Bruxelles encore contre Microsoft

Le par  |  13 commentaire(s)
Microsoft

     Décidément c' est le passe-temps favoris de la Commission Européenne de s' en prendre à Microsoft.

  Microsoft

 
 Décidément c' est le passe-temps favoris de la Commission Européenne de s' en prendre à Microsoft.

Petit rappel :  une amende de 497 millions de dollars, la suppression du Windows Media Player de Windows, le partage de ses documents à ses concurrents afin de leur faciliter la tâche pour développer de nouvelles applications intéropérables avec les plates-formes Windows

Sans oublier la dernière facétie en date de ladite Commission, que le nom de Windows XP Reduced Media Editon pouvait tromper le consommateur.

Cette fois-ci le collimateur de la Commission Européenne cible l' accord ContentGuard Holding, auteur d' une solution anti-piratage dans laquelle, Microsoft et Times Warner ont pris des parts de capital.

Le prétexte cette fois encore serait l' accord passé entre les différentes sociétés qui donnerait un pouvoir trop grand à la firme de Bill Gates qui accéderait ainsi aux technologies d' un petit éditeur.

Microsofteurope

Un savoir-faire crucial dans les ventes de musique et de vidéo sur Internet.

La société Thomson SA avait décidé de prendre elle aussi des parts chez ContentGuard, ce qui pouvait changer la donne et avait permis de suspendre les investigations en décembre.

La solution de protection de cet éditeur doit permettre de verrouiller les droits sur les baladeurs MP3 ou sur les Box-TV avec des accès à des datas en ligne ou sur les canaux de TV numérique.

La Commission de Bruxelles redoute que Microsoft et Time Warner prennent une position dominante et s'accaparent des droits en même temps que la technique de verrouillage numérique

La parade d' esquive à l' accusation de la Commission Européenne, qui s' immisce de plus en pus dans les affaires de sociétés tierces, serait de nommer chacun un dirigeant au Conseil d' Administration de la firme.

Une nouvelle croisade de la Commission Européenne contre Microsoft qui souhaite étendre la protection des oeuvres sous copyright.

 

Source : Silicon

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #33303
C'est normal qu'a chaque fois que tu te faits prendre en trains de crée un nouveau monopôle (c'est interdit car contraire au systéme capitaliste) on te tappe sur les doigts.

Il faut mieux prévenir que guérir (voir IE) car je ne pense pas que les solution libres alternatif(les seule que l'on ne peu pas coulé ou racheté) soit pris en compte dans ce domaine ou il est question de pouvoir.
Le libre, comme en théorie la démocratie c'est le pouvoir à tous, ca demande du travail et ca fait peur à ceux qui veulent ce l'accapéré.

Si on n'intervient pas maintenant, on perd un peu notre possibilité de choisir : Tu veut une video, tu peu pas il faut le produits de machins.
Il me semble que ce devrait étre un organisme international qui devrait s'occupé de ses histoire de standard(DRM, etc..) et non pas des entreprises qui feront tous pour en avoir l'exclusivité. (Le Danger est, là exclusivité sur les formats video et audio, etc... du commerce)
Le #33315
bah, no coment quoi ...
Trop d'entreprises tue l'entreprise ...
Le #33316
"Décidément c' est le passe-temps favoris de la Commission Européenne de s' en prendre à Microsoft."
Décidément c' est le passe-temps favoris de Akerone de glorifier Microsoft.
Akerone qui a le mot à la bouche (interopérabilité) et qui dit que Bill ne pense ou nee fait que cella, c'est UE qui le pousse, mais pas mot !
Pour pas avoir de problèmes, il faut respecter les lois !
Le #33318
d'accord avec toi Liberté
Le #33322
Liberté : tout à fait juste.

Monopolux: toi aussi

Microsoft rêve de capitalisme à la mode Microsoft : un monopole de fait, avec la bénédiction des Etats. Dans le style de ce qui se faisait sous un régime quelque peu différents: le communisme.

La concurence : par la force
L'interopérabilité : sous la menace
L'EU et Microsoft ne sont pas prêts de se réconcilier. Mais bon, j'élis mon député Européen, et personne au conseil d'administration de Microsoft.
Le #33327
vivement les nouvelles amendes.
et puis verouiller les mp3,ils ont pas fini de nous faire chier avec ca.groar
Le #33334
Salut,
Alors Akerone, ou l'art de tendre le baton pour se faire taper dessus...
Premierement, avant toute chose je tiens à te dire que moi j'aime bien te lire.
Mais, meme si je ne suis pas un amoureux de la C E (haaa le liberalisme) je trouve que sur ce point elle joue son role. N'en deplaise à Microsoft, elle joue son role de regulateur economique, ce qui pour une fois n'est pas plus mal

PS : arretez, vous français de toujours dire "Bruxelles" quand vous parlez de la CE, tout BXL (Bruxelles) n'est pas contre Microsoft, ou l'agriculture ou je ne sais quoi... Et puis a BXL il n'y a pas que la CE, il y a des theatre rigolo aussi par ex ;o)
Le #33343
v_atekor

Microsoft qui se veut communiste !

Franchement il m' arrive de lire des bétises, mais là je te décerne la palme de la plus grosse.

Enfin tu sais, ce n' est pas une insulte vu que nous entretenons des correspondances depuis dix ans!

Amicalement.

NB : Merci pour tes mails d' hier sur l' l' Interoppérabilité

;-)
Anonyme
Le - Editer #33346
Et oui Messieurs les Américains et notamment Bill Gates ils prônent la libre concurrence, à condition qu'ils aient le monopole
C'est ça la liberté à la sauce US
Le #33347
"Microsoft qui se veut communiste !" Il ne faut pas confondre communiste et URSS ! Les pratiques de microsoft, cela ressemble à l'union soviétéque dans un monde capitalisme (90 %), un seul choix... ! La propagande microsoft fonctionne bien !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]