Bull : le groupe informatique français annonce des bénéfices

Le par  |  5 commentaire(s)
Logo Bull

Le groupe informatique français publie son chiffre d'affaires et ses résultats annuels 2007. Vers une sortie de crise pour l'un des pionniers de l'Open Source ?

Logo BullA la fois concepteur et constructeur informatique, un cas unique en Europe, l'entreprise française d'informatique Bull très impliquée dans la mise en oeuvre de solutions Open Source, a bien perdu de sa superbe d'antan. Ses derniers résultats financiers ont toutefois de quoi lui redonner un petit peu le sourire.


Du mieux pour Bull
Pour son exercice 2007, Bull fait état d'un chiffre d'affaires consolidé de 1,117 milliards de dollars en progression de 2,6% sur un an. Le bénéfice net s'établit à 4,6 millions d'euros, à comparer à une perte de 17,1 millions d'euros en 2006.

Dans le domaine de l'Open Source, Bull a renforcé son offre NovaForgeTM, une plate-forme de développement collaboratif, et a annoncé un serveur d'applications de nouvelle génération pour les applications critiques.

Didier Lamouche, le PDG de Bull se satisfait de ces résultats et souligne le renforcement du partenariat passé avec IBM dans le domaine des serveurs ouverts UNIX ainsi que le redressement de l'activité de la maintenance qui " affiche pour la première fois depuis de nombreuses années une croissance de son chiffre d'affaires. "

Le carnet de commandes a progressé mais Bull reste très prudent pour 2008, prévoyant " une nouvelle segmentation de ses activités afin de mieux présenter le groupe et ses offres. "

Bull emploie 7 775 personnes avec 1 210 recrutements effectués en 2007 dont 395 en France.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #197198
Si même Bull fait des bénéfices je plaint leurs salariés
Le #197202
Bull est au moins un survivant
respect
Le #197203
Encore une entreprise qui gagne de l'argent avec de l'open source. Je trouve çà ecoeurant de gagner de l'argent en revendant du gratuit.
Le #197225
jvachez>l'activité de ce genre d'entreprise ne consiste pas betement à "revendre du gratuit" comme tu le dis, mais à l'adapter aux exigences de l'entreprise qui veut utiliser tel ou tel logiciel...

Impossible d'utiliser un logiciel sous GPL dans un autre diffusé sous licence non libre (mais après une boite peut passer un contrat une SSLL de lui développer un soft sur la base d'un logiciel libre et l'utiliser en interne, et ce sans le diffuser). Pour des logiciels sous LGPL ou autre, c'est une autre histoire (dépend des détails de la licence)

oui je réponds à un troll, mais je préfère plutot que ce genre de c***ries caricaturales reste sans réponse, et induise ne serait-ce qu'une personne en erreur...
Le #197241
Des bénéfices sans licenciements ???
Comme c'est étrange...

Moi mauvaise langue ?
<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />

Je plaisante bien sûr.
(même si c'est pas drôle)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]