygues Telecom proposait deux nouveaux forfaits, Exprima et Neo.


Un bref rappel des deux offres
Neo : les 7 forfaits Neo s'échelonnent de 43,90 € par mois - 39,90 € pour 24 mois - pour 2 heures de communications à 147,90 € - 139,90 € pour 24 mois - pour 8 heures. Ils comprennent la présentation du numéro, le report des minutes, le double appel, l'accès au service i-mode, les emails gratuits et illimités, et les appels sont facturés 0,30 € par minute au-delà du forfait, ce dernier étant décompté à la seconde.

La chose la plus intéressante dans ces forfaits est le fait de pouvoir appeler de manière illimitée vers tous les opérateurs fixes et mobiles en France Métropolitaine, tous les jours, dès 20h00 et ce jusqu'à minuit. Outre cela, les appels vers tous les opérateurs fixes et mobiles en Amérique du Nord et en Europe sont décomptés au tarif d'appel vers la France.

Exprima : les 6 forfaits Exprima s'échelonnent quant à eux de 26,90 € par mois - 22,90 € pour 24 mois - pour 1 heure de communications à 78,90 € - 74,90 € pour 24 mois - pour 8 heures. Ils comprennent la présentation du numéro, le report des minutes, le double appel, 20 SMS ou 6 MMS,  l'accès i-mode avec 2 Mo, les emails gratuits et illimités, et les appels sont facturés 0,34 € par minute au-delà du forfait, toujours décompté à la seconde.

Avec le forfait Exprima, l'abonné peut téléphoner de façon illimitée tous les jours dès 20h00 vers tous les opérateurs fixes en France métropolitaine.


Neo influe sur les résultats de Bouygues Telecom
En effet, si ces deux nouvelles offres ont attiré 174.000 clients supplémentaires au cours du premier trimestre, Neo est plutôt négatif pour l'opérateur. Voilà ce qu'a reconnu publiquement le groupe ce jeudi. Bouygues Telecom voit en effet son bénéfice net reculer de 2,3 %, passant ainsi de 85 à 83 millions d'euros par rapport à la même période l'an dernier.

Le surcoût annoncé vient des frais de terminaison d'appels, qui sont facturés à Bouygues lors de l'acheminement des appels vers les réseaux des autres opérateurs. Bouygues Telecom étant minoritaire dans le secteur avec seulement 16,76% de parts de marché au 31 mars 2006, ces frais lui sont facturés au prix fort.


Ce qu'en pense Exane BNP PARIBAS : "Ce coût sera significatif. Les premiers clients gagnés avec les forfaits Neo sont de très gros consommateurs : leur niveau élevé d'appels sortants augmentera les coûts d'interconnexion entre Bouygues Telecom et les autres opérateurs mobiles. "

La  Société Générale : " Le succès des offres Neo va peser sur les marges de Bouygues Telecom en 2006 et en 2007. "

Le porte-parole de Bouygues Telecom indique la confiance du groupe à l'AFP ( Agence France Presse ) : " Ces gains de clients représentent un coût commercial mais c'est un investissement pour l'avenir qui sera profitable en 2007 et 2008. "
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #112874
oui, tu es désagréable...commentaire effacé pour la peine
Le #112880
les couts d'interconnexion '''
suffit de simplement faire sonner le telephone chez un SFR ou Orange pour que ca coute a bouygues '''
interessant <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #112888
"Bouygues Telecom voit en effet son bénéfice net reculer de 2,3 %, passant ainsi de 85 à 83 millions d'euros"

Je dois sortir les mouchoirs ' Les pauvres. Moins d'argents pour le trimestre.
Le #112893
Tiens j'ai peut etre bien fait d'en prendre un. A quand un rachat a un bon prix du forfait par Bouygues '
Anonyme
Le - Editer #112930
Classique.... En annonçant ça, Bouygues fait croire que c'est une super affaire ces forfaits...
Rappelez vous la légende urbaine qui faisait croire que SFR rachetait à prix d'or ses tout premiers forfaits illimités. Du coup ça se vendait comme des petits pains.
Le #112951
- de 85 à 83 millions de benef, sorry mais c un problème de riche.

- les 1ers acquéreurs sont de gros consommateurs, qui ne se seraient sans doute pas abonnés à bougues tel sans ces forfaits.

Donc c'est + une histoire de coût d'investissement à l'acquisition de nouveaux clients qu'une réelle perte.

Effet d'annonce, je suis d'accord avec glouf !
Le #113014
+1 Gouf

Je vois déjà les gogos : "ca fait perdre de l'argent a bouygue, c'est que le client gagne, j'y vais"....

Si c'est si mauvais pour buygue, ils peuvent retirer les forfait de la vente!
Le #113020
Ca leur fait pas perdre de l'argent, mais ça leur fait gagner légèrement moins de tunes.
Le #113069
Je savais que c'était à perte !!

Pauv' Bouygues, il s'en sortira pas?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]