[MàJ] Le New York Times hors des frontières du Web chinois

Le par  |  4 commentaire(s)
Chine drapeau

La grande cybermuraille de Chine continue de s'ériger, censurant de nombreux sites Web avec comme dernière victime en date le New York Times.

Chine drapeauSelon l'Académie des sciences sociales de Chine citée par Xinhua, Internet permet à 68,6 % des utilisateurs chinois de ce média de s'informer sur l'actualité, ce qui représente plus de 206 millions de personnes.

Mais alors que l'Internet n'est pas censé connaître les frontières, ce n'est pas le cas dans l'Empire du milieu avec un gouvernement qui a récemment déclaré que les sites dont les contenus sont jugés illégaux sont interdits. Par illégalité, le ministère des Affaires étrangères fait allusion à des sites faisant le distinguo entre la Chine et Taiwan, parlant du Tibet ou critiquant le parti unique. Le célèbre site du New York Times semble être entré dans ces critères d'illégalité.

Reuters rapporte que depuis la semaine dernière, nytimes.com est venu grossir les rangs des sites interdits en Chine. Lorsque des internautes basés à Pékin, Shanghai ou Guangzhou tentent d'accéder à ce site, un message leur indique qu'il n'est plus disponible. Les autorités chinoises n'ont cependant pas fait part d'une décision en relation avec les récentes déclarations du ministère des Affaires étrangères.


RSF dresse toujours le même constat
D'après l'organisation Reporters Sans Frontières qui condamne cette censure des sites Web, d'autres médias étrangers en sont régulièrement victimes, et de citer le site Voice of America, celui de la BBC ou encore le site en mandarin de Radio France Internationale pour des actes de censure temporaires. Le temps des promesses lors des derniers Jeux olympiques de Pékin a visiblement expiré.

Toujours selon RSF, les cybercafés en Chine ont dans l'obligation depuis novembre de remplacer les systèmes d'exploitation qu'ils utilisent sans licence par une distribution Linux concoctée par le gouvernement, et sur laquelle pèsent des soupçons d'outil de surveillance. Les clients des cybercafés doivent quant à eux être pris en photo avant de surfer sur la Toile avec l'âge minimum requis de 18 ans.

MàJ : La censure opérée la semaine dernière sur ces sites (jusqu'à samedi) semble avoir été levée.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #380191
Bienvenue dans le vingtéunième siècle...
La bible de Fallout serait-elle un livre visionnaire ?
Le #380201
La bonne news toute moisie, ou comment reprendre l'info en retard, et sans la verifier.

Les sites du NYTimes, BBS, et meme Voice of America sont tout a fait accessibles de la chine, puisque je viens de les tester a l'instant meme.

Des sites bloques, c'est pas ca qui manquent, mais faudrait quand meme penser a verifier avant de reprendre des infos bidons.
Le #380221
Mastamike> , actualité mise à jour.
Le #380491
Merci d'avoir corrige, c'est plutot rare, desole de m'etre un peu emporte, joyeux noel, que vous soyez en france, en chine ou ailleurs
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]