Le casse du siècle : 45 millions de dollars subtilisés dans le monde entier en quelques heures

Le par  |  8 commentaire(s) Source : The Verge
billets euros

Le bureau du procureur de New York a révélé jeudi que des pirates informatiques auraient perpétré le casse du siècle. Deux opérations d’envergure auraient ainsi permis de détourner plus de 45 millions de dollars.

Un braquage impressionnant, sans armes ni violence, ou presque.

Billets euros Les 22 décembre 2012 et 19-20 février 2013 se déroulait presque sans qu’on le remarque le plus important braquage de banques au monde. Les attaques se sont déroulées simultanément dans plus de 26 pays et impliqué des milliers de complices recrutés sur les réseaux sociaux.

Il aura fallu plusieurs mois aux pirates pour préparer leur action. Diverses opérations de piratage permettant d’accéder directement aux systèmes informatiques des banques leur ont premièrement permis d’accéder à des numéros et codes secrets de cartes prépayées.

Ces cartes prépayées, que l’ont peut apparenter au système Monéo ne sont pas liées à un compte bancaire et permettent d’effectuer des retraits. Les plafonds de retrait de centaines de ces cartes auraient ainsi été supprimés.

Puis, le jour de l’attaque, tout est allé très vite. Un ensemble de complices recrutés sur Internet se sont coordonnées, et munis de cartes recodées avec les numéros et codes d’accès des cartes prépayées détournées, sont allés tout simplement retirer du liquide auprès de distributeurs automatiques.

L’attaque aurait duré quelques heures, 10 tout au plus, et s’est déroulée dans plus de 26 pays différents.

Lors de la première attaque, c’est la banque Rakabank basée aux Émirats arabes qui avait été ciblée, plus de 4500 prélèvements ayant été perpétrés dans 20 pays pour un préjudice de plus de 5 millions de dollars.

La seconde attaque a visé la Banck of Muscat, basée à Oman , plus de 36 000 retraits ont ainsi été réalisés en 10 heures pour un préjudice de 40 millions de dollars.

Si la cellule New Yorkaise a été identifiée et a entrainé 7 arrestations, les autres participants à l’opération dans les autres pays restent encore inconnus pour la plupart. Actuellement, les autorités suspectent l’implication de l’un des hackers dans le meurtre d’un potentiel complice en République dominicaine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1303492
Même si on ne peut que désapprouver ce genre de méfait ;
Chapeau bas !, messieurs les cyber voleurs, ...!
Cependant, vous avez joué, et avez perdu, c'était le risque à prendre....!

Le #1303502
DeepBlueOcean a écrit :

Même si on ne peut que désapprouver ce genre de méfait ;
Chapeau bas !, messieurs les cyber voleurs, ...!
Cependant, vous avez joué, et avez perdu, c'était le risque à prendre....!


Pour l'instant, ils n'ont pas perdu, seule une petite partie a été appréhendée.

Ils auront perdu, quand ils seront tous derrière les barreaux !
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1303522
Mouais, enfin ça reste des petits joueurs comparé aux premiers braqueurs de France qui font disparaître chaque année 45% du PIB des poches des contribuables (et réussissent quand même à pondre un budget déficitaire)... que fait la police?
Le #1303542
patheticcockroach a écrit :

Mouais, enfin ça reste des petits joueurs comparé aux premiers braqueurs de France qui font disparaître chaque année 45% du PIB des poches des contribuables (et réussissent quand même à pondre un budget déficitaire)... que fait la police?


"petits joueurs" ... Heu ... Je peux jouer avec eux ?
Le #1303862
patheticcockroach a écrit :

Mouais, enfin ça reste des petits joueurs comparé aux premiers braqueurs de France qui font disparaître chaque année 45% du PIB des poches des contribuables (et réussissent quand même à pondre un budget déficitaire)... que fait la police?


Il y a mieux : http://philippulus.daily-bourse.fr/post/Horloge-de-la-dette-Record-battu-!
Le #1303882

qui font disparaître chaque année 45% du PIB des poches des contribuables


Paye :
- tes études,depuis la crèche
- ta retraite, ton assuranc e maladie, etc.
- chaque km sur route
- ta milice privée (pour éviter que les pauvres ne préfèrent te bouffer que de creuver de faim)
et tu verras que le PIB ne disparaît pas... sauf dans tes poches.
Moi je me demande surtout ce que deviennent les centaines de milliards distribués sous forme d'intérêts, de dividendes, de loyers, etc. Pour les méga riches (peu nombreux, je ne doute pas qu'ils sont largement réinvestis dans l'économie réelle, mais malheureusement pas toujours chez nous). Pour les cadres, petits rentiers, etc., je doute fort qu'ils soient bien utilisés (thésaurisation, voyages à l'étranger, produits étrangers, etc.). Prenons une partie des revenus de ces derniers (juste en leur donnant ce qu'ils méritent en mesurant réellement ce qu'ils apportent à l'entreprise), distribuons-les aux autres travailleurs, et il n'y aura plus 45% du PIB qui disparaîtra et surtout plus de déficit (le déficit n'étant rien d'autre que les sommes que l'on n'a pas osé demander aux plus riches )...
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1304032
cycnus a écrit :


qui font disparaître chaque année 45% du PIB des poches des contribuables


Paye :
- tes études,depuis la crèche
- ta retraite, ton assuranc e maladie, etc.
- chaque km sur route
- ta milice privée (pour éviter que les pauvres ne préfèrent te bouffer que de creuver de faim)
et tu verras que le PIB ne disparaît pas... sauf dans tes poches.
Moi je me demande surtout ce que deviennent les centaines de milliards distribués sous forme d'intérêts, de dividendes, de loyers, etc. Pour les méga riches (peu nombreux, je ne doute pas qu'ils sont largement réinvestis dans l'économie réelle, mais malheureusement pas toujours chez nous). Pour les cadres, petits rentiers, etc., je doute fort qu'ils soient bien utilisés (thésaurisation, voyages à l'étranger, produits étrangers, etc.). Prenons une partie des revenus de ces derniers (juste en leur donnant ce qu'ils méritent en mesurant réellement ce qu'ils apportent à l'entreprise), distribuons-les aux autres travailleurs, et il n'y aura plus 45% du PIB qui disparaîtra et surtout plus de déficit (le déficit n'étant rien d'autre que les sommes que l'on n'a pas osé demander aux plus riches )...


Pas le temps de tout déveloper, mais pour "ta retraite, ton assurance maladie": je ne demanderais que ça, mais ils se trouve que c'est un véritable combat: http://www.contrepoints.org/2013/04/28/122911-je-quitte-la-secu-episode-8-je-quitte-la-retraite-aussi
(NB: la retraite est un système ponzi qui est en train de s'effondrer du fait de la tête de la pyrmide des âges - eh oui les petits génies qui l'ont pensé croyaient en la croissance populationnelle infinie - et en plus une partie des retraités, au lieu de jouer le jeu et réinjecter leur pension dans l'économie française, vont la dépenser, impôts compris, en Afrique du nord ou ailleurs)


Sinon, je ne dis pas qu'il faut supprimer tout l'Etat, mais entre un Etat qui se contente de faire la police et un Etat nounou qui va limite te mettre le cuillère dans la bouche ("il faut manger ceci, pas cela, etc") et qui se donne pour mission de prendre en charge toute la misère du monde (en la rendant si possible aussi aisée que des ouvriers - oui c'est pas l'Amérique, mais pour quelqu'un qui débarque sans qualification ni emploi et volontiers avec qq problèmes de santé pris en charge gracieusement, c'est tout de même bien généreux), il y a une sacré différence.
Et puis également, je ne suis pas non plus contre un Etat raisonnablement social... mais qu'il maîtrise son budget, bon sang: la plus grande part de notre déficit (certaines années c'était même la totalité ) est tout simplement créée par... les intérêts de la dette! Ca s'appelle la spirale de la lose


"Prenons une partie des revenus de ces derniers (juste en leur donnant ce qu'ils méritent en mesurant réellement ce qu'ils apportent à l'entreprise), distribuons-les aux autres travailleurs"
=>Mouais, autant je suis bien d'accord qu'il existe des cadres (et des dirigeants) clairement surpayés, autant je ne suis pas certain qu'ils soient véritablement nombreux. J'ai justement en début de week-end discuté avec des "collègues" de sport de nos plannings respectifs pour la suite du WE:
moi: "je travaille"
eux: "queooi? Tu travailles le WE? Mais t'es payé en plus au moins?"
- Ben non, vous travaillez jamais les WE?
- Non lol ça va pas la tête

Ah ouais, et dans le lot (des habitués, pas des présents) il y en avait un au chômage mais qui s'est quand même pris le pont dans le sud de la France... Elle est pas belle la vie? À l'heure, je suis sans doute payé moins cher que lui...

Avant ça, j'avais tendance à trouver agaçant le discours de Naboléon "travailler plus pour gagner plus (moins), etc" parce que je trouvais qu'on travaillait assez, mais en fait j'ai l'impression que c'est vraiment pas le cas de tout le monde...
Le #1304122
patheticcockroach a écrit :

Mouais, enfin ça reste des petits joueurs comparé aux premiers braqueurs de France qui font disparaître chaque année 45% du PIB des poches des contribuables (et réussissent quand même à pondre un budget déficitaire)... que fait la police?


Je te signale que c'est exactement pareil au Québec... Et notre police ne fais rien non plus...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]