Entreprises occidentales complices de la censure en Chine

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Reuters FR

La censure sévitL'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch considère que la censure sévit toujours autant en Chine, sous le couvert bienveillant de nombreuses entreprises occidentales soucieuses de ne pas déplaire au gouvernement chinois pour pouvoir s'imposer en terme de parts de marché (.

La censure sévit
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch considère que la censure sévit toujours autant en Chine, sous le couvert bienveillant de nombreuses entreprises occidentales soucieuses de ne pas déplaire au gouvernement chinois pour pouvoir s'imposer en terme de parts de marché (..).
L'organisation considère que les restrictions d'accès à des sites politiquement "sensibles" (comprendre anti-gouvernementaux) et la recherche de mots-clés utilisables dans les moteurs de recherches sont "arbitraires, opaques et inexplicables". Elle exhorte ainsi ces entreprises à plus de transparence en ce qui concerne la censure mise en place.

Dans un rapport, l'organisation écrit ainsi que :

"Il est paradoxal que des entreprises dont l'existence dépend de la liberté d'information et d'expression jouent le rôle de censeurs, même dans des cas de figure où le gouvernement ne l'a pas demandé spécifiquement".


Nous nous sommes nous même fait l'écho à de maintes reprises de la censure qui règne dans ce pays, et surtout du comportement pour le moins douteux de sociétés comme Google (voir actualité) qui bannit des mots-clés sensibles, ou encore Microsoft qui a fermé des blogs sur son portail MSN Spaces, tout ceci pour faire plaisir au gouvernement...

L'exemple le plus flagrant est la censure des mots-clés faisant référence à la répression des manifestations étudiantes de la place Tiananmen en 1989, et au mouvement spirituel de Falun Gong, qualifié de "secte maléfique" par Pékin.

Pire, Yahoo, adepte également de la censure sur son moteur de recherche, a été accusé de fournir aux autorités chinoises des informations qui ont permis des arrestations pour des crimes politiques présumés.

Réponse de Yahoo : la société est "profondément préoccupée" par cette situation, mais explique que sa présence en Chine est utile.

"Nous pensons que nous pouvons être plus utiles en étant présents, même de manière limitée, et en accroissant notre influence, plutôt qu'en étant totalement absent d'un pays" a déclaré ainsi Mary Osako, une porte-parole de Yahoo.


Outre les sociétés proposant des moteurs de recherche, l'organisation HRW dénonce également Skype, fourniseur de téléphonie sur internet. Selon elle, la version chinoise du logiciel a été configurée de manière à censurer des termes sensibles sur les forums à l'insu de l'utilisateur.


Des solutions '
L'organisation de défense des droits de l'homme exhorte ces entreprises à suivre certaines règles en Chine, comme résister à la censure du gouvernement, ou encore d'informer les utilisateurs quand leurs recherches sont censurées.

Un combat perdu d'avance '
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #124173
Il faudrait qu'il se mette tous d'accord d'y aller ou pas.

Parce que la, si google n'y va pas, c est yahoo qui prendra les parts de marché, et inversement donc dans le doute, les 2 vont en chines.

Remarque: C est la meme avec les gouvernements. Si un gouvernenemnt refuse de vendre un produit X sous pretexte des droit de l homme, la chine se retournera vers un pays concurent qui lui acceptera sans probleme de conscience
Le #124174
Ah que c'est beau : le libéralisme, la mondialisation, la concurrence sans règles, les parts de marché,... !

Arrêtons de demander aux entreprises d'avoir une conscience ou une morale. C'est strictement inconciliable avec le sytème économique mondialisé.

Le capitalisme est arrivé au bout de son évolution. Grâce aux technologies numériques, il peut maintenant s'assurer le contrôle total de la population. Comment désormais contester l'ordre établi, espérer un autre système, plus juste '
Le #124179
Ce qui est relaté dans l'article est exact.

Mais des discussions avec des Chinois (en anglais) m'ont révélé qu'ils étaient au courant de ces "fuites" des grandes entreprises américaines. A long termes, cela aura des conséquences sur leur audience, d'ailleur !

Ils disposent de quelques pratiques (qu'ils ne veulent évidemment pas révéler) afin de contourner ces pièges. Et dispose d'excllent ingénieurs.

Vous n'imaginez quand même pas qu'un hebdomadaire dissident Chinois édité en France, va se laisser pièger bêtement sur Yahoo !

Ainsi, "la grande époque" ( www.french.epochtimes.com ) édite depuis plusieurs années et préfère se taire quand il y a un risque pour son organisation.

Ces risques sont plutôt d'ordre humain (infiltrations)que techniques (transmission internet).

Quand à la réation de Yahoo, je la trouve... très "border line" pour être mesuré. A moins qu'il y ai des ouvertures que l'on ne connaisse pas. Un bonne façon de rebondir publicitairement...

Non le capitalisme n'est pas au bout de son évolution ! Hélas ! Sa capacité à rebondir sur ces échec n'est pas encore entamée ! Et puis sinon, quoi d'autre ' Le communisme Chinois '
Le #124185
Que voulez-vous un potentiel de 1,3 Milliards de Chinois et 1 Milliard d'Indous cela incite à mettre sa conscience en sourdine !
Fallait pas inventer le capitalisme ou alors il faut l'assumer
Au fait il existe des logiciels pour la recherche sur Internet tel que Copernic, il n'y a qu'à les refiler aux Chinois et c'est Google et Yahoo qui feront la tête
Jésus avait raison en chassant les marchands du temple car l'argent pourri tout et sème le banditisme et la corruption
Le Coran interdit le profit comme quoi il n'y a pas que du mauvais dans les religions
Le #124186
Le communisme chinois, non bien sûr. D'ailleurs, le système économique chinois est du pur capitalisme, ultra libéral. Le "communisme" ne sert au pouvoir qu'à régner d'une main de fer sur le pays le plus peuplé de la planète.

Un système mixte (capitalisme et redistribution) a fait ses preuves pendant les "trente glorieuses"... Mais il ne permettait pas à certaines personnes un enrichissement sans fin, comme de nos jours ou au 19e siècle. Reagan et Thatcher ont remis le vieux capitalisme sur ses rails. Lorsqu'on nous parle de réformes, il s'agit en fait de restaurer ce capitalisme là.

Nos pays et nos entreprises occidentales ne feront jamais rien contre la dictature chinoise, l'eldorado du capitalisme sauvage.
Le #124197
@vieux_shnok : je doute que la Chine soit le pays le plus libéral au monde.
Le #124222
@Tiflut : il s'agit ici de libéralisme économique.
Le #124247
Quand on sait combien les entreprises américaines (Opel, Ford, GM, Coca-Cola, IBM, etc...) ont collaborées avec le régime du III Reich, il ne faut s'étonner qu'il en soit de même en Chine...

Vive le capitalisme roi !
Le #124253
Entreprises occidentales !!
ne pourrait on pas dire, compagniez extrême occidentales '

Parce que toutes américaines, non '
Et qui poussent le bush on un pute loin, non '

Et ceux qui parlent du capitalisme : ces pratiques ont elles lieu dans des pays capitalistes libéraux '

Je n'y comprendrais plus rien !
Le #124269
@phebus : Hindou est une religion comme musulman ou chrétien ou juif ou etc... (nan etc n'en n'est pas une ! )
et puis l'Inde et les Indiens forment une des rares démocraties de l'Asie depuis 1948, date de leur indépendance. (revoir le film d'Attenborough)


Remarque: le capitalisme et/ou le libéralisme économique s'arrange de la démocratie mais a toujours beaucoup aimé les dictatures et autres régimes autoritaires...La Chine ne serait que le dernier exemple en date le plus voyant.... (souvenirs du Chili)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]