BSA : une baisse du piratage logiciel et 6 M€ en plus

Le par  |  5 commentaire(s)
BSA - Campagne (filet)

En ce début d'année, la Business Software Alliance livre une nouvelle étude dont elle a le secret, démontrant chiffres à l'appui, l'intérêt économique de la lutte contre le piratage en France.

BSA   Campagne (filet)La désormais célèbre organisation mondiale qui regroupe plusieurs grands éditeurs ( Adobe, Apple, McAfee, Microsoft, Symantec, ... ) et revendique une mission de promotion d'un monde numérique légal et sûr, débute 2008 avec la publication d'une étude qualifiée d'indépendante, commandée auprès du cabinet IDC.


La lutte contre le piratage logiciel pour relancer la croissance ?
Selon cette étude, l'industrie informatique devrait employer en France plus de 505 000 personnes d'ici 2011 et engendrer près de 52 millions d'euros de dépenses et 51 millions d'euros de recettes fiscales.

Cette industrie de poids est toutefois pénalisée par la dérive du piratage logiciel comme le martèle régulièrement la BSA. Dans un pays où le taux de piratage de logiciels atteint les 45%, la BSA estime qu'une baisse de 10 points de ce taux engendrerait très précisément (?) 14 465 nouveaux emplois, 1,907 millions d'euros de recettes fiscales et 4,951 millions d'euros de dépenses liées au secteur. La contribution à l'économie française dans son ensemble (services associés, formation, maintenance, ...) serait ainsi de l'ordre de 6 millions d'euros.

" Quand un pays prend des mesures destinées à réduire le piratage de logiciels, tout le monde en profite. Avec des possibilités d'emplois meilleures et plus nombreuses, un climat des affaires renforcé et sécurisé, et des contributions économiques accrues de la part d'un secteur informatique déjà prospère, freiner le piratage de logiciels apporte des bénéfices tangibles pour les pouvoirs publics et l'économie locale ", déclare Éric Beaurepaire, porte-parole de BSA France.

CQFD avec des chiffres toujours aussi contestables et invérifiables pour la BSA qui en appelle aux pouvoirs publics pour lutter efficacement contre le piratage logiciel.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #195532
ca me fait penser aux etudes de la RIAA, MPAA ca
Le #195536
Car il est évident que tous les " pirates " auraient acheté les logiciels s'ils n'avaient pu les " pirater ".

C'est exactement le même genre de logique stupide appliquée par l'industrie du disque et du cinéma.

Il est évident que j'ai parfaitement les moyens et l'envie de mettre 1500 € dans la licence Photoshop


Le #195541
Il y a un grosse erreur dans votre news !
Il ne s'agit pas de millions d'euros comme vous le precisez, mais de milliard d'euros !
Les chiffres me semblait un peu ridicules... du coup je suis allez verifier : Tout les montants donnés dans le rapport sont en millier de millions ->Donc des milliards
Le #195548
Le Milliard ! le Milliard !
Sérieusement ils faut bien qu'ils justifient l'argent dépensé en chasse aux sorcières et prétendrent qu'ils ont raison
Après tout il n'y pas que le P2P pour téléchager illégalement et peut-être plus de gens utilisent les logiciels libres mais ça on ne vous le dira pas
Laissons les à leur masturbation intellectuelle
Le #195583
j'aime beaucoup, apres nous avoir bassiner que le piratage entrainait un manque à gagner certain, et apres tous plein de doutes, ils nous pondent une etude qui va dans le bon sens, comme pour renforcer la "preuve" que piratage et manque a gagner vont de pair...
malin.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]