Britannica se défend face à Wikipedia

Le par  |  8 commentaire(s) Source : BBC News
Britannica

L'encyclopédie répond à l'enquête du magazine Nature qui la plaçait sur le même niveau de fiabilité que son pendant dans le monde du libre : Wikipedia.

L'encyclopédie répond à l'enquête du magazine Nature qui la plaçait sur le même niveau de fiabilité que son pendant dans le monde du libre : Wikipedia.

Nous vous en faisions part dans une news précédente, publiée en décembre; la comparaison de la référence mondiale en la matière avec le projet collaboratif qui mettait les deux encyclopédies sur le même plan, notamment au niveau de la crédibilité des articles scientifiques, avait défrayé la chronique et provoqué la stupeur auprès des sceptiques qui eux mettaient en avant les quelques couacs de Wikipedia.

Si le président de Britannica avait émis des réserves sur ces conclusions, il s'était montré plutôt timoré dans ses critiques. Mais c'était reculer pour mieux sauter et dans un document intitulé " irrémédiablement erronée " ( au moins la couleur est clairement annoncée ) paru sur son site, Britannica jette un discrédit sans équivoque sur l'étude du magazine Nature.

Britannica

Britannica clame que la méthodologie employée par Nature n'a respecté aucun standard en la matière.

Ainsi, des paires d'articles sur le même thème, issus des deux encyclopédies, ont été soumis par la rédaction de Nature à l'assertion d'experts, sans que ces derniers n'aient connaissance de leur provenance. Problème, les scientifiques employés par Britannica n'arrivent pas du tout aux mêmes conclusions comme le démontre son document qui, point par point, démonte les allégations d'erreurs.

Pour Britannica, certains faits considérés par Nature comme erronés, étaient en réalité tout à fait exacts. C'est, entre autres, le cas pour des articles sur la poussée d' Archimède ou sur Pythagore dans lequel il est fait mention de la ville italienne Crotone au lieu de Crotona selon les experts de Nature, ce que ceux de Britannica réfutent en expliquant que dans le langage moderne, le nom Crotone est admis.

WikipediaMais plus encore, Britannica accuse Nature d'avoir soumis à son collège d'experts des collages d'articles censés en constituer un unique ou encore des articles issus de son édition pour jeunes.

Pour Britannica, le protocole technique mis en place par Nature pour son étude comporte tellement d'erreurs grossières, que cette dernière ne mérite aucune considération.

De son côté, le magazine Nature n'en démord pas et ne semble pas disposé à revenir sur les conclusions de son article original.

Sans prétendre à la vérité absolue et concédant de petites largesses éditoriales, Britannica espère toutefois laver son honneur ( this is not a method, this is a provocation ! ... ).

Réponse pour le moins cinglante de Britannica qui n'a sans doute pas pris conscience assez tôt du phénomène Wikipedia en le prenant probablement un peu de haut. Un phénomène qui continue à prendre de l'ampleur avec plus de 1 million d'articles publiés librement en ligne dans sa version anglaise.

L'article de Nature aura au moins eu le mérite de pousser les deux parties concernées à corriger quelques unes de leurs coquilles.

Consulter la réponse de Britannica ( en anglais )

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #95703
C'est une évidence que Wikipedia n'est pas crédible dans ses fondements.
Mais pour faire bien, pour faire démago on fait des tests trafiqués, orientés pour justifier.
A l'époque, cette étude tombait pile poil au moment où les critiques pleuvaient sur wikipedia et ce à juste titre.
Une étude donc qui tombait à point... oooh mais vraiment quel hasard...

Les gens qui écrivent dans Wikipedia sont souvent des gens qui sont soit :
-Intéressés et donc leurs articles sont orientés.
-réalisés par des gens qui ont du temps libre et politisés, donc souvent des fonctionnaires (en tout cas en France) et des pseudos profs politisés. Bref, encore très souvent des articles Orientés.

Qui peut avoir le recul nécessaire pour faire un article sur le Moyen orient, l'économie de marché, le communisme, les syndicats (2g dans le sang, c'est le tarif chez sud rail '), l?Algérie, l?immigration, l?esclavage, Chirac, Mitterrand, etc. '''

Bref, Wikipedia = pipeau !
Le #95706
GammaDelta: pas d'accord, mais pas du tout d'accord avec les propos sur les "pseudos profs", les fonctionnaires, etc... On a jamais vu un type de droite bourré, peut-être' Brutal ou encore d'une parfaite mauvaise foi' Allez! Les deux en un avec Devedjian, ancien d'Occident, par exemple! Vu le catalogue d'exemples de ton comentaires, il fallait bien un peu rétablir la balance. Un poil d'esprit de contradiction, en somme.

Qui peut avoir le recul nécessaire' Mais les chercheurs qui voudrait collaborer à un projet tel que wikipedia, ça doit se trouver, non' Heureusement qu'on peut avoir un avis et du recul sur l'économie de marché (ou alors, syons absurde, rien ne justifie "théoriquement" le libéralisme et ça fera plaisir à Milton Friedman! ), l'esclavage ou le communisme. Jer me demande bien comment on pouvait s'y intéresser lors de mes études (éco et histoire, pour le coup).

Cependant, en dehors de cette polémique qui n'a pas vraiment trait à la news à proprement parler, chaque fois que j'ai comparé ma bonne "vieille" Universails à wikipeda, j'ai trouvé la première meilleure (ma méthodologie est "fumeuse", c'est sûr). J'ai donc du mal à croire que britannica soit si mauvaise que ça, comparée au projet wiki. <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />
Le #95707
GammaDelta, c'est très con, ce que tu dis !
Tout écrit reflète l'esprit de l'auteur, et ne peut donc, malgré toute la bonne volonté de l'auteur être objectif. Seul un travail collaboratif ouvert à tous les points de vue peut tendre vers une certaine objectivité. Or seul wikipédia, par son accès libre à tous, permet, en théorie certes, ce travail collaboratif. Si tu trouves que tel ou tel article manque d'objectivité, remonte tes manches et corrige. D'autres personnes passeront derrière toi. De fil en aiguille l'article s'approchera donc du point neutre.

A part les articles, touchant à la politique, d'autres nombreux articles et projets ne sont pas sujets à polémiques (en tous cas beaucoup moins). Ne serait-ce que, par exemple, le rescensement de toutes les communes de France, espèces animales, végétales connues, instruments de musique, théorie mathématiques, théorie physique etc...

Ensuite wikipedia ne te dispense pas de ton libre arbitre, comme tout autre encyclopédie, (à part peut-être universalis (EDIT : Encarta, sorry), où là il l'on acheté ton libre arbitre ). Il est toujours bon pour ce faire une opinion d'obtenir différentes sources.

Conclusion, pour moi wikipedia, n'a pas à rougir devant Britanica.

Pour ma part je participe à wikipedia, et je ne suis absolument pas politisé, comme beaucoup d'autres d'ailleurs. Mais là je crois que je n'arriverai pas calmer ta paranoïa du complot lepeno-trotskistes sur wikipedia.
Le #95724
Merci Gammadelate de faire etalage de tom ignorance. Sait-tu seulement ce que represente la revue Nature '

La premiere critique est eu plus ridicule, heureusement que les tests ont ete faits sans connaitre la provenance de l'article, sinon quelle fiabilite d'un test '

Quand aux faits que les experts de Britanica n'arrivent pas aux memes conclusions je me gausse.

Et oui Wikipedia a plein d'aspects perfectibles et parfois de vraies tares ce que personne ne conteste mais elle a le mertie d'exister et d'etre disponible pour tout un chacun.
Le #95755
Au lieu de critiquer Gammadelta allez donc lire l'article de britannica et vous verrez.
Je trouve qu'il a globalement raison. Les chercheurs sont payés pour écrire des articles le plus objectivement possible dans britannica alors que ceux qui écrivent dans wikipedia le font forcement avec d'autres motivations, parfois louables et parfois pas, parfois avec objectivité et d'autres fois pas.
Il y a donc des problèmes inhérents à wikipedia : la compétence, la motivation et l'objectivité.
Il faut voir wikipedia comme un premier niveau d'information facilement et gratuitement accessible et pas comme une reference.
Le #95769
sac_poubelle: confondre encarta et l'universalis! Quand on vous dit que wikipedia manque de rigueur! (ça, ce n'est que pour la blague).

mururoa: mais britannica n'est pas censée être en libre-accès depuis le net' <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" /> C'était le cas, par le passé.
Quant à ce qui est de critiquer GammaDelta, navré, mais tant le vocabulaire employé que le catalogue d'exemples à peine orientés (quand on parle de recul! ) de son commentaire desservent d'emblée son propos.

p.s.s: navré pour la quantité de fautes plus haut.
Le #95860
Tiens je ne savais pas que les profs et les fonctionnaires étaient de gauche (selon agrippa)... Si tu le dis !

Sinon concernant Wikipédia, je ne sais pas quoi en penser. J'ai déjà lu de grosses conneries dessus, et aussi des choses intéressantes. M'enfin, objectivement le risque qu'il y ait des aneries me parait plus élevé que dans une encyclopédie comme Britannica, vu que tout le monde peut participer et quelque part parler de sujets pas vraiment maîtrisés.
Le #96193
Ce que je trouve décevant sur wikipedia, c'est le nombre élevé de fautes grammaticales et orthographiques, je comprends que cela est dû à la méthode de création propre à cette encyclopédie mais quand même...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]