Caisse de retraites : un bug à 300 M€ sur 25 ans

Le par  |  0 commentaire(s)
Cnav_Logo

Une erreur de traitement informatique qui a duré 25 ans a coûté 300 millions d'euros à la Caisse nationale d'assurance vieillesse.

Cnav_LogoVoilà un bug informatique qui coûte cher à la Cnav. Il faut dire que ce bug a perduré pendant 25 ans ( depuis 1984 ) avant d'être récemment identifié et porté à la connaissance de tous suite aux révélations du quotidien économique Les Echos. Une erreur informatique aujourd'hui confirmée par la Caisse nationale d'assurance vieillesse et pour Les Echos un bug à 300 millions d'euros ( une extrapolation ).

Cette erreur a porté sur la validité d'un trimestre d'activité dans le cadre d'une indemnisation au titre du chômage. Selon la législation, 50 jours de chômage sont nécessaires pour valider un trimestre d'activité mais le traitement informatique a validé un premier trimestre à partir du premier jour d'indemnisation chômage, un deuxième à partir du 51ème jour et non du 100ème, un troisième à partir du 101ème...

Ce bug informatique a bénéficié à " plusieurs centaines de milliers de salariés " qui ont validé des droits à retraite au titre du chômage, a indiqué le directeur de la Cnav à l'AFP, précisant par ailleurs que ces derniers ne seront pas inquiétés et que " seuls les comptes des assurés nés après le 1er janvier 1955 vont faire l'objet d'une rectification ".

Une enquête administrative a été demandée par le gouvernement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]