CCC: un observatoire de sécurité informatique

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Par Aurélien Cabezon pour Vulnerabilite.com

Fervent acteur de la sécurité dans son pays, le Chaos Computer Club (CCC) du Maroc profite des feux de l'actualité pointée sur l'affaire Zotob pour donner de la voix.

Fervent acteur de la sécurité dans son pays, le Chaos Computer Club (CCC) du Maroc profite des feux de l'actualité pointée sur l'affaire Zotob pour donner de la voix. Dans un récent communiqué, Abderrahman E.G dénonce les agissements de pirates Marocains et en profite pour assoire la volonté de sensibilisation de son organisation.


Le bureau du CCC Maroc, par son président Abderrahman E.G, dénonce à cette occasion ce genre d'agissements et confirme que malgré les démarches de sensibilisation en matière de sécurité dont le CCC fait preuve, le pire est arrivé - un jeune Marocain est emprisonné pour ces agissements illégaux.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a donc signé sa première arrestation médiatisée dans le cyberespace, et le CCC en profite pour décortiquer le mode opératoire supposé.

L’auteur présumé aurait créé le virus Zotob - qui s’attaque aux plateformes Windows - par le biais d’une faille de sécurité découverte récemment et jugée critique. Le cracker national, Diabl0, aurait ensuite modifié les codes de l'exploit associé pour les doter d’un mécanisme permettant sa réplication et sa propagation. Le ver aurait ensuite été introduit dans la sphère Internet par un autre cracker turc (coder). Une fois la première machine infectée, elle est connectée à son insu à un serveur IRC. Les machines piratées font office de « Zombie », elles seront alors commandées pour attaquer d’autres cibles. C’est le principe du DDoS : un déni de service distribué.

Le Chaos Computer Club Maroc, qui avait déjà pressenti une arrestation de ce genre dans le milieu marocain, rappelle que ses compatriotes ont fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. (Attaques massives des sites étrangers, revendications politiques, insultes à l’encontre d’Israël, Etats-Unis ...)

Aussi, Abderrahman E.G, président du CCC Maroc, attire l’attention sur le fait que ce malheureux événement permet juste d’asseoir leur volonté de créer un observatoire de sécurité informatique permettant d’une part de communiquer les niveaux de sécurité à tous les organismes marocains, et d’autre part de recruter tous ceux qui veulent canaliser leur énergie dans le bon sens.

Cette entité organisationnelle marocaine est un projet en phase de production par les membres du CCC Maroc. Une de ses missions sera de sensibiliser les Marocains aux risques et menaces des attaques Internet ainsi que les conséquences encourues par les pirates eux-mêmes.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]