Les distributions BSD victimes d'un problème de licence

Le par  |  12 commentaire(s)
BSD (Small)

Le développement du projet Gentoo/FreeBSD, visant à combiner la puissance d'administration de Gentoo à la fiabilité du noyau FreeBSD, est actuellement suspendu, suite à la découverte d'un problème de licence, qui pourrait affecter l'ensemble des projets sous licence BSD, ainsi que peut-être certains autres projets (libres ou propriétaires) utilisant du code sous licence BSD.

Le développement du projet Gentoo/FreeBSD, visant à combiner la puissance d'administration de Gentoo à la fiabilité du noyau FreeBSD, est actuellement suspendu, suite à la découverte d'un problème de licence, qui pourrait affecter l'ensemble des projets sous licence BSD, ainsi que peut-être certains autres projets (libres ou propriétaires) utilisant du code sous licence BSD.

Pour rappel, la licence BSD est la licence du projet BSD (Berkeley Software Distribution), un UNIX libre non copy-left développé par l'Université de Californie Berkeley (UCB), et à l'origine des distributions BSD actuelles, telles que FreeBSD, OpenBSD ou NetBSD.


A l'origine du problème, la suppression d'une clause publicitaire, présente dans la license BSD-4
Pour comprendre le problème actuel, il faut revenir à la précédente version de la licence BSD, sur laquelle reposait le code source original de BSD. Cette licence, bien que peu restrictive (non copy-left), puisque permettant l'inclusion de code BSD aussi bien dans des logiciels libres (sous licence GPL) que propriétaires (comme MacOSX [en]), possédait une clause exigeant que toute publicité faisant référence à du code sous licence BSD devrait inclure la mention suivante : "Ce produit inclut du code développé par l'Université de Californie, Berkeley et ses contributeurs".

Bsd smallPar la suite, les contributeurs des différents projets BSD, ont également ajouté une clause obligeant à citer leur nom. Possédant des dépendances vers de nombreux projets, les distributions BSD se sont peu à peu vues incapables de faire une promotion de leur produit sans afficher une page de mentions obligatoires. Aussi, afin de résoudre le problème, l'UCB a accepté de revoir sa licence, afin de retirer la clause publicitaire.

Ainsi, la majorité des projets BSD utilisent une version modifiée de BSD, actuellement en version 4.4. Hélas, il apparaîtrait que le code contienne encore des parties développées par d'autres contributeurs que l'Université de Californie Berkeley. Hors, toute modification de la licence implique l'autorisation de tous les contributeurs, sous peine de rendre la licence ... invalide!


Quelles issues pour BSD'
Ne pouvant pas repasser tout le code sous BSD-4, puisque cela impliquerait de ré-introduire la clause publicitaire, les projets BSD ont deux solutions afin de sortir de l'impasse :
  • contacter tous les contributeurs ayant délivré du code sous licence BSD-4, et les convaincre de changer de licence
  • ré-écrire le code fourni par les contributeurs ne pouvant être contactés ou ne souhaitant pas modifier leur licence
Les acteurs de l'univers BSD ont donc du pain sur la planche, et vont devoir réagir rapidement afin de ne pas être trop pénalisés dans la course aux licences et aux performances.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #149594
Ubuesque ... le libre se fait emmerder par des problèmes de licence. Bientôt peindre une toile va nécessiter une déclaration au ministère de l'intérieur
Le #149599
Ca m"ennuie pour BSD, un système que j'aimes bien, surtout OpenBSD en fait. Enfin, c'est des gens compétent, ils trouveront j'en suis sûr.
Le #149608
Surtout qu'il y a un abus de langage : il n'y a pas de distribution pour BSD, mais des OS à part entière.

Dans le monde des unix, il y a le principe BSD "tout en un" et le principe à la linux "chacun utilise les logiciels qu'il veut".

Que John apprécie un BSD, c'est incroyable !!!!
Le #149616
le commentaire de john67 démontre sa grande ignorance du monde du travail.
Ah, les jeunes !!!
Le #149635
Autant j'apprécie pas trop Linux et ses "fanboy", autant OpenBSD j'adore.

Du reste, Les sources sont bien toutes les mêmes, celle du projet BSD arrêté par l'université Berckeley. Si on veut être exact, on parlera donc de fork et pas d'OS distinct à part entière.
Le #149645
c'est un peu de l'enculage de mouche ces histoires, surtout quand ça parle du libre
Le #149675
Je vois pas en quoi ça étonne que des projets libres puissent avoir des problèmes de licence....

Par définition le libre se base sur la propriété intellectuelle(sinon ce serait du domaine public, ce qui n'est pas le cas, d'où l'utilisation de licence) et donc les modifications de licence peuvent poser problème....
Le #149677
@Ashareth : pour beaucoup logiciel libre = gratuit et j'en fais ce que je veux. Le plus dure c'est pas de faire comprendre aux gens qu'ils peuvent le copier, mais plutôt que même si c'est autoriser (et encourager), y'a des règles à respecter.
Anonyme
Le #149688
john, je retire tout ce que j'ai dit dans les autres posts!
par contre, si tu pouvais me dire pourquoi tu fais une telle différence entre les utilisateurs linux et bsd, ca m'interresse.
je ne sais pas exactement pour tous les autres linuxiens mais je suis aussi bsdien et il me semble que beaucoup de "fanboy" linux sont "fanboybsd" et sont passé par bsd
j'adore ce mot "fanboy" il est a la mode chez toi et l.... non rien!

edit2: désolé john, j'avais oublié un passage... il se fait tard pour moi
je crois que je suis fan

bonne nuit!
Le #149689
Lol, fan aussi '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]