Brevets : Kodak s'attaque à Samsung et LG

Le par  |  0 commentaire(s)
kodak_logo

Eastman Kodak attaque pour violation de brevet sur les APN de mobile les deux fabricants sud-coréens LG et Samsung, ce dernier étant également en litige avec la société Spansion sur les mémoires Flash.

kodak_logoLa bataille des brevets bat son plein avec deux plaintes distinctes concernant des fabricants de téléphones portables. La première est formulée par Eastman Kodak, qui estime que plusieurs de ses brevets, concernant les APN de mobiles, dans les domaines de la capture d'images, de leur compression et de leur stockage, ainsi que de leur prévisualisation, sont utilisées sans son consentement par les fabricants LG Electronics et Samsung.

Kodak porte donc plainte aux Etats-Unis et auprès de l' ITC ( International Trade Commission ), avec pour objectif d'obtenir un dédommagement et d'interdire l'importation de produits LG et Samsung utilisant ces brevets sur le sol américain.

Les discussions préliminaires entre les sociétés n'ayant donné aucun résultat, le spécialiste de la photo passe donc par la voie judiciaire. De nombreuses sociétés utilisent ses brevets, parmi lesquels on peut citer Motorola, dont le modèle ZN5 dispose d'un capteur 5 megapixels utilisant les technologies Kodak.

LG conteste déjà toute utilisation frauduleuse des brevets et annonce qu'elle se défendra en conséquence. Samsung, de son côté, doit également faire face à une autre plainte, touchant cette fois aux mémoires Flash embarquées dans les gadgets électroniques.


Violation de brevets sur la mémoire Flash ?
Spansion logoC'est la société américaine Spansion qui, comme Kodak, a déposé plainte auprès d'une cour américaine et de l' ITC pour violation de deux de ses brevets. Dans un communiqué, elle explique que plus de 100 millions de gadgets utilisent de la mémoire Flash Samsung litigieuse.

La société réclame elle aussi un dédommagement, qui s'annonce conséquent, et l'interdiction de commercialisation de produits utilisant ce type de mémoire. Elle indique que ses brevets sont fondamentaux pour la technologie de la mémoire Flash et qu'elle entend défendre sa propriété intellectuelle.

Parmi les produits utilisant de la mémoire Flash Samsung, on trouve de nombreux grands noms : Samsung elle-même, Apple, Asus Kingston, Lenovo, PNY, RIM, Sony, Sony Ericsson, Transcend... Spansion estime que ce marché aurait rapporté 30 milliards de dollars à Samsung depuis 2003.

Il reste maintenant à savoir comment les sociétés incriminées vont réagir à ces attaques. Généralement, les litiges sont résolus par des accords amiables avant d'en arriver aux injonctions judiciaires.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]