Jeux d'argent en ligne : le marché progresse en France

Le par  |  9 commentaire(s)
casino

Les Français sont de plus en plus tournés vers les jeux d'argent en ligne, et si le secteur global du jeu d'argent reste largement capté par la FDJ, les casinos en ligne n'ont jamais autant engrangé de revenus.

Les jeux en ligne représentent désormais 8% du volume total des jeux d'argent dans l'hexagone. Si la FDJ capte 48% des joueurs, le marché du jeu en ligne représente toutefois 756 millions d'euros de produit brut.

Le secteur se repartit autour de trois activités majeures : les paris sportifs pour 36 %, les paris hippiques (33%) et le poker en ligne (31%). Des chiffres qui sont toutefois sujets à discussion, puis qu'ils ne concernent que les sites basés en France, et une foule de sites étrangers restent accessibles au public français, malgré les préconisations de l'ARJEL, l'autorité de régulation des jeux des Jeux En Ligne.

20 euros nouveau billet

On le remarque également dans un autre chiffre : 100 % des joueurs de casino fréquentent des plateformes non régulées avec pour conséquence une concurrence déloyale sur un secteur en progression difficile depuis quelques années. Pour les joueurs, les complications vont de la perte pure et simple des fonds d'investissement, l'impossibilité de récupérer ses gains, une absence de certification au niveau des jeux de hasard ou encore l'absence de suivi des joueurs en cas d'addiction ou du respect des listes noires de joueurs interdits.

Au total, on estime que les casinos en ligne hors régulation situés en Europe génèrent 4 milliards d'euros de revenu brut d'exploitation. Elle serait particulièrement active en Allemagne, le pays générerait à lui seul 959,9 millions d'euros.

Le marché français fait figure d'exception avec une régulation à hauteur de 68 %. Les réglementations plus strictes et la mise en oeuvre de son application permettent ainsi de limiter le manque à gagner des plateformes légales. Malgré tout, on estime que les casinos en ligne française non régulés génèrent 357 millions d'euros par an en profitant de conditions d'installation plus souples au sein de l'Europe.

Il faut dire que ce qui motive principalement les établissements de jeu d'argent en ligne à s'expatrier reste la forte imposition du secteur : les taux de prélèvements de l'État sur le revenu des casinotiers du Web s'affichent à 51 % dans l'hexagone.

Infographie Casino En Ligne - Réalisée par Inspecteur Bonus - Comparateur de Casino En Ligne

Complément d'information
  • E-Sport : concurrence ou opportunité pour les casinos en ligne ?
    Avec la professionnalisation du jeu vidéo en ligne se pose une question pour les plateformes de jeux d'argent et casinos : faut-il tenter de récupérer une partie des joueurs ou lutter contre la concurrence de l'e-sport ?
  • USA : le jackpot pour les casinos en ligne
    Si en Europe, les jeux ont le vent en poupe sur Internet et que certains pays comme la Belgique tentent d'adapter une législation encore floue dans ce domaine, du côté de l'Amérique du Nord, on est tout aussi ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1895447
L'opium du peuple, c'est le seul moyen de le faire rêver encore un peu
Le #1895450
Je ne sais pas comment on peut faire confiance à des casinos en ligne, et de surcroit localisés à l'étranger. Il n'y a aucune garantie qu'une partie de l'argent est reversé aux joueurs.

Les lotos, c'est bien quand on est gagnant du premier rang, mais sinon, c'est plutôt de la perte d'argent pure et simple.

Pour les sensations fortes, la bourse, c'est mieux. Pas pour faire de l'investissement "classique" (et dont les transactions sont taxées) avec PEA, mais sur des produits du type turbos, warants CFD... On peut miser sur n'importe quoi, à n'importe quel niveau de risque et faire du "quitte ou double" dans la même journée. Pas de taxe sur ces transactions financières qui sont pourtant celles qui nuisent le plus à l'économie, imposées à 1/3 des bénéfices, les pertes peuvent être reportées pour l'année suivante. Il n'y a pas non plus de suivi d'addictions.

Le #1895453
C'est sites sont les seuls vrai gagnant.
Faut pas y aller les gars, car les promesses ont un arrière gout très amer.
Le #1895473
Une enculade de +
Le #1895486
Moi c'est l'idée même de gagner du pognon sans travailler qui me dérange, mais peut être suis-je un vieux con qui vit encore dans un autre siècle
Le #1895489
skynet a écrit :

Moi c'est l'idée même de gagner du pognon sans travailler qui me dérange, mais peut être suis-je un vieux con qui vit encore dans un autre siècle


Tu peux ! Regarde les députés
Le #1895501
Un nombre incalculable de joueurs de tous poils, des revenus vertigineux pour l'Etat et les sociétés de jeux en ligne ....
Mais combien de gagnants ? bien peu ... et de GROS gagnants ? presque plus personne !!!

Une sorte d'arnaque légalisée .....
Le #1895505
DeepBlueOcean a écrit :

Un nombre incalculable de joueurs de tous poils, des revenus vertigineux pour l'Etat et les sociétés de jeux en ligne ....
Mais combien de gagnants ? bien peu ... et de GROS gagnants ? presque plus personne !!!

Une sorte d'arnaque légalisée .....


C'est normal, mais vu que c'est l'état qui gagne
Le #1895561
DeepBlueOcean a écrit :

Un nombre incalculable de joueurs de tous poils, des revenus vertigineux pour l'Etat et les sociétés de jeux en ligne ....
Mais combien de gagnants ? bien peu ... et de GROS gagnants ? presque plus personne !!!

Une sorte d'arnaque légalisée .....


Je trouve ça vraiment triste

Des smicards faisant la queue dans les bistro pour se "gratter" quelques billets, espérant ainsi accéder à la fortune

Monde de merde
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]