Violation de brevets : Google et Facebook épinglés

Le par  |  1 commentaire(s)
google_logo_Pro

La société Wireless Ink attaque Google et Facebook, estimant que Facebook Mobile et Google Buzz utilisent sans permission ses propres brevets relatifs à l'accès à un réseau communautaire depuis un téléphone portable.

Winksite logoC'est un nouvelle plainte pour violation de brevets qui s'ouvre contre les sociétés Google et Facebook. La société new-yorkaise Wireless Ink vient de porter plainte auprès d'une cour de l'Etat, considérant que ces deux entreprises utilisent sans autorisation son brevet relatif à l'accès aux réseaux sociaux depuis un téléphone portable.

Ce sont les services Facebook Mobile et Google Buzz qui sont incriminés. Wireless Ink commercialise un service, Winksite, qui propose justement de créer des plates-formes mobiles constituant des canaux directs entre une société et son public et permettant les interactions entre les personnes constituant ce public.


Pas encore de réaction des intéressés

Son service étant disponible depuis 2004 et comptant 75 000 membres enregistrés, Google et Facebook ne pouvaient ignorer son existence, estime Wireless Ink qui met en avant le temps et les ressources consommées pour développer son offre, ainsi que son intérêt stratégique.

Les deux sociétés concernées ne font pas de commentaires et indiquent simplement qu'elles sont en train de décortiquer la plainte. Bloomberg note que ce n'est pas la première fois que Facebook est attaquée sur son service, les sociétés Tele-Publishing ( US )  et Mekiki ( Japon ) s'étant déjà manifestées en 2009.

Wireless Ink demande des dommages et intérêts, ainsi qu'une injonction interdisant l'utilisation de sa technologie. Si la violation du brevet, qui a été validé aux Etats-Unis en octobre 2009, est reconnue, l'affaire pourrait vraisemblablement être résolue à l'amiable par la prise d'une licence.

L'intitulé du brevet en question est : " Method, apparatus and system for management of information content for enhanced accessibility over wireless communication networks "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #609761
Ca me scie ce genre de brevet.
Dans ce cas, le web entier n'est qu'une vaste boucherie dans laquelle le monde entier détient des brevets :
- entrer dans la boucherie,
- sortir de la boucherie,
- aller jusqu'à la porte de la boucherie en voiture,
- aller jusqu'à la porte de la boucherie en vélo,
- entrer dans la boucherie accompagné,
- déléguer sa visite à la boucherie,
- pousser la porte de la boucherie,
- choisir une pièce,
- payer dans la boucherie,
- payer depuis l'extérieur de la boucherie (en balançant sa monnaie),
- payer depuis l'extérieur de la boucherie en payant via un terminal point de vente,
- accéder au site web de la boucherie via un réseau sans fil,
- accéder au site web de la boucherie via un réseau communautaire,
- visiter les cuisines de la boucherie.
Bon, mince, aujourd'hui ce n'était pas le boucher qui servait mais la bouchère.
On reprend tous les brevets un à un (car elle en détient également).

Comment peut-on encore croire que le brevet sert à défendre l'innovation ?
Bon, je m'en fiche je ne bouffe que très peu de viande ...
Mince, le poissonnier possède également des brevets ...
Condamnés à crever de faim nous sommes ...


db



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]